Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 13:39

Je respecte le deuil.

Cependant, quand je vois qu'en Dordogne, zone verte, des personnes endeuillées, qui ont su respecter les consignes sanitaires lors de la cérémonie funèbre, ont sitôt après les funérailles, accepté de prendre un pot de l'amitié avec moult monde puis pris un repas en famille, en se mettant ainsi objectivement en danger puisque 8 cas de Coco19 ont été détectés... ça me laisse songeur, et en colère. Un seul deuil ne leur a pas suffi ???

Encore une fois, j'imagine bien ce que peut être la difficulté d'un deuil dans cette période, cependant j'ai réellement du mal à ne pas les tenir pour des imbéciles pathologiques.

J'ajoute, pour qu'il n'y ait pas de confusion, que je considère bien autrement et avec grand respect, les enseignants qui se sont réunis pour préparer la rentrée. Enseignants qui, pour quatre d'entre eux, ont été contaminés en Aquitaine. Ils n'y sont certainement pas allés de gaité de coeur. Ils ont juste fait leur boulot, comme les soignants, au risque de leur vie.

Et les imbécile cités en premier lieu montrent bien que seuls le bon sens et l'intelligence sont les uniques et meilleurs remparts pour l'instant.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 12:46

Il y a 39 ans, donc une époque que les moins de vingt ans... , Myriam nous disait, dans une pub qui a fait, comme on dit aujourd'hui, le buzz

" Le 4 septembre, j'enlève le bas "

Très excitant pour les hommes de sexe masculin, puisque la femme était encore largement considérée comme objet...

Mais aujourd'hui, je rêve d'une photo de femme ou d'homme masqué(e) qui me dira

" Le 4 septembre ou le 4 aout, voire le 4 juillet, et mieux encore le 4 juin, j'enlève le haut... "

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 12:41

Ce soir, comme tous les soirs depuis le début de cette situation de merde, je serai à ma fenêtre pour applaudir.

En plus de célébrer les soignants, j'aurai aussi une pensée pour toutes celles et tous ceux qui vont repartir au boulot, demain, la peur au ventre.

Les grands sont protégés... les petits, beaucoup moins.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 12:20

Recommandation à Blanche neige en temps de confinement :

" Lave tes nains ! "

Partager cet article
Repost0
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 17:30

Hier 8 mai, aujourd’hui 9 mai, jour de célébration de la victoire d’une guerre mondiale, en France pour le premier, en Russie pour le second.
 
Mais à quand la fin de la guerre que nous menons actuellement contre cette saloperie d’ennemi invisible qui n’a même pas besoin de tranchées pour attaquer. Pire et paradoxal, nous sommes toutes et tous en même temps les allié(e)s et les ennemi(e)s (à l’insu de notre plein gré)
 
Nous sommes toutes et tous, potentiellement, des armes de destruction massive. Le postillon comme outil létal absolu. Jamais les gringalets n’ont dû se sentir si puissants, jamais les baraqués n’ont dû se sentir si vulnérables.
 
Situation éminemment schizophrénique ? Et dans tous les cas stressante, car ce trou du cul de Coco19, contrairement au facteur qui vient chercher ses étrennes en décembre, ne sonne pas à la porte pour nous sauter dessus. D’ailleurs, à ce propos, je pense qu’il faudrait, en plus de l’éradiquer biologiquement parlant, lui faire aussi procès en justice pour agression physique. On l’a bien fait pour qui osait toucher les fesses, les seins, alors, pourquoi pas en plus, la bouche, le nez, les yeux... et la tête... alouette.
 
Ce virus nous transforme, sans nous demander notre avis, en Janus. Fort et fragile, engagé(e) et craintif(ve), docile et révolté(e)... Double face, dédoublement de personnalité. Difficile. Surtout quand il faut, pour se protéger, garder la distance sanitaire d’un mètre. Particulièrement complexe.
 
La dernière fois que j’ai pris conscience de la chose, j’étais dans les lieux d’aisance, tout à ma tâche. J’ai réalisé avec effroi que je n’avais pas respecté les injonctions sanitaires. Du coup, après avoir sursauté parce que j’étais à moins d’un mètre de moi même, je me suis écarté prestement, pour m’écraser sur le mur, puisque mes toilettes font tout juste un mètre de large. Dans la panique, j’avais pris la mauvaise direction.
 
Le bleu au front et le sang au nez, je me suis relevé et je suis parti en clopinant à l’autre bout de l’appartement pour m’y réfugier. Le problème, c’est que seul l’être humain est capable de schizophrénie. Les vêtements non, sauf peut-être les chaussettes qui sont deux, mais je ne suis pas sur que la pathologie psychiatrique les touche. Bref, je n’avais plus sur moi que la moitié de mes vêtements.
 
Remis de mon émotion, j’ai pris mon courage à deux mains, alors qu’une seule aurait suffit car la quantité était minime, et comme j’avais la bouche libre contrairement à mes mains occupées par le courage, je me suis appelé, afin de définir des règles de vie commune. J’ai pris la précaution, lorsque je me suis retrouvé dans la même pièce, de proposer de m’assoir chacun d’un côté de la table. J’ai mis un masque, et moi aussi, on n’est jamais trop prudent.
 
Après une négociation, qui n’a pas toujours été simple, j’ai conclu les accords suivants :

- Pour éviter de coucher dans le même lit avec moi, j’ai décidé que la rotation aurait lieu un jour sur deux : les jours pairs, je jouirais de la chambre, les jours impairs, ce serait à moi d’en profiter.

- Pour les lieux propres au lavage, idem, mais appliqué aux horaires. Pas question de rester sale un jour sur deux tout en étant propre, ou l’inverse, selon qu’il s’agit de moi... ou de moi.

- Pour les repas, puisque je cuisine, même chose avec un petit plus : quand je suis en cuisine à popoter, je suis libre pour aller faire les courses pour le repas dont j’aurai la charge. C’est une belle chose que je me soie bien entendu, ainsi, tous les jours, je peux me faire une surprise culinaire.

- Pour les loisirs, j’ai réussi à me faire comprendre qu’il n’était pas judicieux de jouer à chat. J’ai donc opté, après une rude négociation avec moi, à imposer les jeux distants et calmes.
 
Voilà. Sur ce, je m’arrête car je viens d’entendre que je me réclame l’ordi pour bosser.
 
Alors bises et à deux moi.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 16:42

Alors voilà, t'as un chien. Gentil, forcément, puisqu'il a décidé de t'obéir au doigt et à l’œil, même si tu es manchot et aveugle, de t'apporter tes charentaises, transformées en nus pieds, ton journal, transformé en dentelle, ton cognac, enfin, plutôt le verre de ton cognac... renversé sur le tapis et pour finir, de te lécher les mains, les joues, le nez, les yeux, la bouche, comme par hasard, juste après avoir fait sa toilette intime ou bouffé un calamar crevé sur la plage... Bref, un bon chien quoi ! Normal, mais un peu con...

Alors... il faut comprendre. N'ayant pas eu l'occasion de poursuivre ses études en sciences du langage, puisque tu l'as adopté alors qu'il finissait juste mat sup (maternelle supérieure) il éprouve quelques difficultés à piger les gestes barrière de la période de confinement.

Forcément, il a mis tellement de temps, grâce à l'éducation que tu lui as dispensée, à intégrer tous les ordres de proximité, de rappel, d'obéissance et tout et tout. Alors, c'est sur que c'est difficile pour lui, d'un seul coup, de remettre en cause tous ses acquis, d'apporter le masque au lieu du journal, le gel au lieu du cognac, de ne plus lécher et surtout, surtout, de respecter les distances barrière quand il a le droit de faire son km quotidien pour aller se soulager.

Oui, il continue à se précipiter sur les autres clebs qu'il croise pour se battre avec, mais pas évident de mordre à un mètre... Oui quand tu le rappelles, il vient pile aux pieds, ce con, au lieu d'être à un mètre.

Alors tu râles, tu l'engueules, tu lui dis de ne pas venir si près. Il te regarde avec des yeux de veau, parce que dans le corpus de mots qu'il a appris, retenus, intégrés, absorbés, appliqués un milliard de fois, il n'y a pas Covid 19, Coronavirus, gestes barrière, Ndiaye, Castaner, Buzin... tous ces mots compliqués et parfois cons tout court.

Du coup, ton pauvre clebs ne comprend plus rien. Tu l'appelles, il vient aux pieds, tu le tances, il repart,  loin... alors tu le rappelles, forcément, parce que tu ne veux pas le perdre, du coup il revient, à la même place, parce qu'apprendre en si peu de temps n'est donné à personne, surtout à un veau, fut-il un chien, donc tu le ré-engueules en l'humiliant parce qu'il ne comprend vraiment rien à rien, vu qu'il est con comme un âne, ce qui est terrible, au plan psychique !

La schizophrénie guette. un chien, con comme un âne, qui de regarde avec des yeux de veau... Comment ne pas imaginer qu'il devienne fou, en plus d'être con. Comment ne pas imaginer qu'il soit pris d'une terrible envie suicidaire, en se précipitant sur des bâtons potentiellement contaminés, lancés par autre que son maître ou sa maîtresse. Comment ne pas imaginer que la baisse inquiétante du gel hydromachinchose ne soit pas due à la consommation excessive d'un chien devenu addict. Comment ne pas imaginer l'adhésion sans condition à la secte des amis de l'Hydroxymachinchose. Comment ne pas imaginer qu'un clebs désemparé se voue corps et âme à un gourou méridiano-raoulien...

Putain qu'est ce que je suis content d'avoir comme animal de compagnie un bégonia !

Spéciale dédicace à Blandine wink

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 12:01

Chère Madame Sinouille

Une fois de plus, j'ai recours à vos conseils avisés, vous qui nous avez si bien expliqué comment nous coiffer du masque FFP2 SGDG CQFG RAS RAB.

J'ai ouï sur les ondes radiophoniques que pour éviter la contamination dans les transports interurbains, il sera de bon ton de rentrer par devant et de sortir par derrière.

Ma question est simple.

En sera-t-il de même dans les transports amoureux ??? Et si oui, comment faire ?

Ayant grande confiance dans la cohérence de votre réponse, je vous prie d'agréer Madame Sitanche, l'expression de mes meilleurs va et vient.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 10:19

Reprise le 11.

" Bonjour les enfants, aujourd'hui, lavage de mains "

Le 12

" Compte tenu du fait qu'hier, le lavage de mains ne s'est pas fait à deux mains, nous reprenons au départ afin de voir si demain les deux mains y seront encore "

Le 13

" Compte tenu que le lavage de mains à deux mains s'est bien passé hier, aujourd'hui, lavage de dents "

Le 14

" Aujourd'hui, pas de lavage de mains puisqu'il n'y a pas classe, en revanche, lavage de mains demain... "

Le 15

" Demain il fera beau, du coup le lavage de dents aura lieu dehors, et bien sur lavage de mains ce jour ! "

Le 16

" Non ! pas de procrastination, le lavage de mains, c'est aujourd'hui ! "

Etc etc...

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 08:40

Période d'isolement. Certains étaient sur les dents, d'autres au milieu

" Aaaaaah détrompez-vous, l'un n'empêche pas l'autre "

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 08:37

Fin du confinement, tout le monde devrait vite comprendre qu'il ne faut plus se toucher, sauf les dyslexiques qui confondent les t et les d qui vont râler parce qu'ils ont acheté trop de savon.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 08:32

11 mai prochain, après avoir passé la moitié de l'année à apprendre à se donner la main pour aller dans la cour, les élèves de maternelle vont passer le temps qui reste à surtout ne pas se donner la main pour aller dans la cour.

Le crédit éducatif des enseignants va en prendre un coup non ?

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 08:29

Dans deux jours, fini le confinement. Après plus de 50 jours...

" Comment vais-je faire ??? "

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 08:24

Ne tolérez pas que vos animaux de compagnie soient incorrects. N'hésitez pas à les tancer vertement. Enfin... prenez quelques seconde pour réfléchir avant de ce faire

" Essaye... juste pour rigoler ! "

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 07:57

Si on considère que, comme la dit le Petit Prince

" L'essentiel est invisible pour les yeux "

et que Coco19 est invisible...

Peut-on en déduire que Coco19 est essentiel ???

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 07:55

Ordres...

Contrordres...

Désordre !

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 07:53

Aimons nous les uns les autres ?

Oui, mais pour ça...

Aidons nous les uns les autres.

... ça aidera.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 18:53

Aïe aïe aïe, il y a encore du boulot pour faire comprendre comment on met le masque

" Bah quoi... j'ai suivi les conseils de Mme Sicon... "

Partager cet article
Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 18:38

7 mai... journée mondiale des orphelins du SIDA.

Vu ce qui se passe actuellement, l'an prochain à la même date, on pourra faire un tir groupé.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 06:50

Monsieur Bruno Duvic, sur France Inter, comment osez vous passer à l'antenne des propos de bobos blindés de fric qui ont fui Paris pour aller se réfugier dans un endroit où ils avaient 4 hectares de terrain pour eux et leur petite fille...

C'est d'une obscénité sans nom.

Je travaille dans un secteur où les familles vivent à 4, 5 6, voire plus dans 60 m²...

Que les nantis fassent ce qu'ils veulent, mais putain, ne leur donnez pas la parole sur les ondes. J'ai la chance immense, de vivre seul dans 80 m². Mais entendre ce que j'ai entendu ce jour m'est absolument insupportable.

Ne vous étonnez pas qu'à terme, certains se fassent étriper...

Ras le bol, réfléchissez à qui vous donnez la parole... ça suffit, merde !

Partager cet article
Repost0
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 16:28

Il faudra que les enseignants portent des masques mais sans faire peur aux élèves lors de la reprise. Il ya donc des solutions pour bosser au max une seule journée

"Et en plus, je tousserai ! "

Partager cet article
Repost0
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 16:20

En période de confinement, justice est enfin rendue au victimes de Tchernobyl dotées de mains surnuméraires.

La réclusion est longue et la solitude incite à célébrer Onan, plus que de raison.

Avoir deux mains de plus permet une meilleure rotation dans la chose et un coût énergétique amoindri...

Partager cet article
Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 13:17

Juste une idée du 12 mai à l'école...

" Bordeeeeeeel, Kéviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin, t'es con ou quoi ??? "

Partager cet article
Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 10:47

Ici une journée de pré-rentrée, là trois ???

Pourquoi ça ?

Après avoir vécu, deux heures durant, une visioconférence avec les collègues pour gérer la reprise, il est patent que les conditions seront, non pas impossible, mais parfois très difficiles à mettre en œuvre dans les conditions demandées, avec de surcroit la valse hésitation de la hiérarchie heure après heure.

Pour cette raison, pour des raisons sanitaires évidentes, pour les élèves et les enseignants, trois syndicats importants de l'enseignement SGEN, SNUIPP, UNSA ont appelé à signer une pétition demandant des garanties.

Garanties de temps d'organisation.

Garanties de faisabilité en fonction du ratio nombre d'élèves/taille des locaux d'accueil.

Garanties de concertation, indispensables pour que les équipes fonctionnent de façon cohérente.

Les enseignants sont aussi des êtres pensants, et non des enfants. Ils l'ont montré dès le début de la crise. Alors mesdames et messieurs les hauts placés, les énarques et autres hauts fonctionnaires qui ignorez totalement ce qu'est un enfant dans une école, laissez les gens du terrain, les petites mains, qui sont dans le cambouis depuis le début, faire leur boulot avec intelligence et bon sens.

Elles, ils sont là, engagé(e)s, prêt(e)s à bosser.Elles/ils ont répondu présent(e)s pour aider les enfants de soignants, pour maintenir le lien avec les familles, pour enseigner à distance (en apprenant en même temps, en utilisant leurs outils, en payant leurs communications téléphoniques pour joindre les plus en difficulté... )

Laisser les organiser les choses, elles/ils ne vous décevront pas.

Pour qui aurait envie de les soutenir, allez là.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 10:16

Quand on vous dit que les petites mains peuvent faire de grandes choses...

Partager cet article
Repost0
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 17:48

L'Homme est à la fois génial, confère tout ce que les petits, les sans grade, les impliqués... ont imaginé pour lutter contre cette saloperie de virus...

... et en même temps d'une connerie déconcertante. Pire... affligeante.

En Pologne, qui n'a vu que 700 personnes décéder du Covid19, va déconfiner et organiser des élections pour bientôt !

La France a fait cette grosse connerie en mars. Bon Dieu, ça ce voit quand même, y compris des autres pays européens ?!? Avec les effets que l'on sait, dont nos gouvernants auront un jour à répondre.

Mais non, les autres s'en tapent... les bras m'en tombent.

Partager cet article
Repost0