Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 19:14

Je me dis que quand le petit Nico a dit à Fifi la Rillette : "Vas-y, on est derrière toi" Ce n'était pas vraiment pour le soutenir... Vu la position des soutiens sarkosistes, j'ai une interprétation un rien différente et surtout plus douloureuse pour le récipiendaire ! L'occasion de la revanche est trop belle. Un peu de vaseline ne nuira pas...

Partager cet article
Repost0
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 18:43

Moi aussi, quand j'ai beaucoup roulé, je fais la tronche là...

SEL OINT !

"Putain, c'est loin l'infini, surtout sur une route pavée !"

Partager cet article
Repost0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 19:29

Illustration de la bêtitude... ???

GEL AIR NOUILLE
Partager cet article
Repost0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 19:25

Observer la déliquescence d'un candidat pour qui je ne voterai pas à l'élection présidentielle serait plutôt jouissive si elle n'entrainait pas avec elle un effondrement de la considération que l'on devrait garder pour le politique, au sens noble du terme.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 08:15

Quelle bonne idée Monsieur Lellouche... reporter l'échéance du vote pour les présidentielles !  Je propose 5 ans... ce serait bien, non ?

Partager cet article
Repost0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 19:12

Quand tu bois pas que de l'eau... voilà ce qui finit par se passer.

ALLANT VERRE

"Faites pas chier !"

Partager cet article
Repost0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 19:03

Quand il rentrait tout mouillé comme une soupe, en pouvait dire à l'auteur du Panégyrique de Trajan  : "Si t'es trempé, c'est parce que t'as pas de pot Pline !"

Partager cet article
Repost0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 18:47

S'il y a assassinat, fut-il politique, il y a normalement mort, politique s'entend. Mais les morts ne parlent pas, sauf à souscrire à la prosopopée, belle figure de rhétorique qui prête voix à qui ne l'a pas, ou plus. Alors, joli paradoxe, autre figure de style, pour celui qui prétend avoir été tué et le crie bien fort.

Partager cet article
Repost0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 18:45

Bon, il semblerait bien que les rillettes soient toujours au menu...

Partager cet article
Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 17:06

L'écrivain naturaliste latin était fort hésitant quant au moyen de se déplacer, du coup sa femme lui demandait avant chaque voyage: "Que préfères-tu, le vélo de là ou l'auto d'ici, Pline ?"

Partager cet article
Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 17:01

Les partis sont aux abois. Il y aurait comme un os dans la vie politique ???

CéDER LIT CAS

"Je dirais même plus...os court !"

Partager cet article
Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 16:52

Hi Tech, le nouveau casque Hi-Fi Wi-Fi...

BATTRE ASSIS UN BRANCHE HAIE

"Ba be liou bop, si j'ose dire"

Partager cet article
Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 16:42

Si Pline l'ancien était plutôt taciturne et neveu Pline, donc le jeune, plutôt effacé, leur animal de compagnie, Charly, chat Pline, était plutôt comique.

Partager cet article
Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 16:37

A bien y réfléchir, il est plus confortable de faire Paris Monte-Carlo dans une Limousine que dans une Prim'Holstein. Le ruminant est plein de surprise...

Partager cet article
Repost0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 08:18

Le marin est constant.

Quand il prend la mer, au retour, assoiffé, il prend l'amer, puis, pour assurer sa descendance, il prend la mère, et si elle se refuse, las, quand l'âme erre, il branle... amer !

Partager cet article
Repost0
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 13:50

Bon, ça y est... fin des vacances ! Mmmhhh, plus je vieillis, plus le temps passe vite, d'une raison inversement proportionnelle à la motivation de reprendre le taff. 

Etant assez adepte d'une vie avec des instants de méditation au coin du feu, devant les vagues d'une mer agitée, en admirant les merveilles de la nature... toujours avec de quoi ne pas dessécher... je propose de laisser mon poste à un ou une collègue plus jeune, avec plus d'énergie et qui ne panique pas à l'idée de bosser jusqu'à 62, non, 65, non 70... ans !

Evidemment j'accepte une minoration de mon salaire à hauteur de 0,5 % . J'ai juste pris l'inspiration du mieux disant sur ces saligots de cadres d'Air France qui se gavent avec 40 % de majoration de leur salaire.

Mais bon, sachant qu'en ce bas monde, si tu ne nais pas avec une cuillère en argent dans la bouche, ton argent, il faut te le gagner, je vais reprendre mes activités lucro-pédagogiques dès demain si je ne meurs pas avant.

Partager cet article
Repost0
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 17:47

Les enfants sont parfois taquins...

LÂCHE HUTTE CE RAT BRUTE HALLE

"On lui a pas dit, mais au prochain rebond, on enlève la toile !"

Partager cet article
Repost0
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 17:42

Sauver les espèces en voie de disparition, une utopie ?

DIX PARIS SCIONS

"Bon les gars, une petite dernière et on y va... y'a du taff"

Partager cet article
Repost0
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 14:12

C'est pas forcément parce qu'il y a moins de vent qu'il y a plus derrière !

Partager cet article
Repost0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 23:02

Des fois, y'a rien à dire... juste admirer.

CéDER BULLES
Partager cet article
Repost0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 21:55

S'il n'y a qu'une chose à retenir de la 42ème cérémonie des César, c'est bien l'intervention de François Ruffin, journaliste et réalisateur de Merci patron. A la réception de sa récompense pour le meilleur film documentaire, il eu le cran de dire en direct à la télé, devant des milliers de spectateurs, au président de la République française de se "remuer le cul" pour que cesse la maltraitance du monde ouvrier. Il y avait de l'émotion dans sa voix, celle de la colère de voir que le monde des nantis et des gavés, celle des politicards confits dans leurs certitudes, continue à laisser crever la France dite d'en bas, celle des "sans dents", comme il a su le rappeler.

Monsieur Ruffin, chapeau bas et grand merci.

Partager cet article
Repost0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 21:34

Sont mignons non ?

POIDS LENT
Partager cet article
Repost0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 19:54

Vérification de mycose entre les doigts de pieds chez le nudiste myope...

PAIX DIT CURE

"Et comme je vois que dalle, je me repère à l'odeur"

Partager cet article
Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 19:13

Bon, alors, quelles sont les nouvelles du jour ? Ah oui, François le Palois n'y va pas. Avec somme toute, un discours plutôt cohérent qui dénote avec ceux des kékés qui se cramponnent à la candidature comme des morbaques à la pilosité pelvienne des moines de l'abbaye de Solesmes. Ceux qui, casseroles au cul, disent que, quoi qu'il advienne avec la justice, ils se maintiennent, après avoir prétendu le contraire, ceux qui nient tout fric frac dans l'usage des deniers européens, ceux qui traitent le PS de corbillard après avoir joué les moi-je moi-je pour fixer un rendez-vous de discussion...

Bref, vous aurez compris que, même si je ne suis pas un fan du Modem, ce qui m'a plu dans l'intervention du béarnais, c'est qu'il a jugé que le bordel ambiant était propice à la montée de l'extrême beurk et au chaos qui résulterait d'une telle présidence ; qu'en conséquence, il fallait faire en sorte de choisir une solution autre que la dissémination des voix. A mon sens, du bon sens, même si je ne suis pas fan non plus du banquier excité.

Partager cet article
Repost0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 16:48

Avant, on croyait aux promesses pendant la campagne et on avait tout le loisir d'être déçu après l'élection par le démenti en action de ce qui avait été dit.

Si, avant d'être élus,  les politiques se mettent à dire, pendant la campagne, le contraire de ce qu'ils avaient prétendu quelques temps avant, comment voulez-vous qu'on s'en sorte.

Partager cet article
Repost0