Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 08:04

Reprise des classes le 11 mai...

En admettant que les classes accueilleront une quinzaine d'élèves, pas plus.

En admettant que les deux tiers des parents n'ont pas vraiment envie de remettre leurs enfants à l'école.

En admettant que certains élèves effectivement présents, disons 20% risquent d'être pris par Coco19.

En admettant que chaque enfant soit toujours accompagné pour aller aux toilettes, soit 2 absents ponctuels.

En admettant que sur les 2 restants à ce moment là en classe, un soit puni et sorti de classe parce qu'il a fouillé dans son nez à la recherche d'un en cas.

Il restera

(15 x 1/3) - [(15 x 1/3) x 20/100] - 2 - 1 soit 1 élève présent pour être enseigné.

Cela devrait laisser du temps aux professeurs pour pouvoir, en même temps, enseigner en classe l'art de la cueillette des fraises en Aquitaine, ET en télétravail pour ce faire.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2020 4 23 /04 /avril /2020 07:52

Des spectateurs en carton dans les gradins des stades de foot ???

Les ersatz des ultras se foutront-ils sur la gueule ou montreront-ils qu'ils sont moins cons que les supporters de chair et d'os ???

En tout cas, l'idée semble cartonner...

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 12:11

La dépression profonde, c'est terriblement difficile à expliquer et surtout à faire comprendre à qui ne l'a pas vécue. Parfois, une image peut suffire...

... et il faut imaginer que pour le dépressif, arrêter le mouvement est impossible.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 11:05

Bientôt les masques obligatoires pour toutes sorties...

A l'instar des bas, du string et du soutien gorge, le masque deviendra peut-être un objet d'érotisation, tout en restant un attribut protecteur, sauf s'il est en résille...

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 09:42

​​21 avril, journée mondiale de la créativité et de l’innovation...

N'importe quoi, faudrait un peu être à jour, parce que depuis le 17 mars 2020, la journée mondiale de la créativité et de l'innovation se conjugue au quotidien...

Partager cet article
Repost0
20 avril 2020 1 20 /04 /avril /2020 17:10

Suppression des festivals artistiques de cet été, annulation des grands concerts...

Et le 14 juillet dans tout ça ? On n'en a pas entendu parler...

Peut-être aura-t-il lieu, mais je l'imagine sous une forme un peu différente.

 

Au début, un bataillon de soignants, reconnaissable facilement aux masques FFP2

Derrière, une compagnie du service de santé des armées.

Suivi de l'escadron de maintenance régimentaire, avec un hôpital de campagne porté à bout de bras

Puis une délégation d'enseignants volontaires au service des enfants de soignants.

Une section de professeurs en télétravail suivra de près portant une fraise à la Henri IV.

Et ensuite...

Une cohorte de cultivateurs, éleveurs, maraichers, pêcheurs.

Une légion de petits mains intelligentes, dévouées, indispensables.

Une représentation des gens de la France d'en bas, de bon sens, volontaires, solidaires.

Et... j'en oublie (d'avance pardon)

Le salut militaire sera remplacé, devant la tribune officielle, par le bras d'honneur, tout cela sous des tonnerres d'applaudissements pour tous ceux qui auront œuvré sans compter, sans attendre et parfois au péril de leur vie..

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 08:54

Tout arrive...

Plaisir de mots relaye ici l'appel à l'aide d'un deux jeunes artisans brasseurs des Vosges

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

 

Depuis le 16 mars 2020 et pour une période qui ira bien au-delà du 11 mai, nous sommes confrontés à :

 

- l’interdiction des manifestations festives (concerts, salons, festivals) ;

- la fermeture administrative des cafés et restaurants ;

- l’interdiction de vendre sur les marchés ;

- la fermeture de nombreux clients cavistes et des boutiques de terroir.

 

Afin de nous soutenir, L'Opercule vous propose :

 

- son drive : Commandez et payez en ligne avant le jeudi 22h. Venez avec avec votre numéro de commande et retirez la à la brasserie le vendredi de 16h à 18h. Nous placerons votre carton sur une table et vous le retirez.

 

- sa livraison à domicile GRATUITE sur le secteur de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges : Commandez et payez en ligne avant le jeudi 22h. Livraison le vendredi après-midi. Achat minimum 28€ (carton). Lors de la livraison, nous déposons vos bières devant votre porte et nous vous appelons par téléphone pour vous le signaler. Pour les autres secteurs géographiques : nous contacter.

 

Nous préparerons la commande avec toutes les précautions possibles le vendredi matin.

 

Payez en ligne afin d'éviter tout échange de monnaie. Ainsi nous limitons les contacts et respectons les consignes de sécurité.

 

--> https://lopercule-drive.eproshopping.fr/

 

MERCI !

 

Damien & Maxime

 

L'Opercule

12 Avenue de Salm

88210 Senones

06 82 87 55 31

 

Si la chose vous tente, si vous êtes assez près, loin des discours aussi hésitants que pompeux, entrez dans le bon sens de la France d'en bas en agissant. N'hésitez pas non plus à relayer ce message, vis vos messageries, vis vos réseaux sociaux. Merci pour ces jeunes, merci pour L'Opercule, brasserie bio.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 08:23

Le nombre de morts Coco-dix-neufés chinois revu largement à la hausse.

1300 de plus qu'initialement annoncé.

Les bouliers ne sont plus ce qu'ils étaient.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 12:26

Bon... je croise deux conjectures

1) Si Dieu n'existe pas... J'en ai été informé suite au post Là SUR ANSE par un surfeur sérieusement édifié (Merci Lerouge)

2) Si le taux des émissions de CO2 dans l'air a chuté de 4 à 5% par rapport à l'année dernière à la même époque. Cela à cause de l'arrêt des industries provoqué par la pandémie de Coco19.

alors je conclus que le pangolin alpha n'est autre que Greta Thunberg qui a fomenté le complot pour lutter contre le réchauffement climatique. C'est futé !

Ça se tient non ?

Partager cet article
Repost0
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 12:56

Il y a un an, jour pour jour, un incendie détruisait en grande partie Notre Dame de Paris sans faire de morts.

Depuis, des tas de gens sont morts noyés, torturés, tués dans les guerres

Des femmes sont tombées sous les coups de leur conjoint, des enfants ont été battus...

Aujourd'hui, Coco19 prend des vies et des vies et des vies.

Il est où l'Bon Dieu, il est oùùùùù, il est où ?... (sur l'air de C. Maé)

Partager cet article
Repost0
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 12:34

Chers parents, plus que 26 jours à attendre et tenir pour que ce soit aux enseignants de vos chères têtes blondes de prendre le relais

" Putain, Kévin, 1 + 1 ça fait 2, pas 7... ça fait un mois qu'on est la dessus... fait chier... vivement le 11 mai tiens... "

Partager cet article
Repost0
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 11:01

Selon une grande partie des religions, Dieu serait le créateur, de tout...

Il aurait, selon les on dit, le premier jour, créé la lumière, le deuxième, divisé (sans reste) les eaux du ciel et celles de la terre, le troisième, regroupé les eaux, fait apparaitre la terre et les plantes, en un mot, la vie.

Le quatrième, il aurait mis un peu d'ordre dans le bordel ambiant de l'espace : Terre, Soleil, Lune...et tout le broll ; le cinquième, il se serait attaché à bricoler les animaux, dont le pangolin. Tout laisse à penser qu'après le boulot, il aurait mal balayé son atelier, laissant trainer des merdouilles dangereuses comme le Coco19.

Le sixième jour, fatigué, il aurait créé l'homme, en le dotant de l'intelligence mais aussi du sens de la connerie, et le septième, selon les mauvaises langues, il serait allé à la messe avant de retrouver ses potes chez René, pour l'apéro dominical.

Alors, Monsieur Dieu, si c'est vous qui êtes à l'origine de tout, c'est vous aussi, et non un pangolin, qui avez foutu le dawa sur terre. Ne pas le reconnaitre et faire accuser un pangolin, qui sait à peine lire le chinois et ne bouffe même pas de chauves-souris, laissez moi vous dire que c'est petit, vraiment très petit ! Sur ce coup là, franchement, vous n'avez pas assuré. Je ne suis pas fier de vous.

Partager cet article
Repost0
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 08:31

Avant de virer le blocus,ce serait bien de bloquer le virus... mais pour bloquer le virus, en étant immunisé, on nous dit qu'il faut virer le blocus... ou l'inverse... je ne sais plus...

Partager cet article
Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 16:12

Chers parents, le Président a annoncé hier soir que la reprise de l'école se ferait dès le 11 mai.

Nous voulons juste vous préciser que l'heure d'entrée restera inchangée, les enfants seront accueillis dès 08:20. Il est donc inutile de venir devant l'école le 11 mai à 00:01. Prévenez les enfants, ce seront bien les enseignants qui les accueilleront et non une brigade NBC.

Il est sur que les cagoules qui masquent les yeux, la bouche, le nez et cachent les cheveux, les gants au mains,  les combinaisons sur le corps et les bottes aux pieds peuvent prêter à confusion. Dites aux plus petits qu'une mesure dérogatoire a permis de prolonger exceptionnellement carnaval, ils seront contents.

Nous profitons de ce petit moment d'information pour vous inciter à ne pas repartir de suite à 08:21 car la température de chaque enfant sera prise avant l'entrée dans l'école. Si celle-ci excède 37.1 votre enfant vous sera relancé immédiatement sans ménagement vous aurez précisément 3 secondes pour faire demi-tour. A la 4ème seconde, si vous n'avez pas bougé, la police municipale tirera sans sommation.

Les enfants qui n'ont pas une température excédant 37.1 seront acceptés avec le sourire, soyez en assurés, même si cela ne se voit pas bien à cause des masques. Il est prévu d'accueillir chacun et chacune avec bienveillance. Un petit mot de bienvenue est actuellement à l'étude. L'équipe pédagogique hésite actuellement entre "Mmmhhmhmh" et "Mhhhhh, Mhmm !" Ce sera la surprise.

Pour reprendre tranquillement, en respectant les mesures psychologiques préconisées par le ministère, nous commencerons par débriefer tous les enfants en classe, selon une procédure très précise. A la question "Alors... ça va ?" chaque enfant sera tenu de répondre par "Oui" ou "Non" Le ministère faisant confiance en notre capacité à gérer les enfants en période de crise nous a laissé le choix, nous pouvons, ou non, compléter la question initiale par le prénom de l'enfant, si nous nous en souvenons.

Tous les enfants ayant répondu "Non" seront immédiatement dirigés vers l'équipe de une psychologue du rased, installée dans une tente sise au milieu de la cour de l'école, pour une prise en charge immédiate. Des forêts entières ont été décimées afin de produire les feuilles de papier qui accueilleront les dessins cathartiques des enfants.

Le règlement intérieur sera adapté à la situation. Si un enfant se comporte mal, il sera sanctionné par une mesure de confinement de deux mois, à la maison, en présence obligatoire des parents. Il faut savoir être pédagogiquement convainquant pour tous, grands comme petits. Le passage aux toilettes se fera comme de coutume, à chaque demande, mais sans accompagnement par un(e) camarade. A ce sujet, dans les fournitures scolaires pour la reprise, nous demandons à chaque famille de greffer un GPS à leur enfant. Cela permettra à ces derniers de retrouver facilement la classe après le passage aux toilettes et la géolocalisation si l'idée leur venait de faire l'école buissonnière.

Pour le goûter les nouilles chinoises sont absolument, formellement, strictement interdites, surtout accompagnées d'une sauce bolognaise au pangolin. En cette période, découvrir la cuisine des autres pays, oui, mais non ! En revanche, l'équipe pédagogique voit d'un bon œil que chaque enfant substitue un flacon de gel hydro-alcoolique à la bouteille d'eau pour se désaltérer, prophylaxie oblige. Qui plus est, cela les rendra plus calmes, moins stressés.

Compte tenu de la période en télétravail, aucune sanction ne sera prise si les enfants n'ont pu ou su faire les exercices demandés. En revanche, compte tenu du temps perdu et de la nécessité de rattraper au mieux les manques, nous vous demandons instamment, de façon exceptionnelle et temporaire, d'accepter que vos enfants reviennent de l'école avec quelques devoirs écrits. Comme de coutume, nous considérons qu'il en faut un peu pour entretenir les savoirs, et cela sans excès. Pas plus de 7 h de devoir à la maison après l'école, il ne s'agit pas d'assommer les enfants, sauf peut-être, au sens propre, s'ils refusent de se soumettre au travail.

Le voyage de fin d'année n'aura pas lieu, pour les raisons que nous connaissons tous. En revanche, une grande kermesse sera organisée à la mi juin pour fêter la fin de cette année si particulière. Elle durera deux semaines. cela pour permettre à chaque enfant de venir absolument seul durant une heure, dans la cour vide pour y faire le jeux de son choix : "je fabrique un masque en moins de 15 seconde", "Concours du plus gros postillon", "Le labyrinthe de Coco19"... Beaucoup de lots sont déjà prévus : sachets XXXL de masques FFP2, boites d'hydroxychloroquine, et en gros lot de la tombola, une attestation de déplacement dérogatoire gravée en lettre d'or sur une plaque de marbre de Carrare désinfectée.

Dans l'attente du 11 mai, toute l'équipe pédagogique vous souhaite une bonne fin de congés de printemps, loin des coups de soleil, des risques de noyade à la plage, et des chutes de ski.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 09:55

On connait les écrits de Jean Paul Sartre dont un certain nombre est proposé au bac. Ce que l'on sait moins, c'est que l'écrivain s'est aussi intéressé à des sujets sociologiques, voire érotiques.

Sociologique, en produisant un opus sur le travail des compagnons de Blanche-Neige, au sortir de la mine :

Les nains sales

 

Érotique, dans une étude zoophile des équidés réputés pour leur capacité priapique

L'âne osé

Partager cet article
Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 14:26

C'est assez impressionnant. Mais j'avoue que je craque un peu à chaque fois que je regarde le premier tableau. Pas sur que le Christ descendu de la croix, juste avant la mise au tombeau (cf le tableau du Caravage ci dessous) ait eu ce petit saut pour atterrir dans les bras...

Ceci dit... très beau travail !

Partager cet article
Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 12:28

Chers surfeurs, chers surfettes, vous n'imaginez pas à quel point aujourd'hui j'ai envie de vous serrer la main, de vous faire la bise, de vous serrer dans mes bras. Le jour viendra... soyons patients

Partager cet article
Repost0
9 avril 2020 4 09 /04 /avril /2020 15:48

Ce printemps là.

Ce printemps là, j'ai eu les oreilles cassées par le chant de la  mésange que ne couvrait plus la rumeur de la ville.

Ce printemps là, j'ai pu sentir le doux parfum du muguet grâce à la bombe de désodorisant de mes toilettes.

Ce printemps là, j'ai su que j'avais des voisins invisibles mais qui savaient applaudir.

Ce printemps là, j'ai su que le PQ était plus important que la télé.

Ce printemps là, j'ai su que la télé pouvait, juste si elle le voulait, être intelligente.

Ce printemps là, j'ai découvert qu'on pouvait laver une salade au savon de Marseille mais qu'elle supportait mal d'être tordue pour l'essorage.

Ce printemps là, j'ai vu plus de fleurs que l'an passé en me baladant : mais c'était une balade sur internet

Ce printemps là, j'ai su aussi que la télé spectacle de la majorité des chaines d'info en continu, continuerait à alimenter la pulsion scopique morbide de monsieur Tout le monde.

Ce printemps là, j'ai appris que des chats avaient fait des comas éthyliques parce que leurs maitres avaient moins de cerveau qu'eux.

Ce printemps là, j'ai bu plus d'apéros que je n'ai serré de mains.

Ce printemps là, j'ai failli traverser la France, pour aller aider les maraichers à cueillir des fraises car la continuité pédagogique nous avait laissé un temps libre incroyable.

Ce printemps là, j'ai grandement contribué à la lutte contre le réchauffement climatique en n'utilisant quasiment plus ma voiture.

Ce printemps là, j'ai quand même aggravé la montée dangereuse de la température du globe en faisant chauffer les serveurs pour le télétravail.

Ce printemps là, je me suis dit qu'avec l'injonction de porter des masques, les enfants penseraient que c'était carnaval tous les jours. J'ai eu une pensée pour tous ces parents qui se sont vus réclamer quotidiennement des beignets pendant la totalité du confinement.

Ce printemps là, je me suis demandé, comment, pour organiser le bac 2020, le ministre de l'éducation avait fait pour s'arracher les cheveux.

Ce printemps là, j'ai grondé moins d'élèves, beaucoup moins.

Ce printemps là, je suis allé cueillir des ornithogales, les asperges de bois... dans mon congélateur.

Ce printemps là, j'ai reçu peu de petits sourires du matin accompagnés d'un "Bonjour Maître Patrick"

Ce printemps là, j'ai réalisé que j'avais un appartement grand comme un palace, en pensant à tous ceux qui, au même moment, devaient tenir à plusieurs dans des tout petits logements.

Ce printemps là, je me suis obligé à m'habiller tous les matins, pour aller au télétravail, afin de ne pas choquer les enfants et surtout afin éviter un procès pour attentat à la pudeur.

Ce printemps là, j'ai bu plus de café que de raison.

Ce printemps là, j'ai parfois été ému aux larmes par tout ce qui advenait, dans le meilleur comme dans le pire.

Ce printemps là, j'ai vu que le mot Solidarité n'était pas vide de sens.

Ce printemps là, j'ai compris que le virus de la connerie ne serait jamais éradiqué... jamais.

Ce printemps là, j'ai plus usé mes chaussons que mes chaussures.

Ce printemps là, j'ai su que des tas de femmes, des tas d'hommes pouvaient prétendre au titre de Juste, modulé par l'actualité macabre. Justes parmi les Nations qui ont risqué leur vie pour sauver des Juifs, et des tas d'autres gens de toutes confessions ou sans confession, en tout désintéressement.

Ce printemps là, si terrible fut elle, je me suis dit que la bombe atomique avait des soucis à se faire car elle risquait d'être détrônée de la première place des saloperies létales par le Covid19.

Ce printemps là, j'ai constaté qu'il n'était pas facile de trinquer en cognant les verres les uns contre les autres par téléphone.

Ce printemps là, je me suis dit que les grands, ceux qui nous gouvernent, devaient se demander comment seraient considérées leurs décisions, non pas dans le monde nouveau, mais dans le monde d'après.

Ce printemps là, je me suis dit que c'était une foutue époque pour accueillir ma future petite fille.

Ce printemps là, je me suis dit que l'Homme, trop arrogant finalement, était petit... vraiment tout petit.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 09:29

En général j'aime les ouvertures... mais ces jours-ci, l'ouverture de la quatrième semaine de confinement me pompe l'air. Je suis bien certain de ne pas être le seul.

Alors, pour contrer une morosité qui guette à nos portes, je vous propose, si vous avez le livre de Philippe Delerm, intitulé La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, de le relire ou si vous ne possédez pas cet écrit, d'aller sur le lien en découvrir quelques extraits.

Une fois la chose faite, prenez 5 minutes pour réfléchir aux lignes que vous pourriez y ajouter en puisant dans vos plaisirs minuscules personnels. Vous verrez, ça fait image, ça fait du bien.

Je vous propose, si vous en avez envie, de m'envoyer ceux-ci afin que je les publie sur Plaisir de mots.

Et pour ouvrir le bal, en voici un des miens.

"Jours de printemps, le café de midi est bu. Comme tous les jours à cette époque, avant de repartir au lycée, maman et moi faisons le tour du jardin. Il fait doux, la terre sent bon la terre, les giroflées exhalent leur parfum. C'est déjà l'heure d'y aller... "

Partager cet article
Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 16:01

Quand le confinement sera enfin levé, il sera indispensable de maintenir la pression... dans les bars.

Partager cet article
Repost0
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 14:32

26 juillet 2021. Face à sa radio qui n'émettait plus, le Covid19 ayant tout emporté sur terre, fou de désespoir, le dernier homme du monde, confiné dans son petit studio, ouvrit la bouche pour y loger le canon de son 7.65. C'est précisément au moment où il appuya sur la gâchette, avant que sa tête explose sous l'impact du projectile, qu'il entendit frapper à la porte...

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 17:16

J'attends avec grande impatience le jour où on pourra enfin dire

"Bas les masques ! "

Pour tous les soignants.

Pour tous ceux, petites mains, qui auront lutté.

Pour tous les citoyens.

Mais aussi et surtout, pour les politiques qui nous disent tout aujourd'hui et son contraire demain.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 16:07

Et pour l'Après, on fait comment ???...

... Qui vivra verra !!!

Partager cet article
Repost0
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 11:48

Dans cette bien curieuse période, le suicide y gagne en simplicité.

Il suffit de serrer la main à un quidam, de se gratter le nez et d'attendre.

Difficile de faire plus simple.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 10:19

Drame chez Walt Disney, malgré tous les efforts de Blanche Neige, c'est la zizanie au sein des nains, Prof passe son temps à vouloir tester la chloroquine sur les autres, Grincheux gueule tout le temps parce qu'il n'y a plus de PQ à la maison, Simplet s'approche à moins d'un mètre des autres pour les questionner sur le Covid19, Joyeux picole le gel hydro-alcoolique du matin au soir, Timide creuse comme un cinglé pour faire passer la distance de sécurité de 1 m à 10 000 km, Dormeur ronfle comme un sonneur et emmerde tous les autres confinés. Cependant, dans toute cette pagaille, il y eu un beau moment d'unité fraternelle, six des nains se sont ligués pour foutre Atchoum à la porte.

Peut-être ce post est-il une parabole sur l'imbécilité des gens apeurés qui conspuent les soignants, les considèrent comme des pestiférés, alors que ces derniers essaient tous les jours, au péril de leur propre vie, de sauver leur prochain.

Partager cet article
Repost0