Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 11:26

Chers surfeurs, chères surfettes.

Voilà... devant une chute spectaculaire de la fréquentation du blog Plaisir de mots depuis le début d'année, après des mois et des mois d'augmentation, force m'est de constater que les âneries et autres jeux de mots douteux, voire scabreux n'attirent plus.

Juste avant les 5000 posts, j'avais écrit que je me poserai la question de la continuation.

Il est aujourd'hui clair, et je suis bien conscient de la chose, que mon imagination stagne et même s'épuise.

Aussi, je prends la décision, certes, difficile car écrire est devenu pour moi une nécessité vitale, d'arrêter de poster sur Plaisir de mots.

Coup de mou, besoin de renouveau... je ne sais pas. Une chose est sure, c'est que la baisse de fréquentation me conforte dans l'idée de départ de mettre un terme à ce qui aura été pour moi, grâce à vous, une véritable thérapie après l'accident de la vie que j'ai vécu il y a presque une décennie.

Ne soyez pas inquiets, si j'ai décidé d'en¨finir avec Plaisir de mots, je ne mettrai un terme qu'à cela, et rien d'autre.

Pour ce blog, the show must'n go on. Merci à vous.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 17:46

Je crois que j'ai trouvé mon homme... Jean Lassalle !

Boudiou, un gars qui donne de sa personne pour obtenir des choses pour ses administrés, ça change.

Juste en chantant à l'Assemblée Nationale, il sauve une gendarmerie qui devait fermer près du tunnel du Somport. L'histoire ne dit pas si c'est un comma trop bas qui, en agressant les oreilles sensibles des députés lui a fait obtenir ça.

En arrêtant de becqueter pendant 39 jours, il sauve une industrie, certes à capitaux japonais, mais où travaillent 150 personnes quand même. Là non plus, rien sur ce qui a motivé nos amis du soleil levant à maintenir l'usine si ce n'est la rumeur d'un nouvel Hiroshima à coup de bombe nucléaire bricolée dans l'élevage de brebis du frère cadet du député.

Bon, sa marche à travers la France, où il rencontre des tas de gens de la France d'en bas, d'en haut, de là et d'ici et même du milieu en incarnant "la voix des sans voix" alors que d'autres parlent des sans dents alors qu'on ne sait même pas le nombre de leur caries, ça incite à l'écouter. Réfléchissez une seconde, écouter ceux qui prêtent leur voix aux sans voix est bien plus facile que d'écouter ceux qui ne prêtent même pas leurs dents aux sans dents.

Vous les avez vu, vous, tous les autres, se bouger les miches, s'agiter de la guibole, jouer les rossignol en assemblée plénière, se priver de tête de veau ou de caviar ? Non. Moi non plus. A part agiter les mandibules pour faire des promesses qu'ils s'empresseront de ne pas honorer ou de les oublier. Nada, que dalle !

Et puis, quand même, un gars qui réussit, dans ses meetings de 27 personnes, à faire s'applaudir les gens eux mêmes... C'est impressionnant ; c'est vrai, c'est important des fois de s'applaudir soi -même. Je confesse que parfois, dans le huis clos de ma salle de bain, il m'arrive de m'applaudir à tout rompre, avant d'aller boire un verre de l'amitié avec moi-même.

Un gars qui porte le béret, un vrai français en somme, et dans dans les autres départements, tout ça sans maugréer contre l'étranger comme celle et ceux qui le font sans même chausser des charentaises, ni porter une baguette sous le bras, ça donne confiance.

Enfin, un gars qui a déjà recruté son ministre de l'intérieur, et qui ose le présenter avant d'être élu, car il le sera, il l'a dit ; ça en impose non ?

J'ENLACE HALLE

C'est décidé, juste pour continuer à rigoler, au milieu des dix autres clowns, c'est à lui que j'apporte mon soutien.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 11:53

Madame Saint Cricq, je vous ai écouté aujourd'hui débattre avec Luc Châtel sur France inter. La saillie sur l'attitude de girouette des fillonistes qui regimbent sur les attaques du Canard Enchainé et l'utilisation des mots des mêmes journalistes pour dénoncer un complot d'état... franchement chapeau bas.

Le guignol a bien essayé de se sortir du piège mais en usant d'une rhétorique qui ne trompe personne.

Vivement le soir du second tour, qu'on en finisse définitivement.

Partager cet article
Repost0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 08:56

La le li lo lu... parfois, il faut très peu de lettres pour rendre un homme heureux.
La le li lo lu... c'est ce qu'a lu, non pas Lola, pas plus que Lulu mais Marley hier.
La le li lo lu... depuis longtemps il peinait, phonologie difficile, lettres mal connues...
La le li lo lu... on avait tenté tant de choses sans succès.
La le li lo lu... à l'aube du printemps, il y a eu un petit clic dans la tête du blondinet.
La le li lo lu... d'abord hésitant, et de plus en plus confiant.
La le li lo lu... les yeux fermés pour mieux se concentrer, mieux voir les lettres qui chantent.
La le li lo lu... et même ma, ta, sa. Dans ses yeux se lisait le plaisir, sur son visage la fierté.
L a la, l e le, l i li, l o lo, l u lu, c'est ce qu'a lu Marley.
La le li lo lu... Marley... dans la lecture... bienvenue !

Partager cet article
Repost0
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 18:20

Il y a pile 27 ans, il faisait beau. Je m'en souviens bien car c'est ce jour là que tu as décidé de venir au monde. Ton frère ainé se promenait avec sa grand-mère, venue le garder. Tous les deux cueillaient des fleurs de printemps sur les hauteurs de Nancy.

Un second fils, deux garçons.

Du bonheur à l'état pur qui n'a jamais cessé.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 19:11

Nom di Diou !

J'aurais jamais imaginé ça...

Une surfeuse, que je nommerai Charline pour préserver son identité, a fait un marathon, que dis-je... un blogathon, le week-end dernier en lisant, pour de la vraie, tenez vous bien, la totalité des posts écrits par votre serviteur.

48 h... plus de 5000 posts. Ce qui, si elle n'a pas dormi, pris sa douche, brossé ses dents, peigné sa girafe, promené son chien, caressé son chat, vidé son porte-monnaie, rempli son frigo, passé l'aspirateur, repassé le linge, re-passé le sel, mangé, déféqué, bu, uriné, trop bu, vomi, fumé, arrêter de fumer... représente tout de même sur 48 h une moyenne arithmétique de 104 posts de moyenne à l'heure, soit 1,7 pots à la minute, et tout ça sans se lécher le doigt pour tourner la page !

Diable, quelle substance avait-elle prise avant que de se lancer dans une telle épreuve ? Héroïne, comme dans les meilleurs romans ? Beu, comme dans les meilleurs élevages ? Sans plomb, comme dans les meilleures stations ? Là j'avoue que ça le l'a coupée... la respiration. Comment a-t-elle fait ? A-t-elle recouru à un coach ? S'était-elle entrainée à lire l'Encyclopédia Universalis, version intégrale en moins de temps qu'il n'en faut à un prétendant à la plus haute fonction de l'Etat pour engager sa femme sur un emploi fictif ?

Si j'ai été comblé par un succès de cette ampleur, l'intégralité de mon oeuvre absorbée en 2 jours, je suis assez déçu par le fait que Charline n'ait lu aucun commentaire. Je dis bien aucun. Elle me l'a avoué, sans supplice de la pinte, ni du pal, ni de la roue... Quel dommage ! En faisant un minimum d'efforts, elle aurait pu augmenter le nombre de posts lus à la minute, libérant ainsi le temps nécessaire à la lecture du complément indispensable des posts, à dire les commentaires quand il y en a.

Là, franchement, j'avoue que ça m'a fait grand bien car depuis début mars, je vous sens frileux et frileuses, fidèles surfeurs, gracieuses surfettes ! Quand le pourcentage d'intentions de vote pour les candidats augmente, le taux de fréquentation du blog baisse. 7 visiteurs uniques par jour en moyenne depuis le 1er mars... Y aurait-il corrélation ?

Enfin, il faut le dire, ce qu'a fait Charline, aucune bête ne l'aurait fait. Et ça... c'est beau !

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 13:20

Ce n'est un seul réalisateur qu'on pleure à la télévision mais bien le double...

Et oui, un homme Averty en vaut deux.

Ceci dit, maintenant que je vais bientôt tutoyer le 3ème âge, je peux dire que ce Jean Christophe là m'a épaté par les émissions que je regardais en noir et blanc quand j'étais môme, même si je n'en saisissais pas forcément la provocation et l'avant-gardisme en terme de vidéo.

Merci Monsieur Averty.

Partager cet article
Repost0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 21:31

Je sors du cinéma. Je viens de voir Et les mistrals gagnants, un documentaire d'Anne-Dauphine Julliand.

Ce film, qui traite des enfants gravement malades, nous propose de suivre pendant presque 80 minutes, cinq enfants à pathologie grave. Passant de l'un à l'autre sans pathos, la réalisatrice nous montre avec beaucoup de tact le quotidien de ces enfants, dans les lieux de soin, à l'école, pendant leurs activité extrascolaires, à la maison...

Les joies, les peines, la douleur, la peur parfois mais pour chacune ou chacune, toujours un sens de la vie plus fort que tout, teinté d'une maturité philosophique impressionnante chez ces petits bouts de chou de moins de 10 ans.

Moins qu'une leçon de vie, c'est une source d'énergie et de force dans laquelle il faut puiser, de toute urgence.

Merci Madame.

Merci à vous les enfants, vous êtes beaux, votre âme est radieuse.

Partager cet article
Repost0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 18:45

Voilà... nous y sommes. Cinq millième poste de ce blog.

Le premier date du 19 septembre 2010. Presque six ans et demi. Sensation que c'était hier.

Je ne vais pas vous faire le coup de la satisfaction, bien qu'elle existe. D'ailleurs, soyez remercié(e)s, vous qui jour après jour, vous êtes connecté(e)s pour lire mes écrits, en rire peut-être, les avoir trouvés lamentables parfois, les avoir commentés aussi.

Non, six ans et demi, c'est plus qu'une mandature présidentielle et l'histoire ne nous attend pas pour s'écrire.

Aujourd'hui, j'ai juste envie de me retourner sur ces années, me souvenir avec vous de ce qui a marqué notre histoire commune en quelques événements marquants.

Octobre 2010, réforme des retraites qui relève l'âge légal de départ de 60 à 62 ans... mandat du Petit Nico !

2011 DSK dérape et loupe la rampe de lancement pour les présidentielles de l'année suivante. Le Petit Nico se réjouit.

2012 La gauche repasse en France avec un candidat par défaut. Luiprésident éjecte le Petit Nico.

29 mai 2013 célébration de la première union homosexuelle en France. Le Mariage pour tous est une réalité. La Manif pour tous aussi... malheureusement.

2014 Malala la jeune Pakistanaise qui a tenu tête aux Talibans reçoit le prix Nobel de la paix pour son combat en faveur de l'éducation des filles dans le monde. On se prend à espérer au recul de l'obscurantisme...

2015 Le terrorisme s'installe durablement dans notre pays. Il va falloir non pas se soumettre mais s'y habituer.

2016 Contre toute attente, les challengers prennent le devant en politique.Le résultat est sidérant et laisse penser à des lendemains qui déchantent.

2017 DT est maintenant président des USA, une ère obscure et délétère s'ouvre pour le monde entier dont une partie n'accepte pas la chose et c'est tant mieux.

Il y a bien d'autres évènements, la liste est longue et je ne veux pas tous les citer.

C'est aussi et surtout pendant ces années que se joue l'accélération du délitement politique, entre ceux qui perdent tout discernement en étant perpétuellement dans une dynamique action/réaction, ceux qui, au contraire, font mal la distinction entre prise de distance et gestion trop hésitante, ceux qui mentent, ceux qui se servent de l'argent public à des fins personnelles, ceux qui prennent définitivement leurs concitoyens pour des crétins.

Alors, au bout de ces cinq milles posts, que vous souhaiter au delà de vivre le plus longtemps possible, en bonne santé et surtout sans panne de connexion internet ?

Peut-être une seule chose qui depuis plus de deux siècle a forgé notre pays, même si aujourd'hui il faut se battre pour conserver intactes ces valeurs. Que Liberté, Egalité et bien plus encore Fraternité soient au fronton de toutes nos pensées, de toute notre vie. Amen !

Merci à vous toutes et tous.

SAINT MIL POSTE
Partager cet article
Repost0
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 18:31

Vous aimez François Morel ? Moi, je le place dans le top de mes inspirateurs.

Depuis les révélations, il y a une dizaine de jours, du Canard Enchaîné, sur Monsieur et Madame Fifi, vous savez, ceux dont on dit qu'ils se graissent la patte à grands coups de rillettes sarthoise, ceux pour qui Sablé n'est pas le nom d'une ville mais celui du gâteau dont on se goinfre avec d'autant plus de plaisir qu'il a été financé par vous et moi, honnêtes contribuables, je disais donc que depuis dix jours, nous avons pu écouter par deux fois les chroniques du vendredi de cet excellent François dont je ne résiste pas à vous proposer les liens. 

Celle de vendredi 27

Partager cet article
Repost0
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 07:56

Il n'y a, somme toute, qu'une alternative au merdier actuel en vue des prochaines élections présidentielles.

Merci P. Dac, merci F. Blanche

Pour soutenir ce parti, envoyez moi directement vos dons. Je me charge de transmettre...

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 10:50

Après avoir visité Honfleur, Pont-L'Evêque, Etretat... bref plein de beaux lieux de Normandie, je garde un excellent souvenir de ces trips à la mode de Caen !

Merci Nicole

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 18:58

Il y a des matins chagrin où l'envie de rester sous la couette l'emporte sur celle d'aller au boulot. Et puis, un coup de pied virtuel au cul nous fait sortir du lit, préparer un café, et finalement, monter dans la voiture pour rejoindre l'équipe des collègues et celle des enfants de l'école.

Comme le diesel, la machine se met peu à peu en route, finit par prendre sa vitesse de croisière. Oublié le désir de retraite précoce, le nez bouché, l'esprit maussade... ça roule. Plus ou moins bien en fonction des groupes, en fonction du travail prévu mais ça roule.

Et puis, il y a, impromptu, au moment où la cloche sonne pour annoncer la fin de la journée, cet instant où jaillit la parole d'une enfant en difficulté mais studieuse, qui range ses affaires et vous lance spontanément : "Maître Patrick, j'ai passé un bon moment !"

Il n'y a pas de plus beau rayon de soleil, de nectar plus fin, de propos plus sensible pour finir cette journée et se dire que notre métier est un fichu beau métier.

Merci petite Cassandra.

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 18:33

J'ai un goût prononcé pour la peinture d'Edward Hopper. Au hasard de mes recherches d'images, je suis tombé sur les clichés de Richard Tuschman, qui fabrique des maquettes inspirées des tableaux du peintre, puis les prends en photo. Il photographie ensuite des personnages en studio et après un travail d'orfèvre, les intègre dans les images précédentes.

OUAWOU !

C'est extraordinaire... Allez donc voir là. J'ai été subjugué. Le rapport à la réalité des tableaux d'Hopper est fascinant, celui des images de Tuschman ne l'est pas moins.

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 15:17

Tudieu... un nouveau suiveur de Plaisir de mots. Pseudo-nommé Kame. Merci Kame.

J'aime connaitre mes fidèles surfeurs, aussi, je ne lui demanderai ni son adresse ni son mél mais plutôt ses goûts. Par exemple dans l'immense variété des essences de ce monde, j'aimerai connaitre l'arbre à Kame. S'il a un animal de compagnie, on irait voir Kame et rat...

J'ai juste un regret, c'est que Kame ait décidé seul de suivre ce blog. Cela aurait eu de la gueule si accompagné d'un ami ou d'une amie, j'avais reçu un mél de Kame et Léon, ou encore de Kame et Lya...

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 17:43

Pour votre geste de ce jour envers Jacqueline Sauvage, quoi que puissent en dire tous vos détracteurs, merci Monsieur le Président de la République.

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 14:39

Bon, ouf, la grande fête du consumérisme est passée... bientôt le passage à une nouvelle année. 

Alors, comme tous les ans, il va falloir se plier au difficile exercice des voeux.

Que dire ? Que souhaiter ?

Comme disent les politiques scélérats : " Les promesses n'engagent que ceux qui les croient !"

Et les voeux ? Pieux ou non... tellement voués à l'échec par les temps qui courent.

Pêcherions-nous par excès d'angélisme, par une pure naïveté qui nous laisserait croire en leur réalisation effective ?

Je sais, je suis fondamentalement pessimiste, malgré l'histrionisme récurrent de ce blog. Du coup, j'ai un peu du mal à voir l'avenir de façon positive. Mais entre nous, la réalité, à laquelle nous participons d'ailleurs, ne nous renvoie-t-elle pas une image sombre de la vie d'aujourd'hui.

Je suis bien d'accord, il reste moult occasions de sourire, rire, se réjouir. Et pourtant...

Donc que vous souhaiter ? Peut-être la sérénité, la capacité de prendre la vie comme elle vient, celle de savoir encore regarder l'autre, même s'il est autre, avec empathie et non crainte, de savoir partager, vivre dans une société où l'individualisme le cédera à l'entraide, au nom du respect de son prochain. Ainsi, peut-être, le voeux d'un monde meilleur pourra-t-il être autre que virtuel.

Ceci dit, je vous embrasse fort et vous remercie d'une fidélité sans faille qui, j'en suis sûr, restera d'actualité en 2017.

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 10:59

Connaissez-vous Auguste Derrière ? Non ?

Je vous livre ici une de ses citations afin que vous vous fassiez une idée.

" Ne dites pas l'argent me dégoûte

mais le pèze m'écoeure "

In Les fourmis n'aiment pas le flamenco, Ed. Castor Astral

Il me fait beaucoup rire et comme je suis partageur, je vous invite à aller sur son site en cliquant sur je vous invite à aller sur son site (le premier ou le second, c'est selon)

Certes, ce dernier a vocation à faire vendre les produits produits ( non, je ne bégaie pas) mais en cliquant sur chaque ouvrage, vous aurez le loisir de pouvoir, moyennant un autre clic, feuilleter quelques pages et ça vaut le cloup, le clic, le coup !

Encore un auteur (fictif) dézingué dont les oeuvres peuvent figurer en bonne place aux côtés bien cotés de Plonk et Replonk, Desproges, Devos, Jean Charles, De Groodt, et j'en passe.

Merci Auguste.

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 11:23

Mme Touraine, vous avez finalement décidé de ne pas y aller. Mme Lienemann, vous avez finalement décidé de ne plus y aller.

Dans les deux cas, l'idée est de construire une gauche réunie plutôt que parcellaire.

De l'autre côté, l'idée de revanche a activé cette semaine M Peillon qui a décidé, lui, d'y aller.

Vous nous montrez une fois de plus, mesdames, que les oestrogènes sont plus efficaces sur la réflexion que la testostérone...

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 08:17

Tu as été pour beaucoup dans la formation de mon esprit rigolard, décalé et paillard.

Merci Marcel !

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 07:58

Bravo aux Autrichiens qui ont choisi le vert, une bien belle couleur.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 10:48

Ouhhh ce matin, en regardant les stats du blog, physiquement, ça m'a fait pareil...

Après une moyenne tout juste sous les 10 visiteurs/jour en novembre, je mets ça sur le compte de la Toussaint et du 11 novembre réunis, soudain une poussée, que dis-je... le quadruplement du nombre de la veille, turgescence de la fréquentation qui porte la moyenne journalière à 13. Yeeeeeeees !

Merci !

JOUE HIE SENS
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 18:01

Parfois au hasard du surf sur le net, je trouve des choses qui me ramènent dans les années de ma jeunesse et je comprends mieux pourquoi j'aime tant les mots. Pas forcément ceux que je lis, plutôt ceux qui sont prononcés, dits, chantés, transformés, tordus, torturés...

Je me souviens de ces disques vinyl 45 tours passés à l'envi sur l'électrophone familial. Les Frères ennemis, Raymond Devos, Yves Deniau, Jacques Baudoin...

Plus tard, arrivé à l'âge adulte, j'ai continué à cultiver avec délice ce jardin rhétorique avec Jean Amadou, Pierre Desproges, Stéphane De Groodt et j'en oublie.

Des chansonniers, des acteurs, des diseurs. Il y avait parmi eux certainement celui qui a permis à mon esprit de mettre le pieds à l'étrier de la contorsion verbale et de la contrepèterie : Pierre Repp.

Certes, aujourd'hui, il peut sembler désuet, mais prenez le temps de l'écouter jusqu'au bout. Sous couvert de bafouillage, quel talent dans l'art de la jonglerie verbale, tant sur la forme que sur le fond. Prêtez une oreille attentive, ça vaut la peine.

Merci Messieurs, merci Monsieur.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 19:51

Pour votre décision, Monsieur le Président, merci.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 11:51

Eh ben les gars et les filles... ça mollit dans le surfeur !

Fréquentation en baisse, moins de commentaires... Vous lasseriez-vous ?

Du coup, je me demande si mes posts sont à la hauteur puisqu'ils vous attirent moins. Aurais-je attrapé le melon avec des taux de fréquentation moyenne de plus de 15 visiteurs/jour ?

Aujourd'hui, je constate que ce taux a du mal à se maintenir à 10... gasp !

J'écris peu en ce moment, je sais bien, mais l'inspiration, ça va ça vient et actuellement, c'est un peu plus difficile. Je rame à trouver des images, et puis, il y a aussi la difficulté du renouveau...

Bon, je vais essayer de me ressaisir, je vous le promets.

Dites moi quoi... en passant par la rubrique commentaire.

Dans tous les cas, merci à ceux qui persistent et allez... merci à ceux qui vont revenir.

Partager cet article
Repost0