Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 23:25

Afghanistan : burqa tant de haine ?

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 18:07

pdj200609.jpg

 

"1 256 895 257 123 503 157... ???... non,

1 256 895 257 123 503 158... euuuhhh ???

Et merde !!!"

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 17:07

Certes, cela émane de la presse syndicale.

 

Mais j'aimerai tant que ce ministère dont je dépends considère à part égale tous celles et ceux qui travaillent pour aider les enfants de France.

 

J'aimerais tant que les crétins qui sont capables d'écrire ça

"...  les PE* exercent une « profession intermédiaire » et non « intellectuellement supérieure » comme les professeurs du second degré ... "

réalisent que sans ces professionnels intermédiaires et non intellectuellement supérieurs, les professionnels non intermédiaires et intellectuellement supérieurs, bien souvent meilleurs en didactiques qu'en pédagogie, iraient pointer au chômage.

 

Ces gens là sont des débiles qui assoient plus encore le mépris dont souffrent de plus en plus les enseignants d'école maternelle et primaire.

 

Avec des discours comme ça, ils font perdurer les représentations de type

enseignant de maternelle = con de l'enseignant de l'élémentaire

enseignant de l'élémentaire = con de l'enseignant de collège

enseignant de collège = con de l'enseignant de lycée

etc etc

 

Avec des discours comme ça, on est pas près de voir disparaitre la ségrégation émétique dans les établissements du secondaire (salle des agrégés / salle des certifiés)

 

Je ne réclame pas ici un plus de salaire, je demande simplement que les hiérarques qui nous gouvernent et leurs sbires ministériels appliquent à eux mêmes ce qu'ils nous dictent d'enseigner, de façon intermédiaire et non intellectuellement supérieure : LE RESPECT ! Ce serait pourtant si simple !

 

Partant du principe que chacun à besoin de l'autre pour vivre, je jette aux orties cette morale à la con de La Fontaine "on a toujours besoin d'un plus petit que soi", car elle conduit à lire les inepties sus-citées. Aussi, je vous demande, dans un geste de solidarité avec cette profession intermédiaire et non intellectuellement supérieure, de signer la pétition sur le site en lien avec ce post.

 

Excusez ma colère... et j'estime avoir la chance d'avoir eu un jour, ces enseignants, de l'éducation nationale d'en bas pour m'apprendre à lire et surtout à écrire, pour ne pas sortir un fusil mitrailleur quand mon ire est grande.

 

* PE : Professeur des Ecoles, ceux qu'on nomme encore... les instits

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 16:53

pedro-nossol.jpg

 

"La... ???...  Chaussure ?!?...

Ah oui... y'a une chaussure !"

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 19:44

"Il faut tendre la main à ses amis sans fermer les doigts."


Diogène


Je pense que cette maxime aurait beaucoup plu à Maurice herzog, après l'Annapurna...

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 19:40

Des fois, pour invoquer la chance, il faut brûler des cierges et croiser les doigts.

On peut aussi faire l'inverse... mais croiser des cierges, c'est assez improbable quant à se brûler les doigts... ça fait super mal, alors, avant tout, faut réfléchir à l'ordre des choses, vraiment !

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 11:32

petits-profits-250354.jpg

 

Quand le vélos'casse, c'est chiant

mais si la roue pète, c'est pire !

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 10:03

Ah c'était donc ça cette improbable couleur lors de ma dernière célébration à Onan !

 

Ceci dit, à lire l'article on reste sans voix. 26600 hommes testés ! de quoi remplir une piscine olympique.

 

Il est vrai que vivacité et vigueur sont les gages d'une meilleure perpétuation de l'espèce humaine.

 

Pour ma part, vu mon grand âge, ne comptant plus vraiment paterniser, peu m'importe que l'animalcule se hâte avec lenteur... bien au contraire ; une arrivée trop, comment dire ? "précoce", nuirait sérieusement à la durée du doux instant !

 

* chère surfeuse, cher surfeur pratiquant l'art du contrepêt, je n'ai pu résister au plaisir d'un tel titre...

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 01:34

C'est sur que ça emoustille plus que le fibrome de Camilla PB.

Au fait.... comment va la belle mère de Kate ?

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 01:32
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 15:10

2_57a0g.jpg

 

" Snif, snif... je suis pas loin... je sens le renard ici "

" Bouge pas pépère, pour sentir le renard... tu vas le sentir !"

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 15:06

Avant, il m'arrivait de me faire engueuler dans la journée.

 

Depuis que le cardiologue soigne mes apnées du sommeil, je me fais souffler dans les bronches toutes les nuits... et il paraît que c'est bon pour ce que j'ai

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 09:49

Emblème du bricolage : Black et Decker

Emblème de la porcelaine : Villeroy et Bosch

Emblème des amours impossibles : Roméo et Juliette

Emblème des liaisons finissent mal : Héloïse et Abelard

Emblène, qui qu'il advienne aujourd'hui, de la stupidité bornée : François et Jean-François

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 11:38

Alors voilà, il y a des jours où l'occasion est donnée de ne pas mourrir idiot. Ce fût mon cas en ce samedi 1er décembre, devant le film Soldier of the road de Bernard Josse et Gérard Rouy. Un documentare qui dresse le portrait de Peter Brötzmann, jazzman allemand et qui, à travers ce film, donne à comprendre un peu mieux, dans la grande famille du jazz, ce qu'est le free.

Morceaux à l'appui, le films s'étire au rythme de la parole de Peter Brötzmann, lent, posé, réfléchi, qui disserte sur son art et le lien de celui-ci à la vie. Passionnant, d'autant que l'homme ne se contente pas de s'exprimer en musique mais qu'il peint aussi. Un mot sur le réalisateur qui a su donner à voir et à entendre, qui s'est coulé dans l'aura du peintre musicien, qui a su s'effacer en tant que vidéaste (c'est tellement rare de nos jours) pour laisser place au fond, et uniquement au fond. Un satisfecit pour lui. Je suis donc sorti de la séance moins bête, a priori. J'avais en tête l'idée que je n'aborderai plus le free jazz cheveux hérissés et, bave aux lèvres, l'envie de trucider le musicien en face de moi.

Quelques heures après ce moment de bonne pédagogie et de plaisir musical, je suis allé écouter un concert... de free jazz. Le groupe The ames room se produisait avant un autre concert, celui du trio Portal Humair Chevillon pour lequel j'avais pris option dès le départ. Quel choc ! Et quand je dis quel choc... non, pas amoureux, pas esbaudi par la prestation, pas gourmand de la pièce musicale à déguster, non, trois fois non ! Ce fût plus précisément un choc genre accident de voiture, prise d'otages avec dégâts colatéraux, ouragan sur Haïti... Dès la première seconde, mon corps a su que le concert serait insupportable. Sonie délirante, gloubibulga de notes, réitération infinie de sons cacophoniques. Bon... c'était, parait-il, du free jazz !? Ah ?! Alors dans le free, il y a donc aussi des nuances pensais-je, le free, le soft free, le hard free, le free free... Bref, 45 minutes plus tard, la sortie de salle fût liberatrice et nonobstant pleine de circonpectitude ! Le concert suivant éloigna de mon esprit les pulsions assassines, qui bien que reptiliennes en diable, j'en conviens, n'auraient eu pour effet à terme que de voir finir mes jours à l'humide pénombre du cachot.

Comme je vous l'écris, le concert suivant me rabibocha avec ce que peut-être le jazz mais là n'est pas la question. Une nuit plus tard, je reste perplexe sur ce que free jazz veut dire... Aussi, afin de mettre fin à cet insoutenable état, je suis allé me renseigner sur la toile afin de savoir si je n'avais rien compris à rien, si le film de la veille ne m'avait donné à voir que la partie light du free. J'ai compris moult choses à la lecture des explications données par Stephen Binet, musicologue, éléments autrement déclinés par le discours, la peintiure et la musique de Peter Brötzmann. Mais alors, d'où me venait donc cette irrepressible envie de bourrer le saxophoniste dans le pavillon de son sax, de tamouriner à coup de baguettes ravageuses à même les tympans du bateur et enfin d'étrangler le bassiste du groupe The ames room dans les cordes de son instrument ? J'ai eu la révélation en relisant le flyer de la manifestation Le jazz à l'écran ; un mot, un seul mot m'a fait tout comprendre et je vous livre ici la partie du descriptif qui m'a fait réagir : "Les trois membres (du groupe) sont impliqués dans une multitude de de projet allant de l'improvisation libre, la composition électroacoustique au noise rock... " Noise ! J'avais trouvé le mot clé !!! C'est en effet bien de cela dont il s'était agi la veille, 45 minutes durant, cette sensation d'une plongée dans le bruit absolu, au point de non retour installé par la douleur quasi naissante des tympans, par la pénible ritournelles des sons désagrables à l'envi répétés, par l'incohérence d'un tout impro où impro rime plus avec manque de maîtrise qu'avec désordre dyonisiaque.

Je reste à cet instant partagé... suis-je encore complétement hermétique, malgré mon envie d'apprendre ou la séance d'hier était effectivement à reléguer au rang d'une musique mal maîtrisée, sinon médiocre ?

Bon, tout ceci étant dit, comme vous n'étiez pas à mes côtés ce samedi là, je vous offre ce lien pour que vous non plus, vous ne mourriez pas idiot !

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 19:46

Et la banane vous la tenez comment ?

 

qq0444hp.jpg

 

" Devine, crétin !"

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 19:39

Merveilleux... comme si ils ne s'étaient pas complétement cramés tous les deux. Comme si leurs actions respectives de la semaine passée ne les avaient pas déjà complétement discrédités aux yeux des gens qui réflechissent un peu.

Il n'y a rien à faire, même caché derrière le rideau pour tirer les ficelles des deux pantins, l'énervé continue à prendre les français pour des cons. Il y a des TOC difficiles à éliminer !

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 13:20

4837612.jpg

 

" ... et ça tire bien ??? "

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 13:18

4837606.jpg

 

" Edwige, vous l'avez acheté où votre Kamasutra à 2 balles ??? "

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 13:00

4837610.jpg

 

" Vous savez les mecs, ce qu'il faut c'est un vote par courrier pour que les militants envoient un mél afin de dire s'ils sont d'accord pour participer à un référendum sous forme de signaux de fumée qui agréera une nouvelle procédure d'organisation d'élection par internet ! Faut faire simple, c'est la clé de la solution "

 

" Arrête Nico, c'est trop génial ton idée, pour noyer le poisson dans la cruche à l'eau qui se casse "

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 12:51

Quel dommage que ça n'ait pas lieu...

Cela aurait donné espoir à tous les titulaires de la CMU qui sont souvent traités comme des chiens.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 12:36

Que n'avons nous voté correctement pour reconduire l'excité en mai dernier...

Aujourd'hui, après ça, nous aurions eu une Action/Réaction du type :

" Demain, je mets en place une commision d'étude pour statuer sur les conditions de transport de la viande marinée à scooter dans Paris "

Encore que, comme le sanglier est un fidèle ami de l'agité, il y aurait eu absolution !

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 12:28

Si c'est effectivement le cas... cela représente actuellement pour DSK plus de 4,64 millions d'euros à verser à ND.

Le moins qu'on puisse dire c'est que la punition ressemble fort à... un vrai coup de trique

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 22:36

Michael... le retour !

 

rhinopithèque de Striker

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 22:25

nasique-06.jpg

 

" J'en conviens cher Edmée, j'ai l'air un peu con avec se pif ;

mais moi au moins, la querelle des chefaillons libéraux, je l'ai sentie venir"

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 22:16

Variable d'ajustement ou tripotage de majoration ???

 

Considérons les chiffres  :

" Selon un sondage OpinionWay* pour Le Figaro/LCI, 80 % des sympathisants UMP sont favorables à l’organisation d’un nouveau vote auprès des militants, contre 20 % qui y sont opposés. Une proportion identique si l’on prend en compte l’ensemble des Français (78% pour, 20 % contre et 2% ne se prononcent pas). Dans le détail, 56% des sondés estiment que Jean-François Copé et François Fillon sont responsables de l'impasse et 35% désignent M. Copé comme le responsable, 17 % seulement M. Fillon. Le jugement des sympathisants de l'UMP est plus équilibré : 48% désignent les deux hommes comme responsables de la crise, 35% y voient la responsabilité de Jean-François Copé, 17% celle de François Fillon."

 

Si on s'en tient aux sympathisants uniquement, on obtient

 

48% + 35% + 17% soit 100%... c'est rassurant.

 

Mais si on y ajoute les autres, les opposants, ceux qui ne savent pas, ceux qui s'en foutent... ça fait

 

56% + 35% + 17% donc... 108 % !!!

 

Tiens tiens, y aurait-il eu des magouilles dans le sondage ??? Curieux, ça me fait vaguement penser à.... Devinez !

Partager cet article
Repost0