Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 15:17

Tudieu... un nouveau suiveur de Plaisir de mots. Pseudo-nommé Kame. Merci Kame.

J'aime connaitre mes fidèles surfeurs, aussi, je ne lui demanderai ni son adresse ni son mél mais plutôt ses goûts. Par exemple dans l'immense variété des essences de ce monde, j'aimerai connaitre l'arbre à Kame. S'il a un animal de compagnie, on irait voir Kame et rat...

J'ai juste un regret, c'est que Kame ait décidé seul de suivre ce blog. Cela aurait eu de la gueule si accompagné d'un ami ou d'une amie, j'avais reçu un mél de Kame et Léon, ou encore de Kame et Lya...

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 19:48

L'article 17 de la constitution de la cinquième république révisé par la réforme constitutionnelle de 2008, institue le droit de grâce présidentielle. Mesdames et Messieurs les juristes contrarié(e)s par l'exercice de celui-ci envers Jacqueline Sauvage ce jour, vous qui craigniez que cela affaiblisse l'exercice de votre ministère, vous devriez réfléchir à quelques points :

- que je sache, le droit de grâce n'est pas utilisé tous les matins, par quelque Président de la République qui soit, de gauche, du centre ou de droite.

- dans l'occurrence qui nous occupe, à dire l'affaire de Mme Sauvage, le Président de la République n'a pas statué de suite.

- vous pensez que cela peut créer un précédent ? Peut-être... mais combien de femmes ont-elles péri sous les coups et les violences de leur maris, de leurs hommes ?

- certes, comme le dit la sainte bible : "Tu ne tueras point" Cela légitime-t-il pour autant l'interdit de réaction devant l'homme, avec ou sans grand H, qui ne respecte son prochain et moins encore sa prochaine ?

- alors oui, on peut avoir peur que cette grâce incite les femmes à assassiner ceux qui les violentent. Cependant, combien de femmes en sont arrivées là ? Combien de femmes sont mortes avant d'oser le faire ? Il faut peut-être ce précédent pour que ces gros cons de mâles violents réfléchissent à deux fois avant de frapper leur femmes, avant de violer leurs filles.

- enfin, Mesdames et Messieurs les juristes qui avez maintenu la condamnation de Mme Sauvage, avez-vous vécu la violence de celle-ci. Avez-vous été frappé(e)s, vos enfants ont-ils été violées ? Avez-vous souffert une vie durant dans votre chair et dans votre âme ? Ne pensez-vous pas que Mme Sauvage, même si elle n'a pas dit ses regrets, portera pour le restant de ses jours ce qu'elle a vécu et ce qu'elle a fait pour s'en libérer ? Réfléchissez Mesdames et Messieurs qui condamnez, réfléchissez.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 17:43

Pour votre geste de ce jour envers Jacqueline Sauvage, quoi que puissent en dire tous vos détracteurs, merci Monsieur le Président de la République.

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 16:26

Il y a précisément, jour pour jour, 79 ans disparaissait Maurice Ravel, magnifique musicien dont les valses de Strauss sont certainement ses oeuvres les plus connues.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 17:20

Quand un différend important t'oppose à ton prochain, il arrive que tu lui cherches des noises. En revanche, s'il est minime, tu ne lui chercheras que des noisettes... d'où une résolution à l'amiable, surtout si ces dernières sont salées et accompagnent l'apéro. Alors, évite de laisser enfler les conflits...

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 17:08

"Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent"
 
Samuel Beckett - En attendant Godot
 
Bon, ben je ne suis pas passé à travers les mailles...
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 17:02

A Yellow Stone Il n'y a qu'une variété de faon qui échappe aux voraces et rapides grizzlys, le faon "la bise"

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 12:29

Dans la gastro-entérite, il y a plusieurs précautions à prendre dont une primordiale : évaluer avec grande précision la distance qui vous sépare des toilettes ! Après... c'est vous qui voyez...

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 12:19

Certes, un tiers des chanteurs du Choeur de l'armée rouge sont morts dans une catastrophe aérienne, mais pourquoi les médias nous gavent-ils de cette information en occultant tout à coup la misère syrienne qui faisait la une jusqu'à présent ?

Alimentation de la pulsion scopique, suprématie de l'audimat... à chacun ses priorités.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 12:17

Les gallinacés sont mal barrés si la grippe, à vie, erre !

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 12:08

On n'est ni rouge de colère ni vert de peur quand on est dans un état gris pâle ! Forcément.

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 17:11

Alors oui, j'entends déjà jaser : "Il se la coule douce. Il ne fournit plus. Il devient ramier, avec les pattes à la retourne... "

J'admets. Pendant trois jours, je n'ai rien écrit. Mais bon, j'étais en transit. Non, pas gastro-entéritique, j'y ai échappé cette année. Non... comme je le fais souvent, j'ai tout simplement effectué la translation géométrico-ferroviaire du point L comme Laxou au point L comme Laval.

Suite à quoi, au nom de la tradition judéo-chrétienne, j'ai souscrit à la cérémonie de l'assassinat de mollusques iodés vivants et le lendemain à celle de l'absorption de foie cirrhosé d'anatidés gascons.

Bref, vous l'aurez bien compris, je ne pouvais prendre le risque de glisser sous les touches de mon clavier quelques esquilles calcaires dégoulinantes d'eau de mer et moins encore de les graisser à coup de lipides remarquablement riches en acides gras insaturés : 57 % de monoinsaturés, 11 % de polyinsaturés et 27 % seulement de saturés.

J'ai donc pris la décision, douloureuse mais indispensable, de faire la trêve des cons faiseurs de jeux de mots laids.

Dès aujourd'hui, à partir de dorénavant et jusqu'à nouvel ordre, je vais donc reprendre le mitonnage des mots pour lutter contre les maux, de ciseler au mieux ces petites bêtises pour tenter toujours de vous entretenir la forme physique des zygomatiques et la rééducation périnéale.

Cochon qui sans dé dit !

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 14:39

Bon, ouf, la grande fête du consumérisme est passée... bientôt le passage à une nouvelle année. 

Alors, comme tous les ans, il va falloir se plier au difficile exercice des voeux.

Que dire ? Que souhaiter ?

Comme disent les politiques scélérats : " Les promesses n'engagent que ceux qui les croient !"

Et les voeux ? Pieux ou non... tellement voués à l'échec par les temps qui courent.

Pêcherions-nous par excès d'angélisme, par une pure naïveté qui nous laisserait croire en leur réalisation effective ?

Je sais, je suis fondamentalement pessimiste, malgré l'histrionisme récurrent de ce blog. Du coup, j'ai un peu du mal à voir l'avenir de façon positive. Mais entre nous, la réalité, à laquelle nous participons d'ailleurs, ne nous renvoie-t-elle pas une image sombre de la vie d'aujourd'hui.

Je suis bien d'accord, il reste moult occasions de sourire, rire, se réjouir. Et pourtant...

Donc que vous souhaiter ? Peut-être la sérénité, la capacité de prendre la vie comme elle vient, celle de savoir encore regarder l'autre, même s'il est autre, avec empathie et non crainte, de savoir partager, vivre dans une société où l'individualisme le cédera à l'entraide, au nom du respect de son prochain. Ainsi, peut-être, le voeux d'un monde meilleur pourra-t-il être autre que virtuel.

Ceci dit, je vous embrasse fort et vous remercie d'une fidélité sans faille qui, j'en suis sûr, restera d'actualité en 2017.

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 16:01

Si tu ne veux pas entendre hausser le ton, t'as juste à ôter le son !

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 12:34

Pour briller dans les salons de l'antiterrorisme, ne dites pas :

"Les contrôles des besaces dans les marchés couverts du Maghreb où la sécurité défaille ici et là seront faites par des personnels à la mine patibulaire"

mais plutôt :

"Les fouilles de sacs dans les failles de souk seront exécutées par des faces de... "

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 12:27

Si Francis Blanche nous a convaincu depuis longtemps qu'il préférait le vin d'ici à l'eau de là ; sur son lit de mort, le boulanger persiste et signe : "je préfère le multi-graines au lin seul !"

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 15:55

Oui... C'est sur, les cornichons  малосольные* ont une vertu, bien serrés dans la bouche, s'ils n'évitent pas le reflux de vodka, ils permettent d'en contenir le détestable débordement. 

Quant au strabisme, il n'y a qu'une explication, il doit y avoir un cornichon ailleurs. On se perd en conjectures.

 

*Molossol

MOT LOT SOL
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 15:47

Une question existentielle me taraude. Sont-ce les tongs qui gardent le vélo ou le vélo qui protège les tongs ?

Dans un cas comme dans l'autre, une chose est sure, c'est que le/la propriétaire du vélo ET des tongs est doté(e) d'une logique qui m'échappe un peu.

LES POMPES AVAIENT L'EAU ?
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 11:58

Nom de Dieu, c'est l'hiver ! Ras le bol, ça fait 58 ans qu'on me fait le coup à la même époque. Pourquoi tant de haine ?

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 11:44

Percing, Botox... V'là qu'en plus, elles se font greffer des animaux sur les épaules... N'importe quoi.

LAISSE TES TICS

"Y avait pu de calmar alors j'ai pris une perruche !"

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 11:34

Vous en penserez ce que vous voudrez, bande de grands dégoûtants.

LENT GAGE MENT

"Quand on s'engage, on pense à plein de choses,

mais pas forcément à tout, alors il faut s'adapter"

"Tu l'as dit Bouffi !"

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 11:21

Vraiment, quelle drôle de bobine !

LAC ON VERSE à SION

"Excusez-moi... pourriez-vous reprendre. J'ai perdu le fil"

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 10:59

Connaissez-vous Auguste Derrière ? Non ?

Je vous livre ici une de ses citations afin que vous vous fassiez une idée.

" Ne dites pas l'argent me dégoûte

mais le pèze m'écoeure "

In Les fourmis n'aiment pas le flamenco, Ed. Castor Astral

Il me fait beaucoup rire et comme je suis partageur, je vous invite à aller sur son site en cliquant sur je vous invite à aller sur son site (le premier ou le second, c'est selon)

Certes, ce dernier a vocation à faire vendre les produits produits ( non, je ne bégaie pas) mais en cliquant sur chaque ouvrage, vous aurez le loisir de pouvoir, moyennant un autre clic, feuilleter quelques pages et ça vaut le cloup, le clic, le coup !

Encore un auteur (fictif) dézingué dont les oeuvres peuvent figurer en bonne place aux côtés bien cotés de Plonk et Replonk, Desproges, Devos, Jean Charles, De Groodt, et j'en passe.

Merci Auguste.

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 09:04

Vous l'avez certainement remarqué.

Aucun post sur Alep, rien sur Berlin.

Pourtant, j'entends, je vois ce que rapportent les médias.

Pourtant, au quotidien, je côtoie dans mon travail des enfants syriens exilés et tant d'autres qui ne peuvent plus vivre en paix dans leur pays natal.

Pourtant, je connais un jeune homme qui a été blessé au Bataclan dont d'autres actes terroristes sont la réplique.

Mon indignation existe, ces événements me touchent profondément, je suis révulsé.

J'essaie de tourner dans ma tête les idées pour écrire mais rien ne vient d'autre que ce qui a déjà été dit, écrit ailleurs.

Indicible ! C'est finalement le seul mot qui convienne à traduire ce que je ressens, et vous aussi peut-être.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 14:38

Avant de cuire vos spaghettis, pensez à les tuer, sinon, c'est le cirque dans l'assiette.

GEL à PÂTE FOLLE

"Vont s'arrêter de tourner, oui ou non, j'ai la dalle"

Partager cet article
Repost0