Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

27 mars 2021 6 27 /03 /mars /2021 13:14

Aaaah, ben voilà, on l'a trouvé le polo à offrir à notre sinistre des petits enfants qu'ils restent dans les écoles tant qu'ils se retiennent de tousser. Avec la tête qu'il a, ça lui ira tellement bien

"Poil à dedans avec les siens !"

Partager cet article
Repost0
24 mars 2021 3 24 /03 /mars /2021 18:10

Alors Bolsonaro, il faut que tu aies le nez bien profond dans la merde que tu as laissé advenir avec près de 300 000 morts depuis le début de la pandémie pour commencer à réagir.

Tu te chies dessus, triste sire, car les présidentielles sont aussi pour 2022 au Brésil.

Je te souhaite qu'en 2022 les électeurs décident que tu ailles te faire foutre, qu'un jour, tu auras à rendre compte devant la justice des hommes de des actes, à La Haye par exemple, et que tu seras condamné à mourir à feu doux en tôle.

L'humanité n'a que faire de gens comme toi.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2021 2 23 /03 /mars /2021 19:21

Au s'cours... Je veux pas de la légion d'honneur ! Quand je vois qu'EN MÊME TEMPS qu'on t'honore, on te refile Coco19 3.0...

Sardou l'a expérimenté avec la sinistre des cinémas fermés et des théâtres qui contestent qui lui a remis la médaille.

Finies les chaudes pisses, bienvenue au Corona.

Je ne vois qu'une seule solution avant d'être décoré(e), faire bouillir les remettants ! Ou refuser les honneurs...

Partager cet article
Repost0
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 09:01

Je cherche le mot...

Taré : selon le CNRTL, en médecine, qui est porteur d'anomalie héréditaire... Personne porteuse d'une tare physique ou psychique.

Non... ça ne va pas ; quoique... si on complète avec l'utilisation populaire, on arrive à Qui présente un comportement ou des défauts ridicules

Débile : selon le CNRTL, en psychologie, personne dont le quotient intellectuel est inférieur à 80.

Non, ça ne fonctionne pas non plus, tous les participants avaient tout leur sens, a priori.

Dingue : selon le CNRTL, en argot hospitalier, aliéné mental.

Non, comme débile, ce n'est pas ça, en revanche de façon usuelle, fou, folle...

Crétin : selon le CNRTL, en médecine, qui est affecté(e) de crétinisme. Si on prend l'acception familière, stupidité, abrutissement moral et intellectuel.

Ah... ça convient mieux.

Et puis, il y aurait aussi, abêti, bête, borné, idiot, imbécile, niais, sot, stupide...

Finalement, je crois que le mot qui convient le mieux est un mot très simple, très court, qui qualifie parfaitement bien chacun des 6500 individus qui ont participé hier à un carnaval non autorisé à Marseille : con.

Je pense à tous ceux qui ont été fauchés par Coco19, à celles et ceux qui sont en réa, à celles et ceux qui souffrent encore des séquelles, je pense aux soignants... alors, oui, mon propos est violent, et oui, je suis très en colère contre les irresponsables.

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 19:04

Confipote : confinement avec des potes ? On va déguster.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 18:04

Sinistre du boulot testée positive à Coco19 2.0 variance.

Hop, en télétravail !

En espérant que la fièvre lui fera faire les bonnes erreurs pour rendre la réforme de l'assurance chômage anticonstitutionnelle.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 17:17

Madame la sinistre des bouillons de culture et des intérêts vaccinaux contre H1N1 en 2009-2010 et maintenant sinistre de la culture privée de bouillon, même maigre, je vous dédicace l’œuvre ci dessous

"Plein les bottes !"

Partager cet article
Repost0
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 13:12

Le sinistre des petits n'enfants et des enseignants qu'il infantilise a dit que les écoles serait la dernière chose à fermer.

Et sa grande gueule, l'avant dernière ???

Partager cet article
Repost0
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 13:05

5 millions de vaccinés en France contre coco19 2.0 variolé. Le premier sinistre s'est félicité. Et moi alors... quéquette ?!? Ah c'est sûr, faire dans l'autosatisfaction, c'est plus rapide que de dire merci à 5 millions de personnes. Feignasse !

Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 09:50

Pour alimenter le blog, il m'arrive d'être charrette, du coup, je fais des jeux de mots un peu tirés par les chevaux.

Partager cet article
Repost0
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 12:25

AIL

Les membres de la convention citoyenne se sont fait baiser par Manupiter, et au vu de la note qu'ils lui ont attribué (3,3/10) ils se sont fait vraiment mal baiser.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 17:07

La fanitude... néologisme utilisé dans un reportage radio qui évoquait ce jour la vente d'une plaque de rue, en Grande Bretagne. Celle d'Abbey Road, à Londres où était sis les studios où enregistrèrent les Beatles. Ladite plaque a été acquise, aux enchères, à 37 000 £, soit 42962,14 €. Néologisme pour néologisme, à l'heure de la misère économique et sociale, ici fanitude rime avec conitude...

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 17:31

Par la force de la justice, Génération Identitaire vient d'être dissous, et dix sous, c'est vraiment pas cher pour un mouvement scélérat...

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 10:19

Avons nous vécu trop grassement ?

Je viens de tenter de prendre un RV chez le dermatologue, opération relativement simple qui se soldait, il n'y a pas si longtemps par une date assez proche du coup de téléphone.

J'ai d'abord essayé par téléphone... attente, longue attente, trop longue, pour obtenir le secrétariat.

Après avoir raccroché, j'ai tenté ma chance sur Stanpro, site de prise de RV sur le net.

Nous somme le 3 mars, la première date libre... le 26 mai. Je suis tombé de ma chaise.

J'ai donc décidé de retenter ma chance au téléphone, en prenant mon mal, si j'ose dire, en patience. Bien m'en a pris, au bout de longues minutes, la voix charmante de la secrétaire s'est faite entendre et j'ai pu, avec un plaisir sans nom obtenir un RV pour... le lendemain ! Si si, le lendemain...

Après avoir dit ma satisfaction, que dis-je, mon plaisir, mon enthousiasme, j'ai demandé à mon interlocutrice le pourquoi d'une telle différence entre la plateforme de RV et ce qu'elle m'avait proposé.

"Par miracle, vous avez bénéficié d'un désistement et d'ailleurs, mon agenda est effectivement rempli jusque fin mai "

J'en suis resté pantois. A la fois pour le délai entre mon coup de fil et le RV, et aussi parce moi, l'objet d'un miracle... incroyable.

A l'étonnement que j'exprimai sur les délais aussi longs, la secrétaire me dit qu'il y avait pénurie de dermatologues et que parfois, dans certains cabinets, le temps entre la demande et la réponse pouvait atteindre un an !

Les ophtalmos, les dermatos... et qui après ? A cela ajoutons la carence de généralistes en campagne.

Bravo aux hauts penseurs des différents gouvernements qui n'ont pas su anticiper.

A ce rythme là, il va falloir travailler sérieusement à reculer l'échéance de la mort si on veut pouvoir se faire soigner avant. Quelle tristesse.

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 13:31

Trump acquitté. On le savait; mais ça fait râler quand même...

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 09:35

Aujourd'hui 14 février. A part le consumérisme délirant, rien de spécial !

Partager cet article
Repost0
5 février 2021 5 05 /02 /février /2021 09:08

5 février, journée internationale du Nutella, donc de l'huile de palme, donc de la déforestation, donc de calamité écologique... en un mot, une journée internationale de merde.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 19:07

Chez les statues, le pot d'échappement est pour le moins curieusement placé

"Eh Marcel, faudrait qu'on y aille sinon on s'ra pas rentrés avant le couvre feu"

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 18:55

Si le lion est le roi de la jungle, la lionne serait-elle la reine du Mambo ?

"Pas ce soir Émilienne, j'ai mal au crâne"

"Tu dis ça encore une fois Alcide, je serre les dents ! "

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 10:43

Non content de nous avoir refilé Coco19 2.0 variétés-avariées, le pangolin est un gros malpoli

"Frrrbrrr !"

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 10:29

Mesdames, messieurs les policiers du commissariat d'Aubervilliers.

Je comprends bien que la mutation d'une() collègue, qu'un départ en retraite... puissent être fêtés. Moment de convivialité dont nous avons toutes et tous besoin. Moment de partage et de plaisir que nous avons toutes et tous vécu un jour.

Je comprends bien que la situation que nous vivons actuellement soit plus que pesante, tant elle affecte le quotidien de nos relations sociales professionnelles, amicales, familiales. Nous avons toutes et tous, ou presque, un besoin irrépressible du contact humain, de contacts humains.

Je comprends bien, pour l'avoir moi aussi vécu, quand je travaillais encore, au printemps 2020, que le travail en période de pandémie est plus compliqué, plus difficile, plus pesant à de nombreux points de vue. Toutes et tous, au travail, en études, en retraite, nous soufrons des conditions de vie que le virus nous impose.

Je comprends bien qu'il est pénible, parfois agaçant, souvent irritant, d'être contraint dans nos libertés par un gouvernement qui tente de préserver la santé et en même temps l'économie, avec tous les ordres et les contre-ordres qui nous exaspèrent, avec ce que cela a de contradictoire et de stressant.

Mais voilà, nous savons qu'il est raisonnable, au sens fort du terme, de nous protéger et ce faisant de protéger nos proches, notre famille, nos amis, nos copains, nos collègues, nos voisins... Certes, la chose est pour le moins contraignante, mais c'est une partie du prix à payer pour ne pas tomber malade, voire mourir.

Comme vous, mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, j'ai vécu ce moment pour lequel j'aurais aimé avoir autour de moi celles et ceux qui ont partagé peu ou prou ma vie professionnelle. Pas le moment d'une mutation, non, mais celui du départ ultime, celui de la retraite.

Comme vous, mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, après avoir été confiné, en télétravail, j'avais hâte de revoir mes collègues, mais aussi, puisque j'étais enseignant, les enfants des écoles, leurs parents, les partenaires communaux, médicaux, sociaux, associatifs... en bref, nos partenaires.

Comme vous, mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, j'avais envisagé ce moment convivial où, autour d'un verre et de quelques canapés, j'aurais vu défiler mes souvenirs, j'aurais entendu la relation des moments bons et mauvais, les anecdotes, les peines et les joies.

Mais voilà, étant de ces personnes qu'on dit à risque, j'ai mis de côté tout cela. Pour tout pot de départ, je n'ai eu que la brève occasion, lors du premier déconfinement, d'aller boire un verre, un soir de juillet, rapidement, avec deux collègues appréciées. Deux collègues... pas plus.

Je ne m'érige pas en modèle. J'essaie juste d'avoir un peu de bon sens. Ayant quitté l'école en mars pour ne plus y remettre les pieds en cette fin d'année scolaire 2019 - 2020, cela pour raison médicale, je trouvais insensé de revoir d'un coup beaucoup de monde, cela juste pour fêter un évènement, cohérence oblige.

J'avais envisagé alors de laisser passer le temps des vacances, espérant que cette saleté de virus nous aurait laissé tranquille en septembre. Il me restait une journée à travailler, le 31 aout. Je m'étais dit que je pourrais alors dire à toutes et tous le moment de nous retrouver pour fêter mon départ.

Et puis septembre est arrivé, avec encore et toujours ce virus dans nos pattes, ou plutôt dans nos poumons, avec encore et toujours le masque sur le nez, le gel sur les mains et les gestes barrières à respecter, les rassemblements à éviter.

La pandémie perdurait, mettant un terme définitif à l'idée d'organiser un pot de départ. La retraite, c'est dans l'immédiat qu'on la fête. C'est au dernier jour d'une vie professionnelle, ou un peu avant, ou un peu après. Mais plusieurs mois après... ça sent le réchauffé, le goût n'y est plus.

Fataliste de nature, j'ai accepté la chose. Cela n'a pas été de gaité de cœur. J'ai accepté de n'avoir pu revoir mes collègues que le temps d'une dernière journée où les unes et les autres avaient mieux à faire que la fête. Il fallait organiser la rentrée dans les conditions que vous connaissez.

J'ai accepté, le cœur serré, de ne pas pouvoir revoir les élèves avec lesquels j'avais travaillé des années durant. De ne pas discuter de leur évolution avec leurs parents ; parents avec qui j'avais souvent lié des liens de confiance, voire de sympathie.

Je suis donc entré dans ma retraite avec le cœur léger de ne plus avoir à me lever au quotidien pour aller au travail, mais aussi avec une certaine tristesse de n'avoir pu marquer ce moment de vie. Sensation de partir en douce, sans pouvoir dire au revoir.

Alors, mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, après avoir vu des centaines de personnes faire une rave partie en Bretagne, j'ai éprouvé de la colère contre ces gens que j'estime stupides et irresponsables.

Alors, mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, après avoir entendu qu'une fête avait été organisée par des élèves de l'école de police de Nîmes à la veille du second confinement, je me suis demandé avec une grande circonspection ce que ces étudiants avaient dans la tête.

Alors, mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, après avoir entendu que vous, dans votre commissariat, avez transgressé les règles sanitaires les plus élémentaires en fêtant la mutation d'une des vôtres, gradée de surplus, j'ai été atterré par tant de stupidité.

Mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, vous êtes des irresponsables. Qui plus est, vous avez agi dans le dos de votre commissaire, vous n'avez même pas le courage de vos actes. Ce que vous avez fait est minable, écœurant, indigne. Quelle inconscience.

Mesdames et messieurs les policier(e)s du commissariat d'Aubervilliers, ne venez pas vous plaindre, vous qui devriez être un exemple pour la population, pour les plus jeunes d'entre nous, d'être conspué(e), insulté(e)s, vomi(e)s par une partie de la population, car en agissant comme vous l'avez fait, vous l'aurez bien cherché.

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 11:49

RIO... non, ne rêvez pas, je ne parle pas du Brésil. RIO pour Référentiel des Identités et de l'Organisation, vous savez, ce numéro que doit porter tout policier ou tout gendarme lors des manifs. Numéro difficile, voire très difficile à voir. On se demande bien pourquoi...

Par curiosité, je suis allé voir à la source.

L'article 4 stipule que le RIO doit être visible, mais rien n'indique qu'il doit être lisible... Ainsi, un RIO caché contrevient à l'arrêté du 24 décembre 2013 ; en revanche, un RIO mal écrit, apposé à l'envers, donc visible, suit l'arrêté. 

On voit bien que le Diable se niche dans les détails ; ainsi, une plainte aura du mal à aboutir si le fonctionnaire arbore un RIO illisible. Du coup, il ne nous reste plus qu'à apprendre à lire à l'envers, ou à invoquer Champollion.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2021 1 25 /01 /janvier /2021 11:08

Tous les ans, le 25 janvier, c'est la journée de la femme hondurienne... au Honduras. Ailleurs, on s'en tamponne le coquillard.

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 12:12
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 09:54

Un seul vaccin pour vaincre le virus ET l'angoisse : le vaccin de l'Institut Tasse Peur !

Partager cet article
Repost0