Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 16:28

Le masque, le masque, c'est bien beau d'imposer le port du masque à tout le monde, mais certains sont dotés d'appendices fort proéminents, ça empêche...

Comment faire ???

No stress, il y a des solutions

" Merci Durex "

Partager cet article
Repost0
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 15:30

André Plombières, dit Dédé la gaufrette, l'inventeur du cornet d'oublie XXXXXXXXL, attendant le verdict du Jury au concours du meilleur cornettiste...

" C'est pas moi qu'est p'tit, c'est l'cornet qu'est gros "

Légende spéciale dédicace à Ladom

Partager cet article
Repost0
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 15:24

Bientôt l’été...
Pouvoir sortir
Pouvoir bouger
Droit de partir
 
Revoir la mer
Et puis la plage
Y prendre l’air
De façon sage
 
Respirer l’iode
Admirer l’eau
Petit exode
Fin d’embargo
 
Se promener
Près des menhirs
Les admirer
Se divertir
 
Voir les forêts
Tous ces sapins
Sur les adrets
Tous les chemins
 
Sentir les fleurs
Les regarder
Admirateur
Ensoleillé
 
Puis boire un pot
A la terrasse
Petit bistro
De la Bécasse
 
Voir les copains
Et partager
Ce si bon pain
De l’amitié
 
Vivre l’après
Pas comme avant
Et être prêt
Au changement
 
Se regarder
Ca vaut la peine
Se respecter
Chasser la haine
 
Tendre la main
Sans avoir peur
Du lendemain
Avoir du cœur
 
Pour accueillir
Tous ceux qui souffrent
Et les sortir
Du fond du gouffre
 
Pour reconstruire
Un nouveau monde
Pour se réjouir
Chaque seconde
 
Pour pouvoir vivre
Ce beau retour
Et en être ivre
Au jour le jour

Partager cet article
Repost0
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 12:31

Divine géométrie.

Qu'est ce qu'un angle, sinon un ange avec l ?

Partager cet article
Repost0
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 12:04

Coco19 1.0 me fait tousser

SANOFI me fait vomir...

Partager cet article
Repost0
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 11:49

Coco19 1.0 nous fait mourir de toux.

Plonk et Replonk continuent à nous faire mourir de rire... de tout !

Merci Messieurs

Partager cet article
Repost0
13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 11:09

Foule sur les quais du canal Saint Martin à Paris le 11 mai... Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr... Fabrication en direct live de Coco19 2.0 !!! Bande de nases.

" C'est sur... On n'est pas sorti de l'aut' berge ! "

Partager cet article
Repost0
13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 10:31

Je veux vous dire ma tristesse aujourd'hui...

Triste de constater que la crise et le confinement que nous avons vécu ne semble pas avoir beaucoup fait bouger les lignes. Le 11 mai jour de fin de la réclusion domestique en témoigne à bien des égards.

Triste de constater que grand nombre de mes concitoyens fonctionnent de façon binaire. Hier, confinement, terré(e)s à la maison, aujourd'hui liberé(e)s, en balade sans, ou si peu, de respect de la distance barrière.

Triste de constater que, si depuis 55 jours, une majorité des gens ont soutenu et applaudi les soignants et tous ceux qui ont continué de nous aider à vivre, restent aujourd'hui, dans le huis clos de leur appartement, n'applaudissent plus depuis deux jours.

Je ne bêtifie pas.

Nous sommes encore en zone rouge. Pourtant il y a moins d'entrées aux urgences, pourtant la courbe de contamination décroit. Mais la tension hospitalière sur les capacité en réanimation reste patente. Il reste des malades à l'hôpital, qui luttent. Il reste des soignants, des médecins, des infirmièr(e)s, des aide-soignant(e)s, une multitude de petites mains, pour que tout ça ne soit plus qu'un très très mauvais souvenir. Mais ils/elles sont encore là, et méritent toujours notre soutien.

Ne les oublions pas si vite...

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 20:28

FIN

Je trouve que ce tableau convient bien à l'idée que je me fais de la fin du confinement, de la fin de Coco19 1.0 et de l'Après. Mais j'me souviens pu du nom du peintre... bouhhhh !

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 20:23

T'as raison Frank, c'est pas parce qu'on nous oblige à porter un masque qu'il faut faire la gueule 

" En plus, pour pécho, c'est top... "

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 20:17

Petit avant goût des vacances d'été... hausse du masque, chute de la chaise.

" Allo Que choisir ??? ... "

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 20:11

Compte-tenu des mesures sanitaires en application depuis mars 2020 en France, la première des revendications, après le confinement, des gilets jaunes sera de demander la multiplication des ronds points pour faire tenir le même nombre de manifestants, mais éloignés d'un mètre les uns des autres.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 16:21

12 mai, deuxième jour après le confinement.

Le gouvernement ne nous avait pas laissé le choix dans la date, du coup, le constat est frappant...

Beaucoup de monde dans la rue du quai

Les français restent les français...

Partager cet article
Repost0
11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 14:38

Certes, il était tard et tout le monde est largement fatigué par ce fichu Coco19, mais je ne résiste pas.

Tiré d'un message adressé hier au soir aux enseignants de son département par un Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale :

" Enfin, mes pensées vont très sincèrement à chacune et chacun d'entre vous peut-être touché(e) par le virus, ou un être cher. "

J'adore la formulation.

Personnellement, à choisir par qui être touché, je n'hésite pas un instant... Bah oui, le virus a vraiment des trop petites mains, et en plus, elles sont sales !

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 14:30

Demain, a priori fin de Coco19 1.0...

Dans quelques jours/semaines, Coco19 2.0

Patience.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 14:25

Demain c'est la reprise... un avis peut-être ?

" Mmmmouais... Bof "

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 13:39

Je respecte le deuil.

Cependant, quand je vois qu'en Dordogne, zone verte, des personnes endeuillées, qui ont su respecter les consignes sanitaires lors de la cérémonie funèbre, ont sitôt après les funérailles, accepté de prendre un pot de l'amitié avec moult monde puis pris un repas en famille, en se mettant ainsi objectivement en danger puisque 8 cas de Coco19 ont été détectés... ça me laisse songeur, et en colère. Un seul deuil ne leur a pas suffi ???

Encore une fois, j'imagine bien ce que peut être la difficulté d'un deuil dans cette période, cependant j'ai réellement du mal à ne pas les tenir pour des imbéciles pathologiques.

J'ajoute, pour qu'il n'y ait pas de confusion, que je considère bien autrement et avec grand respect, les enseignants qui se sont réunis pour préparer la rentrée. Enseignants qui, pour quatre d'entre eux, ont été contaminés en Aquitaine. Ils n'y sont certainement pas allés de gaité de coeur. Ils ont juste fait leur boulot, comme les soignants, au risque de leur vie.

Et les imbécile cités en premier lieu montrent bien que seuls le bon sens et l'intelligence sont les uniques et meilleurs remparts pour l'instant.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 12:46

Il y a 39 ans, donc une époque que les moins de vingt ans... , Myriam nous disait, dans une pub qui a fait, comme on dit aujourd'hui, le buzz

" Le 4 septembre, j'enlève le bas "

Très excitant pour les hommes de sexe masculin, puisque la femme était encore largement considérée comme objet...

Mais aujourd'hui, je rêve d'une photo de femme ou d'homme masqué(e) qui me dira

" Le 4 septembre ou le 4 aout, voire le 4 juillet, et mieux encore le 4 juin, j'enlève le haut... "

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 12:41

Ce soir, comme tous les soirs depuis le début de cette situation de merde, je serai à ma fenêtre pour applaudir.

En plus de célébrer les soignants, j'aurai aussi une pensée pour toutes celles et tous ceux qui vont repartir au boulot, demain, la peur au ventre.

Les grands sont protégés... les petits, beaucoup moins.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 12:20

Recommandation à Blanche neige en temps de confinement :

" Lave tes nains ! "

Partager cet article
Repost0
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 17:30

Hier 8 mai, aujourd’hui 9 mai, jour de célébration de la victoire d’une guerre mondiale, en France pour le premier, en Russie pour le second.
 
Mais à quand la fin de la guerre que nous menons actuellement contre cette saloperie d’ennemi invisible qui n’a même pas besoin de tranchées pour attaquer. Pire et paradoxal, nous sommes toutes et tous en même temps les allié(e)s et les ennemi(e)s (à l’insu de notre plein gré)
 
Nous sommes toutes et tous, potentiellement, des armes de destruction massive. Le postillon comme outil létal absolu. Jamais les gringalets n’ont dû se sentir si puissants, jamais les baraqués n’ont dû se sentir si vulnérables.
 
Situation éminemment schizophrénique ? Et dans tous les cas stressante, car ce trou du cul de Coco19, contrairement au facteur qui vient chercher ses étrennes en décembre, ne sonne pas à la porte pour nous sauter dessus. D’ailleurs, à ce propos, je pense qu’il faudrait, en plus de l’éradiquer biologiquement parlant, lui faire aussi procès en justice pour agression physique. On l’a bien fait pour qui osait toucher les fesses, les seins, alors, pourquoi pas en plus, la bouche, le nez, les yeux... et la tête... alouette.
 
Ce virus nous transforme, sans nous demander notre avis, en Janus. Fort et fragile, engagé(e) et craintif(ve), docile et révolté(e)... Double face, dédoublement de personnalité. Difficile. Surtout quand il faut, pour se protéger, garder la distance sanitaire d’un mètre. Particulièrement complexe.
 
La dernière fois que j’ai pris conscience de la chose, j’étais dans les lieux d’aisance, tout à ma tâche. J’ai réalisé avec effroi que je n’avais pas respecté les injonctions sanitaires. Du coup, après avoir sursauté parce que j’étais à moins d’un mètre de moi même, je me suis écarté prestement, pour m’écraser sur le mur, puisque mes toilettes font tout juste un mètre de large. Dans la panique, j’avais pris la mauvaise direction.
 
Le bleu au front et le sang au nez, je me suis relevé et je suis parti en clopinant à l’autre bout de l’appartement pour m’y réfugier. Le problème, c’est que seul l’être humain est capable de schizophrénie. Les vêtements non, sauf peut-être les chaussettes qui sont deux, mais je ne suis pas sur que la pathologie psychiatrique les touche. Bref, je n’avais plus sur moi que la moitié de mes vêtements.
 
Remis de mon émotion, j’ai pris mon courage à deux mains, alors qu’une seule aurait suffit car la quantité était minime, et comme j’avais la bouche libre contrairement à mes mains occupées par le courage, je me suis appelé, afin de définir des règles de vie commune. J’ai pris la précaution, lorsque je me suis retrouvé dans la même pièce, de proposer de m’assoir chacun d’un côté de la table. J’ai mis un masque, et moi aussi, on n’est jamais trop prudent.
 
Après une négociation, qui n’a pas toujours été simple, j’ai conclu les accords suivants :

- Pour éviter de coucher dans le même lit avec moi, j’ai décidé que la rotation aurait lieu un jour sur deux : les jours pairs, je jouirais de la chambre, les jours impairs, ce serait à moi d’en profiter.

- Pour les lieux propres au lavage, idem, mais appliqué aux horaires. Pas question de rester sale un jour sur deux tout en étant propre, ou l’inverse, selon qu’il s’agit de moi... ou de moi.

- Pour les repas, puisque je cuisine, même chose avec un petit plus : quand je suis en cuisine à popoter, je suis libre pour aller faire les courses pour le repas dont j’aurai la charge. C’est une belle chose que je me soie bien entendu, ainsi, tous les jours, je peux me faire une surprise culinaire.

- Pour les loisirs, j’ai réussi à me faire comprendre qu’il n’était pas judicieux de jouer à chat. J’ai donc opté, après une rude négociation avec moi, à imposer les jeux distants et calmes.
 
Voilà. Sur ce, je m’arrête car je viens d’entendre que je me réclame l’ordi pour bosser.
 
Alors bises et à deux moi.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 16:42

Alors voilà, t'as un chien. Gentil, forcément, puisqu'il a décidé de t'obéir au doigt et à l’œil, même si tu es manchot et aveugle, de t'apporter tes charentaises, transformées en nus pieds, ton journal, transformé en dentelle, ton cognac, enfin, plutôt le verre de ton cognac... renversé sur le tapis et pour finir, de te lécher les mains, les joues, le nez, les yeux, la bouche, comme par hasard, juste après avoir fait sa toilette intime ou bouffé un calamar crevé sur la plage... Bref, un bon chien quoi ! Normal, mais un peu con...

Alors... il faut comprendre. N'ayant pas eu l'occasion de poursuivre ses études en sciences du langage, puisque tu l'as adopté alors qu'il finissait juste mat sup (maternelle supérieure) il éprouve quelques difficultés à piger les gestes barrière de la période de confinement.

Forcément, il a mis tellement de temps, grâce à l'éducation que tu lui as dispensée, à intégrer tous les ordres de proximité, de rappel, d'obéissance et tout et tout. Alors, c'est sur que c'est difficile pour lui, d'un seul coup, de remettre en cause tous ses acquis, d'apporter le masque au lieu du journal, le gel au lieu du cognac, de ne plus lécher et surtout, surtout, de respecter les distances barrière quand il a le droit de faire son km quotidien pour aller se soulager.

Oui, il continue à se précipiter sur les autres clebs qu'il croise pour se battre avec, mais pas évident de mordre à un mètre... Oui quand tu le rappelles, il vient pile aux pieds, ce con, au lieu d'être à un mètre.

Alors tu râles, tu l'engueules, tu lui dis de ne pas venir si près. Il te regarde avec des yeux de veau, parce que dans le corpus de mots qu'il a appris, retenus, intégrés, absorbés, appliqués un milliard de fois, il n'y a pas Covid 19, Coronavirus, gestes barrière, Ndiaye, Castaner, Buzin... tous ces mots compliqués et parfois cons tout court.

Du coup, ton pauvre clebs ne comprend plus rien. Tu l'appelles, il vient aux pieds, tu le tances, il repart,  loin... alors tu le rappelles, forcément, parce que tu ne veux pas le perdre, du coup il revient, à la même place, parce qu'apprendre en si peu de temps n'est donné à personne, surtout à un veau, fut-il un chien, donc tu le ré-engueules en l'humiliant parce qu'il ne comprend vraiment rien à rien, vu qu'il est con comme un âne, ce qui est terrible, au plan psychique !

La schizophrénie guette. un chien, con comme un âne, qui de regarde avec des yeux de veau... Comment ne pas imaginer qu'il devienne fou, en plus d'être con. Comment ne pas imaginer qu'il soit pris d'une terrible envie suicidaire, en se précipitant sur des bâtons potentiellement contaminés, lancés par autre que son maître ou sa maîtresse. Comment ne pas imaginer que la baisse inquiétante du gel hydromachinchose ne soit pas due à la consommation excessive d'un chien devenu addict. Comment ne pas imaginer l'adhésion sans condition à la secte des amis de l'Hydroxymachinchose. Comment ne pas imaginer qu'un clebs désemparé se voue corps et âme à un gourou méridiano-raoulien...

Putain qu'est ce que je suis content d'avoir comme animal de compagnie un bégonia !

Spéciale dédicace à Blandine wink

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 12:01

Chère Madame Sinouille

Une fois de plus, j'ai recours à vos conseils avisés, vous qui nous avez si bien expliqué comment nous coiffer du masque FFP2 SGDG CQFG RAS RAB.

J'ai ouï sur les ondes radiophoniques que pour éviter la contamination dans les transports interurbains, il sera de bon ton de rentrer par devant et de sortir par derrière.

Ma question est simple.

En sera-t-il de même dans les transports amoureux ??? Et si oui, comment faire ?

Ayant grande confiance dans la cohérence de votre réponse, je vous prie d'agréer Madame Sitanche, l'expression de mes meilleurs va et vient.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 10:19

Reprise le 11.

" Bonjour les enfants, aujourd'hui, lavage de mains "

Le 12

" Compte tenu du fait qu'hier, le lavage de mains ne s'est pas fait à deux mains, nous reprenons au départ afin de voir si demain les deux mains y seront encore "

Le 13

" Compte tenu que le lavage de mains à deux mains s'est bien passé hier, aujourd'hui, lavage de dents "

Le 14

" Aujourd'hui, pas de lavage de mains puisqu'il n'y a pas classe, en revanche, lavage de mains demain... "

Le 15

" Demain il fera beau, du coup le lavage de dents aura lieu dehors, et bien sur lavage de mains ce jour ! "

Le 16

" Non ! pas de procrastination, le lavage de mains, c'est aujourd'hui ! "

Etc etc...

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 08:40

Période d'isolement. Certains étaient sur les dents, d'autres au milieu

" Aaaaaah détrompez-vous, l'un n'empêche pas l'autre "

Partager cet article
Repost0