Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

2 février 2019 6 02 /02 /février /2019 09:26

Quand Manupiter est agacé, il use d'un lexique d'une brutalité qui me dicte ici de vous prévenir avant que vous poursuiviez la lecture de ce post.

Si des enfants sont près de vous, s'ils regardent l'écran de votre ordinateur, si malheureusement ils savent déjà lire, s'ils n'ont pas encore été pollués par les vilains mots qu'ils apprennent de leurs petits camarades à l'école, alors éloignez les, enfermez-les dans leur chambre, dans le placard à balais s'ils n'ont pas de chambre ou dans le congélateur si votre maison n'est pas équipé d'un placard à balais.

Ne les laissez pas accéder à la violence absolue des mots du Président de l'Arrêt public, que j'ose reporter ici. Je passe sur le commun pour aller directement à ce propos qui m'a choqué au plus haut point :

"... c'est la fin des haricots !!!"

Je pose la question... pourquoi tant de virulence et tant de haine vis à vis des français ? Pourquoi leur parler ainsi ? Sitôt ce propos ignoble entendu, à la limite de tomber dans les pommes, j'ai arrêté de regarder le débat, de peur de voir Manupiter coller un marron, ou une pêche à son interlocuteur qui expliquait ne plus avoir un radis au 15 du mois. Crainte aussi de l'entendre encore et encore raconter des salades en prenant ses compatriotes pour des poires, ou pire, pour des citrons à presser.

Une chose est sure, moi qui hésitais à assister au grand débat en public, si Manupiter vient, je ne ferai pas le poireau pour attendre car la chose risque une fois encore de tourner au mauvais navet pour un débat à la noix qui finira certainement dans les choux.

Je suis donc bien décidé, considérant que les carottes sont cuites, même si j'ai encore la banane, avant d'aller manger les pissenlits par la racine, de ne pas ramener ma fraise... persuadé que je ferais chou blanc.

Pour conclure, je vous présente mes excuses, je me suis laissé emporté par l'émotion en usant d'un vocabulaire terriblement agressif.

 
Partager cet article
Repost0
1 février 2019 5 01 /02 /février /2019 18:38

Rédaction.

Sujet : Un plombier, par mégarde, perce la conduite qu'il était en train de réparer.

Exercice : Imagine la fuite de l'histoire.

Spéciale dédicace à Nath.

Partager cet article
Repost0
1 février 2019 5 01 /02 /février /2019 07:49

Savoir qui tu es peut peut-être aider à savoir qui tuait...

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 18:24

Doux Jésus... Je viens de recevoir la demande suivante : En passant devant un énième salon de coiffure du nom de bol d'hair j ai eu un flash. Je te le demande solennellement. Si un jour je deviens coiffeuse, voudras tu bien trouver le nom de Mon salon ?

Bon, je vois bien... Je vois d'autant mieux que des noms de salon avec hair sont fort nombreux.

On pourrait imaginer plusieurs solutions, dont certaines ne me semblent pas forcément porteuses :

Hair de rien, salon qui ne parait pas mais qui en jette.

Courant d'hair, pour les coiffures à la mode, sponsorisé par EDF.

Quat'fers en l'hair, spécialisé dans les frisettes.

Ô rage dans l'hair, salon jupitérien, pour député LREM.

Pas rôle en l'hair, situé à proximité d'un théâtre, ou d'un parti politique.

Lavis au grand Hair, spécialisé dans les teintures bio pour cheveux longs.

Hair de famille, sis non loin du restaurant Aux ducs de Bretagne, tenu par J. P. Bacri, alias Henri Ménard.

Hair bag, salon pour la ménagère de moins de 50 ans ET les accidentés de la route.

Milite Hair, salon paradoxal où engagés et syndicalistes peuvent se côtoyer.

Hair pèse, avec la précaution de l'ouvrir près d'une pharmacie.

Hair Bi and Bi, pour les indécis, voile, ou vapeur, ou les deux.

Hair pète au logis, spécialisé dans la mise en pli du serpent à plumes.

Hair force one, pour un client exclusif, débile mais très friqué, l'abruti peroxydé des USA.

...

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 18:20

J'aime bien Snoopy, ce petit chien dessiné par Charles Schultz, alors quand je vois ça...

... je fonds.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 08:26

Un soupçon d'érotisme dans ce monde de brutes. Pour vous mesdames

 "Just call me Golden boy ou encore Pink lady"

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 08:21

Les voitures encombrent les rues des villes ? Optez pour le vélo !

"Mes chers parents je pars
Je vous aime mais je pars
Vous n'aurez plus d'enfants
Ce soir
Je ne m'enfuis pas je vole
Comprenez bien je vole
Sans fumée sans alcool
Je vole, je vole"
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 08:17

Non à l'élevage des enfants en batterie

"Alors cet œuf... ça vient ?"

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 18:33

Votre mari refoule du goulot ? Il a des flatulences et pue des pieds ? Ne déprimez pas, il y a toujours une solution

"Merci la marine nationale, sans vous, je sombrais... "

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 18:28

L'industrie agro-alimentaire sarthoise se lance dans une nouvelle voie : l'élevage d'insectes pas très beaux mais mines de protéines.

Bientôt sur les linéaires de vos supermarchés, les poux laids de Loué !

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 18:08

Il y en a qui vont attendre Thanksgiving avec impatience...

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 17:51

L'amicale des dresseurs de knacks géantes prend les eaux à Choucroute les bains.

"Nous sommes très proches de nos protégées"

nous a déclaré Helmut Riesling, le Président de l'association giganto-knackophile.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 17:25

Personnellement, je ne peux pas faire ça...

... je n'ai plus de bas résille.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 17:17

Il n'y a pas à dire, la technicienne de surface devient très prout prout

"Je vais vous faire petit un seau de biche et pour finir avec l'eau souillée, un grand jeté"

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 17:12

Quand tu tu quittes le taff le soir, prends trois secondes pour réfléchir par quel côté tu sors

"Pourquoi tu dis çaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ?"

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 17:08

Vous militez pour l'écologie ? Offrez-vous un lave-vaisselle bio

"Et je fais tellement bien le job, qu'il n'y a pas besoin de rinçage, hop, direct dans le placard"

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 16:57

On n'imagine pas où va se loger la pudeur du canin

"La honte... la couleur fuchsia ne me va pas du tout au teint"

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 16:22

La parentalité, c'est de l'abnégation, encore de l'abnégation, toujours de l'abnégation...

"Monsieur ?"

"Euh... c'est pour le gosse, il s'est retourné un ongle avec son arc"

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 14:27

La tradition veut qu'en hiver, quand il a bien neigé, on fasse un bonhomme de neige, avec une carotte pour faire le nez, bien au milieu de la figure

Au vu de cette image, c'est réellement un bien que la tradition soit respectée...

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 14:24

Au travail de groupe, je préfère les plaisirs de croupe, bien que l'un et l'autre ne soient pas forcément incompatibles.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 14:16

Veni, vidi vici... pfff, c'est d'un prétentieux.

Moi aussi je suis venu, moi aussi j'ai vu, mais moi, je n'ai toujours qu'un cul !

Spéciale dédicace à ma Blandine préférée

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 08:08

Alerte météo sur le pays. Vous n'aimez pas le contact avec la neige ? Volez au dessus

"Oui, mais ça fait peeeeeuuuur"

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 08:04

"Quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console"

Certes, mais t'as intérêt à bien choisir à qui tu te compares...

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2019 1 28 /01 /janvier /2019 18:39

Comment s'appelle le palais où siège l'Assemblée nationale ?

Réponse de CM2
"Le Palais Gourmand" ou mieux encore "Le Palais Boulgour"
Nos élèves seraient-ils addicts à la bouffe ? Pas forcément.
 
En même temps, comme dit le big boss, difficile d'échapper au sens d'un rapprochement lié au plaisir culinaire quand on sait que Bourbon est le nom d'une dynastie qui a donné son nom à une île où l'on cultive la vanille éponyme et puisqu'on est dans les arômes, n'oublions pas que celui de la vanille est un de ceux que l'on peut trouver dans les whiskys, whiskeys... et bourbons... la boucle est bouclée, appelant la gourmandise, forcément. D'où le nom d'un palais historique qui ici s'adjectivise pour compléter finalement, un nom très commun, le palais, qui ramène, lui aussi, aux plaisirs des sens, puisque de la bouche, de la langue, donc du goût. Boucle re bouclée.
 
Venons en à Boulgour... Là, j'avoue avoir du mal, au delà de la stratégie semi-phonique, à faire le lien direct entre le nom donné au palais et les plaisirs de la table, si ce n'est que ça se mange. Non, il me semble surtout qu'une fraction de la première syllabe, bou, a été mémorisée ; qu'ensuite, il est resté dans les esprits que le mot attendu était un peu plus long que bou. Dans tous les cas pas aussi court. Mais bon sang de bonsoir, quel en était la suite ??? Alors, laissant place à l'imagination, teintée toutefois d'une certaine culture, on a obtenu le lgour manquant. Ainsi, le boulgour connu par l'esprit, et peut-être aussi par le corps, pouvait tout à fait convenir.
 
Partant, à l'instar des couvertures auxquelles nous échappons régulièrement dans Charlie Hebdo, la rédaction de Plaisir de Mots vous propose les palais auxquels vous avez échappé cette semaine :
Le palais Bouldogue, des députés canins
Le palais Boulébill, des députés BDphiles
Le palais Boulimique, des députés goinfres pathologiques
Le palais Boulon, des députés mécaniciens
Le palais Boudoir, des députés coquins
Le palais Boudoir, des députés patissiers
Le palais Boudchoux, des députés immatures
Le palais Bouddha, des députés zen
Le palais Boucan, des députés braillards
Le palais Bouché, des députés LREM...
 
Spéciale dédicace à Pylône
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 19:21

Eh les papoutes, qui avez endossé les foulards rouges aujourd'hui pour aller défiler... aviez-vous connaissance de ça ?

Millésime 2017... donc en matière de nouveauté, vous pouvez vous rhabillez. Et en plus "la soif du mal"... Je pouffe !

Partager cet article
Repost0