Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 17:41

3, 2, 1, 0...

"Ooooohhhhh !.... La presse, on t'encule !"

Premiers mots hurlés par un militant Fifi-Gigi déçu au soir des résultats du premier tour.

Alors, qu'en déduire ?

Qu'une partie des militants de la droite dure, pour enculer, faut bien ça, a des envies sodomites envers la presse en regrettant la belle époque des camps scouts intégristes avec aumônier "Tudirarien" ?

Qu'une partie des militants de la droite dure, mais ça ne dure qu'un temps, milite pour une pratique sexuelle certes, mais contraceptive, afin que les organes, on n'en sort pas, de presse ne se reproduisent pas ?

Qu'une partie des militants de la droite dure, ça tourne à la pathologie priapique, sont comme leur leader, des sacrés, j'ose le terme, cachotiers, et qu'ils ajoutent à la mythomanie et l'avarice de ce dernier, un niveau de langage très classieux ; il ne manquait que la tasse de thé au hurleur pour que le tableau fut complet.

... et pourtant, c'est bien cette partie des militants de la droite dure, chacun son tour, qui l'a eue dans le fion (toute allusion à un quelconque patronyme est bien évidemment tout à fait fortuite)

Partager cet article
Repost0
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 16:10

Moi qui aime plus que tout les jeux de mots, j'ai découvert ce jour une perle du genre, elle est de Bourvil, je vous en livre ici les paroles et l'enregistrement car c'est vraiment top.

Prends mon bouquet

J’ador’ Marguerite avec candeur,
Je lui parle un langage de fleurs
Je l’appel’ Paqu’rett’ aux yeux pervench’,
J’suis son Narciss’ tous les dimanch’s
Mon amour se passe avec délic’,
Un soleil qui n’a rien de factic’,
Pour ell’ je compos’ des p’tits bouquets
Dahlia, Jasmin ou Muguet

Refrain
Prends mon bouquet, mon p’tit bouquet
Mon petit bouquet de muguet,
Prends mon bouquet,
Mon p’tit bouquet,
Il est si beau et si bien fait.
Ca l’émotionne et aussitôt
Ell’ rougit comme un coqu’licot
J’vois tout en rose,
J’lui dis : trésor,

Dormons comme un p’tit bouton d’or,
Fais ton lit là,
Marguerit’,
Pour ouvrir ton cœur bien vit’,
Donne moi la clef ma p’tit’,
Au lit là (lilas), ah ! non, Narciss’,
Mes cheveux, ça les irriss’nt quand je suis avec toi au lit.
Prends mon bouquet , mon p’tit bouquet,
Mais ell’ me dit d’un air mauvais :
Ah ! chang’ de thêm’, t’as pas d’autr’ thême,
Jh’lui réponds c’est la crise en thême.

Ell' ne m'aim' pas, malgré mes bouquets,
Ell' me trouv' trop gros et j'lui déplais.
C'est p't'êtr' pour ça qu'ell' m’a dit : crocus,
Me griffant avec un cactus.
Je faisais des gest's par-ci, par-là,
Comme un pauvre mime, un mimosa.
D'émotion J'bé..bégayais comm' ça,
J'avais l'air d'un vrai bégonia.

Refrain.
Plus de bouquets , de p'tits bouquets,
Plus de bouquets, ah ! quel regret,
Je sens un poids sur mon p'tit cœur,
C'est pour moi un pois de senteur.
J'ai des pensées plein's de soucis,
Le cœur piqué par des orties,
Les gens me dis'nt; mon pauvr' Narciss’,
Tu boud’s, tu lip's  comme un jocriss'.
Anémié comme anémon',
J'erre à pied comme un pauvre homm',
J'erre ici et géranium,
Je m'en vais parmi les plain's,
Mais à pied, j'ai beaucoup d'pein'.
J'vais ach'ter un cycle amèn’
Et je cueill’rai des p'tits bouquets
Et puis je me les offrirai,
Car Marguerite, mauvaise enfant,
Ne vaut pas un pétunia blanc.
Myo... Myo...Myosotis !

Partager cet article
Repost0
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 07:13

Décidément, la langue française est très phallocrate.

Quand on est juste à côté d'un garçon, on peut dire qu'on est au bord de lui, alors que quand on est juste à côté d'une fille, on peut dire qu'est au bord d'elle... Oooohhhh !

Partager cet article
Repost0
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 18:05

J'ai reçu il y a peu une carte postale venant de l'extrême ouest de notre beau pays. Ma belle soeur m'y contait le plaisir de découvrir la région des abers, un peu au dessus de la pointe Saint Martin : l'aber Wrach, l'aber Ildut, l'aber Benoit.

En effet, ces vallées maritimes sont de toute beauté, avec cet océan puissant qui décide d'aller voir loin dans les terres comment ça se passe.

Mais la Bretagne profonde n'est pas le seul endroit où l'on trouve des abers. En effet, partout en France il y en a. Dans le sud ouest, l'aber Nadette, près de Lourdes, l'aber Lu en pays nantais avec ses fameux gâteaux, du côté de Sochaux, étonnament, l'aber Line qui va jusque chez Peugeot, en Lorraine même, à quelques encablures de la place Stanislas, l'aber Gamote, Près de Vierzon, l'aber Ichonne.

Il y a aussi, de par le monde, quelques vallées de ce type, en Israël, l'aber à Sion, et au nord du continent africain, peu repérable car complètement asséché, l'aber Bère.

On dit même que ces paysages ont une vie, que l'on s'endort facilement en écoutant souffler le vent de l'aber Ceuse et qu'il y a un endroit sans nom où il n'y a rien d'autre à faire qu'à se laisser vivre puisque l'aber gère.

Mais parlons peu parlons bien, la carte postale ne faisait état que de géographie physique, en oubliant complètement la géographie humaine. Car sur les bords de ces vallées maritimes vit tout un peuple, protéiforme, multiracial, mêlant noirs et blanc, française et maghrébines... et c'est toujours un plaisir d'aller voir l'aber et Zina.

 

Spéciale dédicace à Val, Jean-Mimi et aux Schtroumpfs

Partager cet article
Repost0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 18:18

Le choléra étant éradiqué, reste la peste brune à éliminer... Ne mollissons pas, même si la solution pour ce faire ne nous agrée pas vraiment.

Partager cet article
Repost0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 17:55

Dimanche en rentrant de congés, j'ai vu mon terminus SNCF avancé de deux gares !?! En lieu et place de la gare Montparnasse, les gentes dames qui avaient contrôlé nos titres de transport nous ont annoncé que l'arrêt définitif du train se faisait à Rambouillet... 

Quelques temps après être descendue du train, la foule eut l'explication. Toute circulation était stoppée suite à "un accident de personne". Jolie formulation. Ayant l'esprit devossien, je me suis demandé pourquoi arrêter un train puisque l'accident était de personne. Il eût été de quelqu'un, passe encore, mais de personne ?

Il était 13h30 environ et mon train aurait dû atteindre la gare finale 18 minutes plus tard. Passé le temps de l'irrationnel, j'ouïs les dames qui purent nous rassurer : "vous devriez pouvoir repartir vers 14h, ça va être rapide, c'est un suicide... " A nos visages interloqués, elle précisa : "... Oui, le suicide est avéré, il n'y a dons pas ouverture d'enquête de police"

Ah... bon... contrairement à ces dames qui avaient visiblement déjà été confrontées à ce type de situation, la foule hésitait entre l'attitude dubitative, l'agacement du retard annoncé, l'inquiétude de la correspondance loupée ou non et une certaine circonspection.

Il fallait se rendre à l'évidence : patienter ! Patienter, le temps de remettre le trafic en route. Patienter, le temps vraisemblablement de dégager la voie. Patienter, certainement le temps que tous les constats aient pu être faits... Donc... nous patientâmes de longues minutes, au froid, soleil brillant mais vent glacé, après avoir eu la seconde nouvelle qui en rajoutait une couche au mille feuille de stress : aucun bus ne pouvait nous mener à destination... Dimanche...jour de congé ! Damned...

Après avoir fait les cents pas quelques temps pour me réchauffer, je me suis rendu compte que la foule se mouvait en direction d'un quai au delà des voies. Repli stratégique ? Recherche d'un abri ? Non, une fois encore, les dames venaient de donner une information. La rame de train qui avait percuté la personne devait arriver sous peu et afin de ne traumatiser plus de monde par les traces possibles du choc, les usagers devaient être éloignés de cette vue potentielle.

Entassés sur le quai 1, nous étions maintenant en attente de deux rames, celle qui devait nous mener à bon port et celle, en sens contraire, de l'accident. La motrice du train funeste apparut au loin, attirant, forcément, la plupart des regards. La pulsion scopique agissait, fascinante. Tout un chacun, bien heureux d'être en vie et n'ayant pas participé à ce qui était advenu cherchait malgré tout sa part de la catastrophe. Voir ce à quoi on a échappé pour confirmer que l'on est bien vivant...

Dans ces moments là, la pensée fonctionne rapidement, les yeux scrutent, le cerveau imagine. Choc, traces... Bref, le rouge devait être dans la plupart des esprits. La rame qui avançait doucement se fit plus précise, plus visible... mais point de tôles enfoncées et maculées. Une seule couleur, du bleu. Uniquement du bleu ?!?

Dans un élan de réalisme, j'en conclus que la motrice avait heurté un Schtroumpf neurasthénique ou une dépressive cyanosée...

Partager cet article
Repost0
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 18:35

Bon, ça y est, je suis été voter... J'irai me confesser samedi prochain car je ne pouvais être fier d'aucun de mes choix mais j'ai glissé quand même un bulletin dans l'enveloppe et l'enveloppe dans l'urne.

Du coup je suis une goutte d'eau responsable de ce qui peut advenir dans les prochains jours... ou pas.

Bon, un moment de honte étant vite passé, après être sorti en rampant entre les jambes du policier municipal du bureau de vote, je suis passé par un chemin autre que celui de mon arrivé et du coup, devant les affiches des candidats.

Là, j'avoue avoir eu en même temps un petit plaisir et une réelle jalousie de ne pas y avoir songé avant celui qui avait réalisé la chose : le caviardage d'affiche !

Deux étaient ciblés mais celle de l'extrême brun était déchirée. Je n'ai donc pu lire l'inscription et je n'en ai éprouvé aucune peine, au contraire.

Mais en passant devant l'affiche du VRP des Rillettes qui trichent, dont le slogan était : "Une volonté pour la France" j'ai pu constater que le "e" de une et les 4 dernières lettres de volonté avaient été passés au feutre noir. Ainsi de "Une volonté pour la France", on passait à Un vol pour la France".

Que du bonheur.

Bravo et merci à toi, audacieux inconnu qui fait cela.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 18:21

Facebook a racheté Oculus VR... Mark Zukerberg voit dans la réalité virtuelle 3D une possibilité supplémentaire pour son réseau social. Bientôt, outre le fait d'avoir partout dans le monde des amis virtuels, nous pourrons, via un avatar, dont les mouvements seront dictés par une avalanche de capteurs posés à même notre corps, évoluer dans des univers reconstruits, voire irréels.

Poussons le raisonnement un peu plus loin. Notre corps est un système sensori-moteur qui donne réponse à toutes sortes de stimuli, visuels, auditifs, olfactifs, gustatifs, kinésiques... toute information perçue est transmise par un influx nerveux au cerveau qui réagit. Alors, je vois bien une étape supplémentaire dans le développement des zukerbergueries virtuelles, celle de la connexion directe au cerveau d'électrodes qui permettront de courir, sauter, marcher, nager et même... voler, à tout un chacun, jeunes ou vieux, musclés ou faméliques, équipés de bras et jambes ou culs de jatte et manchots.

Poursuivons la chose pour chacun des sens et nous verrons, c'est une image, que les capteurs deviendront bien inutiles pour ceux qui en disposent. Ainsi, les aveugles seront au rang des voyants, les sourds des entendants, les paralytiques des mouvants. Bref, à ne plus servir, on imagine bien que Dame Nature fera son oeuvre et que toutes les ramifications sensibles de notre corps s'atrophieront peu à peu, jusqu'à ne laisser, dans un premier temps qu'un tronc abritant ce qui permet au cerveau l'oxygénation et l'énergie de fonctionnement. N'ayant plus à utiliser les bras et jambes, mains et pieds, un surcroit d'énergie sera disponible et le cerveau devrait voir grandir son potentiel. Reste la question de la vie et de la mort. Comment l'évolution vers le tout virtuel règlera-t-elle le problème ?

Pour la mort, une fois encore, Dame Nature oeuvrera et décidera du moment où les cellules ne seront plus à même d'être virtuellement stimulées, où celles-ci tomberont dans un état de décrépitude et d'amorphisme rédhibitoire. Les cellules périront d'elles-même. Mais la vie ?
Jusqu'à présent, l'humain avait besoin d'être deux pour donner la vie. Récemment, le clonage nous a donné la preuve qu'il est possible de bouturer un être vivant. Du coup, finie la reproduction sexuée. Gain d'énergie supplémentaire, sans jeter le bébé, si j'ose dire, avec l'eau du bain, car si la reproduction est une chose, l'érotisme en est une autre et c'est bien au du cerveau qu'il s'agit pour activer la libido. Merci le virtuel, sensation tactiles, impression de chaleur, excitation de la zone psycho-olfactive et le tour est joué. Qui plus est, pas de mauvaises surprises puisque notre propre cerveau sera aux commandes, choix du/de la partenaire, de la couleur de ses yeux, de la texture de sa peau... Ainsi, le corps pourra encore gagner en place, en éliminant les organes génitaux.

Revenons à ce qui nous fait vivre, oxygène, eau et énergie. Parallèlement à l'industrie du virtuel se développe celle, non moins impressionnante, de la robotique. Aussi, rien n'empêche de penser à une alliance de l'un et de l'autre, le cerveau pilotera les robots qui nous  alimenteront, nous fourniront de quoi penser et l'eau indispensable à la vie.

Bref, ce n'est pas nouveau, d'autres l'ont imaginé bien avant moi. Une terre, ou plutôt, une mer immense, une mer qui recouvre le globe, une mer nourricière, une mer chauffée par l'astre solaire, une mer qui baigne des milliards de cerveaux tuyautés, interconnectés, réseauifiés. Une mer de méduses qui pensent, vivent, marchent, sautent, volent, baisent... au gré d'une réalité devenue absolument et irrévocablement virtuelle... réellement.

Et bien... Non merci, très peu pour moi.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 18:18

19h17 précise ! Je ne suis pas un institut de sondage mais allez, je suis en mesure de vous dire bien avant 20 heures que les noms des deux finalistes à la présidentielle finissent par n. Je ne vous livre pas les autres lettres pour laisser durer un peu le suspense.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 19:23

Pour éviter les attentats dans les transports en commun, la solution est simple... fringué comme ça, tintin pour la ceinture d'explosifs.

A POU HALLE

"Bon, il arrive ce bus... ça commence à meuler !"

Partager cet article
Repost0
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 18:43

Que vous dire... après avoir plaisanté sur les uns et les autres, mais jamais sur l'une, faut pas charrier non plus, voilà qu'il faut aller voter demain.

J'écourte mon séjour de vacances pour ce faire, la mort dans l'âme... car le choix va être pour le moins difficile.

J'aimerais bien une femme comme présidente, mais il y a des occurrences rédhibitoires... je ne pousse pas plus loin la démonstration, vous m'aurez compris.

Je ne mettrai pas non plus un bulletin dans l'urne pour le roi des rillettes malhonnêtes et menteuses.

Les dits "petits candidats"... oui, certes, c'est tentant de se faire plaisir, mais bon, je garde le stigmate du 21 avril 2002.

Alors, voter utile ? Certes itou, mais je garde le stigmate de l'après 21 avril 2002, alors ?!?

Etant convaincu que si l'Europe n'est pas une panacée, je le suis autant sur le fait que d'en sortir serait une belle bêtise.

Pas simple du tout, le seul qui aurait peu m'attirer pour le coeur, comme disent les média, en opposition du vote de raison, a à peu près le charisme d'une belette neurasthénique.

Je ne vous dis pas à quel point je me sens mal...

Alors... je sens bien bien que j'hésiterai, puisque le vote blanc ne vaut pas tripette, et que j'agirai à l'ultime seconde dans le huis clos de l'isoloir dans un réflexe plus que dans une réflexion, quel dommage.

Mais franchement, depuis que je vote, jamais je ne me suis senti aussi désemparé... j'en arrive à me demander si je ne vais pas aller voter sur le coup de 20h01... Non... faut pas déconner.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 22:46

La mort d'un jeune flic, dans l'exercice de son métier hier à Paris, nous oblige.

Merci à toi, victime gratuite de la connerie humaine, d'avoir choisi de faire un métier dont je n'aurais pas voulu, celui de protéger une population, même au risque de ta vie.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 19:55

Jusqu'à cette campagne politique pour les élections présidentielles, on savait que le ravi de la crèche était provençal... maintenant, on sait qu'il y a de la concurrence du côté des Pyrénées.

LE RAT VIDE LAC RèCHE

"Toi, Frannnnchement, tu as uneu belleu têteu ! "

Partager cet article
Repost0
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 08:03

Dictacteur : salopard anti-démocrate qui joue un drôle de jeu.

Partager cet article
Repost0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 21:37

La démocratie vue par l'opposition turque...

DICTE AT HURE ?

... et par Erdogan depuis dimanche.

DICTE AT HURE ?
Partager cet article
Repost0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 19:42

Réduire la dette, ça fait autant de bien que de déduire l'arête.

Partager cet article
Repost0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 19:12

A voir leurs tronches au sourire de circonstance lors de leur visite à Deezer, Juju et Fifi-Gigi devaient avoir le trou du cul nettement plus serré que la poignée de mains qu'ils échangeaient pour la photo.

L'histoire ne dit pas si chacun de son côté, une fois les mains lâchées, ils sont allés se les passer à la solution hydro-alcoolique ou carrément se les faire bouillir...

Partager cet article
Repost0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 19:04

Comme il cause bien la France Hervé Béroud, journaliste radio et directeur de la rédaction de BFM TV...

Entendu ce soir dudit directeur de rédaction, donc a priori possédant correctement la langue de Molière : "A ce que je sache... "

Jolie chimère linguistique issue de "Que je sache" et "A ce que je sais"

Alors, certes, c'est une déformation professionnelle de ma part que de tiquer sur ce lapsus. En réalité, ce qui me dérange le plus n'est pas la faute de français mais bien par qui elle est commise...

Ceci dit, plus j'avance en âge, et deviens un vieux schnock grincheux très attaché à notre belle langue, plus je constate que les journalistes français ont un mal de chien à être les ambassadeurs de la langue qu'ils véhiculent.

Voilà, c'était juste un sujet dont auquel que je voulais vous causer !

Partager cet article
Repost0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 11:40

"Si tous les gars du monde, voulaient s'donner la main"... Oui Monsieur Paul Fort, effectivement si tous les gars du monde... et pour l'occasion, après avoir maint et maint fois critiqué les supporters de foot tant ils peuvent se montrer très en dessous du QI d'huître, je rends aujourd'hui hommage aux supporters des équipes de Monaco et du Borussia Dortmund. Ils viennent de prouver, en s'accueillant mutuellement sans se foutre sur la gueule, que le sport, simulacre de combat guerrier, n'implique pas forcément qu'il y ait blessures et victimes parmi les fans. Mesdames et Messieurs les supporters, puissiez-vous durablement servir d'exemple à vos congénères afin que ces derniers comprennent que dans le sport,, l'affrontement, c'est sur le terrain, et l'entente cordiale, c'est dans les tribunes. Il y a du boulot mais il faut y croire..

Partager cet article
Repost0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 20:03

Ou je suis complètement débile ou les policiers qui traquent les terroristes peuvent se montrer plus con que con.

Suite à une erreur de coche de son grand père sur un formulaire, un enfant de 3 mois a été retenu une dizaine d'heures dans une salle d'interrogatoire de l'ambassade des Etats-Unis à Londres. Tout ça parce que son papy a mis une croix dans la case "Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage ou de génocide ?"

Déjà, je me pose la question, même si je considère que les terroristes sont majoritairement des tarés, je pense qu'ils/elles ont une once de gingin qui leur permet de ne pas se donner eux même à la police des frontières. Comme on dit : "fou, mais pas con"

Ensuite, un môme de 3 mois !?! De deux choses l'une, où son grand père en avait ras le cake d'entendre le mioche brailler, et avait trouvé ce moyen là pour faire interner le gnome à Guantanamo, ou c'est lui aussi un ramolli du bulbe, Alzheimer avant l'heure et appartenant plus à la catégorie des papy gâteux que des papy gâteaux.

10 plombes de rétention pour le bébé qui hormis quelques pleurs, n'a rien lâché sur un complot fomenté ou un attentat en prévision. J'en déduis donc que le bambin était blanc comme neige ou qu'il a du cran, de l'endurance et peu d'appétit.

Ceci dit, compte-tenu du fait que le terrorisme est protéiforme, masculin ou féminin, d'âge de raison, si on peut dire, juvénile, ou encore d'âge mur, pourquoi pas largement prépubère ? Pas de ceinture d'explosifs mais une couche qui pète, pas de kalachnikov mais un babil supersonique qui fait claquer l'émail des dents, pas de gaz sarin mais une propension à polluer les eaux saines à coup de selles molles et fétides.

Du coup, je ne comprends pas pourquoi l'enfant a été retenu sans fouille au corps pour détecter les deux grenades à manches cachées sous ses aisselles et le skud discrètement dissimulé dans le fondement ? Je ne comprends pas pourquoi ledit chérubin n'a pas été autopsié, éventré, étripé afin de savoir s'il ne dissimulait pas une bombe à neutron dans son petit estomac de nourrisson ?

Bref, une triste histoire qui en dit long sur le monde de dingue dans lequel on vit...

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 20:12

Jusqu'à présent, je savais avoir un point commun avec le Christ... la barbe. Maintenant que la vérité apparait toute nue, je sais que j'en ai un second.

SAC AIL

"Auriez-vous l'obligeance de clore l'huis, même petites, je me les gèle... "

Partager cet article
Repost0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 12:42

Quatre présidentiables en tête dans les sondages pour le premier tour...

Avant, il y en avait deux, du coup on passe d'un choix entre la peste et le choléra à une combinaison plus pathologique, la peste, le choléra, et quoi d'autre ??? La chaude pisse ? Non, ça aurait convenu aux précédentes avec le patron du FMI, mais là, non. Ebola peut-être parce que certains nous font vraiment chier. Mais cela ne règle rien pour la quatrième... 

J'attends vos idées dans la rubrique commentez cet article.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 12:38

Turquie : une majorité, si les contrôles valident la chose, reste une majorité, mais que 51% d'une population vote démocratiquement pour moins de démocratie, ça me laisse pantois.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 19:36

A Pâques, la coutume veut qu'on mange l'agneau pascal, alors qu'on fiche toujours une paix royale à l'agneau maurice... quelle injustice.

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 19:32

Fifi-Gigi, tu ne nous demandes pas de t'aimer.

Pour une fois, je pense que je vais pouvoir te suivre... mais juste pour ça.

Partager cet article
Repost0