Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 18:33
DIES IRAE

Voilà, d'habitude je suis plutôt dans la rigolade mais aujourd'hui, c'est la colère qui me met en mouvement d'écriture. Pas la colère habituelle contre tel ou tel guignol politique, non. Aujourd'hui c'est la colère contre l'imbécilité des systèmes... Kafka dites vous ? On y est.

Le cas est simple et poignant. Comme dans bien des endroits de France, d'Europe, du Monde, il y, là où je travaille, des enfants sans papiers de parents eux mêmes sans papiers. Famille qu'on a hébergé un temps, puis, pour je ne sais quelle raison, expulsée du logement où elle était.

Certes, ces enfants et ces parents ne sont pas à la rue puisqu'ils sont aujourd'hui hébergés... à deux familles dans un même endroit, loin de l'école. Les parents, pour éviter d'ajouter de la détresse à la détresse, se saignent pour qu'au quotidien, ces deux gosses puissent continuer leur scolarité dans l'école dans laquelle ils l'ont commencée, dans l'école où ils ont appris à parler français, dans l'école où ils se sentent bien, dans l'école où ils ont des copains, des copines, dans l'école où ils n'ont pas peur.

La démarche impose à ces gosses de se lever tôt, car leur lieu de résidence est très éloigné de l'école. Elle impose que cinq jours par semaine, ces deux gosses prennent le bus pour un voyage long et fatigant, qu'ils fassent de même le soir, pour retrouver leur lieu de résidence afin d'essayer de vivre et faire leur travail scolaire comme leurs copains. Elle impose que ces deux enfants mangent à la cantine, et c'est un bien car c'est certainement le gage d'un repas assuré, équilibré, pour la journée. Alors, les parents reçoivent des aides, minimes, mais des aides. Financières... sous une forme qui ne permet pas de payer la cantine... absurdité absolue.

J'ai vu se débattre ma collègue, Directrice de l'école, pour que ces gosses là puissent manger à leur faim, pour que leurs parents puissent ne plus avoir peur du manque, pour que ces humains vivent dignement.

J'ai assisté au jeu de la patate chaude que chacun (chaque instance sociale) se repasse en expliquant son incapacité à aider ces gosses et leurs parents... J'ai entendu des gens de bonne volonté tenter de nous aider pour résoudre ce casse-tête (qu'ils soient ici remerciés) mais qui pris dans ce grand jeu de la paperasserie parfois odieuse, sont pris au piège de leur propre institution qui ne peut rien pour ces deux gosses, car leur cas n'entre pas dans la bonne case...

Rationalisation de la misère, déshumanisation administrative, résignation... Et pourtant, tous les jours, je les vois, ces deux gosses, venir à l'école, tenter d'étudier, d'apprendre et contre toute attente, de vivre.

Je ne peux me résigner à accepter cela sans rien faire. Certes, je ne peux pas prendre sur mon dos toute la misère du monde... et il y en a ! Mais là, je travaille avec ces gosses, je les croise au quotidien, je leur parle, les réprimande ou leur souris. En un mot, je vis avec eux.

Alors, me vient à l'esprit la légende du colibri du conte amérindien que cite Pierre Rabhi dans ses écrits :

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s'active, allant chercher quelques gouttes d'eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d'un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : « Colibri ! Tu n'es pas fou ? Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ? » « Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part » .

... et mi aussi je veux être un colibri, pas pour la taille, j'en vois déjà qui se gaussent, non, mais bien dans l'action. J'avoue que je ne sais pas encore bien comment agir. Je me dis que je peux peut-être me priver un peu, qu'une toute petite partie de mon salaire pourrait aider ces deux gosses à continuer à bénéficier d'au moins un repas correct par jour, cinq jours par semaine, pour quelques jours, pour quelques semaines, pour quelques mois.

Moi qui suis au chaud, moi qui mange à ma faim, moi qui vis dans un appartement spacieux, moi qui n'ai pas eu à fuir mon pays avec mes deux gosses, la peur au ventre, la perpétuelle angoisse du lendemain, je vais me battre, apporter ma goutte d'eau, comme le colibri.

Et si l'un ou l'une d'entre vous, mes cher(e)s surfeurs/surfeuses, vous pensez que vous êtes en mesure d'apporter aussi une goutte d'eau, faites le moi savoir ne serait-ce qu'en laissant un commentaire sur le blog.

Ce n'est pas dans mes habitudes de réclamer, mais aujourd'hui, les arcanes administratives, l'injustice, la bêtise humaine (oui, il y en a aussi) m'ont révolté, d'où ce très long post en forme d'appel que je vous remercie d'avoir lu jusqu'au bout et si vous connaissez autour de vous d'autres colibris... faites savoir qu'il y a un incendie à éteindre dans mon école.

Je dédie ce post à ces deux gosses et à Nath, Blandine, Véro qui se battent pour eux.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 14:27
LIT BIDE EAU

Je me suis toujours demandé si, sexuellement parlant, à l'instar de ses propres valves, la moule est bi ?

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 13:42
SEL ÂNE HÂTE HURE

Scientifiquement vérifié, la poule n'a pas de dents alors que le poisson si !

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 13:26
PAIX NEZ TRACE ION

Quand tu sens la force entrer en toi, retourne toi pour vérifier... on ne sait jamais !

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 08:50
HACHE DEUX ZOOS

Inspiré par La disparition de G. Perec et par la COP 21, je me suis dit que moi aussi, je pourrais faire quelque chose pour la planète et j'ai décidé d'économiser l'O.

Mais se matin, dans ma salle de bain, ça n'a pas été simple...

J'ai pris le savn pur laver mn crps sus la duche. J'ai uvert le rbinet mais je me suis presque brûlé alrs j'ai remis un peu de frid. J'ai pris la brsse pur nettyer mes dents, j'ai vulu cuper mes ngles mais je n'ai pas truvé le cupe-ngle. J'ublie de préciser que, pur être bien prpre, j'ai également fait un shamping et une fis les cheveux secs, je me suis ciffé. Cmme j'étais un peu à la burre, j'ai mis de la fltte partut, il a fallu que j'épnge le sl, du cup, je me suis mis à genu et je me suis cgné le frnt cntre l'armire... J'en ai cnclu que ma décisin était cmplétement cn !

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 08:21
D2R2, SGDG... CQFD

La stratégie marketing autour de la sortie du nouvel opus de la guerre des étoiles pue un peu... serait-ce à nouveau le retour du jet d'ail ?

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 13:43
JETTE RÔT FORE CES

En faisant la fête, si tu abuses du vin de Loire, le lendemain, ne t'étonne pas d'avoir la gueule de Blois !

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 21:07
à AOÛT !

Elections régionales, 13 décembre 2015, 20h

Marrrrréchal.... tu r'passeras ! Hi hi hi !

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 12:23
CHOU ASE IRE SERRE EUH NON SAIT

Cruel dilemme ce jour pour choisir quel bulletin mettre dans l'urne, tiraillé entre les convictions profondes et la nécessité de faire barre à l'ignominie.

Comme me disait une connaissance, actuellement, à force d'en prendre une tous les jours, j'en suis arrivé à me demander si je n'allais pas me faire greffer quelques anus supplémentaires...

C'est vrai que le droit de vote est, comme écrit, un DROIT. Mais sil est tellement tordu, torturé, adapté, dévoyé... de façon politicienne que ça devient très compliqué de faire valoir ce que démocratiquement (excusez le gros mot), nous voudrions faire valoir.

Mais bon, aujourd'hui encore, et sans gaité de cœur, je me rendrai au... bourreau... de vote, sniff !

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 12:12
FER DELà RéSISTE ANSE

Au moment de la libération, on a reproché à Arletty sa "collaboration horizontale", ce à quoi elle répondit : « Mon cœur est français, mais mon cul est international »

Réponse à laquelle je souscris entièrement car il vaut mieux avoir le cul international et le cœur français que le front national !

Pensons y ce jour en organisant la résistance verticale, celle qui fait glisser le bulletin de vote de la main à l'urne.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 12:06
RAIE FLéCHIR à VENT DEUX VEAUX THé

Si tu votes à l'extrême,

Tu meurs quand s'érige haine !

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 19:24
SEPT ROCK RUELLE

La vie végétale est parfois cruelle, j'ai rencontré une salade qui était dure de la feuille... terrible!

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 19:19
FéLIN POUR L'AUTRE ?

La myopie doublée d'anosmie, c'est terrible !

FéLIN POUR L'AUTRE ?

"A ??? ... manger ??? Ah bon, où ça ??? Merci de parler fort, je suis sourd comme un pot"

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 19:12
SEC SI

Moi-même, j'irai volontiers bosser comme ça, mais avant, il faudrait que je me fasse le maillot.

SEC SI
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 19:04
L'éGOÛT AILE HAIE COOL HEURES

Saigner de la même couleur que son maillot, quelle coquetterie ! Une chance qu'il ne joue pas à St Etienne, parce qu'à part ce qui sort du nez, pour le vert... tu repasseras !

L'éGOÛT AILE HAIE COOL HEURES

"Bobooooooooooooo !"

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 18:54
JE MENS MÊLE

Entre l'appel de notre François le français à pavoiser nos fenêtres de bleu blanc rouge au moment de l'hommage aux victimes du 13 novembre et le fleurissement du tricolore après la première journée des régionales, on ne sait plus vraiment à quoi correspond ce symbole.

Il y a eu des translations, un drapeau ici en a remplacé un là... ou pas. Difficile de reconnaitre maintenant qui est quoi et parfois... ça pue !

Alors, pour mettre une claque à la grande mauvaise odeur, une seule solution, voter !

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 16:15
VIE VEULE L'HEUR RèCHE EAU FEU MANQUE LIT MAT HIC

J'ai enfin trouvé comment j'occuperai ma retraite, mais je précise qu'à l'instar de ces messieurs, je ne le ferai que lorsqu'il aura neigé suffisamment.

VIE VEULE L'HEUR RèCHE EAU FEU MANQUE LIT MAT HIC

"René, t'aurais un tampon ?"

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 18:22
RÊVE ET Là SCIONS

Depuis bien des années, je suis consommateur du divin breuvage de cette région située juste là où la Loire fait son angle droit avant de filer vers l'océan. Je viens aujourd'hui de réaliser une chose incroyable :

Le Pouilly-Fumé ne s'use que si on Sancerre ! C'est fou non ?

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 18:09
AIR HEURE D'AIGUE HUIS ÂGE

Il y a de plus en plus de chantres du mouvement bleubrun.

C'est fou, quand j'essaie de dire cette phrase, je bute toujours sur le t de chantre... c'est le c qui l'emporte !

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 09:36
SAIN NID QU'HOLà !

En Lorraine comme partout en France, demain est la Saint Nicolas, mais en Lorraine, pas comme partout en France, on fête la Saint Nicolas !

Les petits enfants attendent avec impatience la venue du saint homme qui leur dispensera bonbons et cadeaux, s'ils ont été bien sages, les enfants, pas les bonbons ni les cadeaux !?

Et bien sur, pour que la fête soit belle, il faut foutre la trouille aux enfants qui n'ont pas su être sages, alors on convoque le Père Fouettard.

Je me souviens d'une petite fille fille un tantinet turbulente qui, au moment où l'on entendait le frappé à la porte qui annonçait l'arrivée de l'évêque de Myre et de son effrayant acolyte, filait se cacher sous la table tant elle était tétanisée par la peur, la fillette, pas la table... suivez un peu quoi !

Ainsi, je me dis qu'aujourd'hui, il serait temps de remédier à cette peur quasi pathologique chez les enfants les moins sages.

Aussi, ne leur dites plus "C'est le Père Fouettard qui vient" mais contrepêtez-la chose en annonçant : "Ah... voilà le pouet fêtard ! "... ça devrait les faire rire !

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 17:59
L'ÂME ART C'EST HIE AISE

Au moment d'expliquer la complexité de notre chant national, j'ai ouï ma collègue déclarer, après que le sang impur eût abreuvé les sillons de la révolution : "Abreuver... !?! Abreuver... c'est un peu comme apporter de l'eau au moulin de quelque chose."

Ben oui, forcément, un moulin, des fois, ça a soif... alors faut l'abreuver.

Et pour abreuver un moulin, faut plus qu'un verre, faut au moins une cruche. Mais faut faire gaffe, parce que la cruche, c'est fragile.

Alors, abreuver oui, mais doucement, sinon on risque d'être obligé d'expliquer que tant va la cruche du moulin à l'eau dont la goutte peut éventuellement faire déborder le vase qu'à la fin elle laisse tomber la poire pour la soif du pouvoir ! C'est vrai quoi...

Spéciale dédicace à N. qui devrait se reconnaitre !

J'avoue avoir regagné ma salle de travail en rigolant beaucoup, merci N.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 17:35
VEAU TAIE DURE, VOS THéS MOUS, MAI VOTE HAIE DANS L'HURE NOEUD

Évidemment qu'il faut aller voter dimanche.

Bien sur ça fait suer biscotte il n'y a pas un parti qui puisse nous satisfaire.

Bien sur on nous la refait à l'envers régulièrement, mais nous n'avons, malheureusement pas le choix, ou plutôt si, nous l'avons.

Certes, nous aimerions tant pouvoir dire oui à qui représenterait nos valeurs, mais bon... ça, c'est rapé, alors !

Alors, il nous reste le choix de dire non à ce que nous ne voulons pas. Et ça, bon dieu, c'est pas rien.

Ne vous dites pas "on va essayer, on verra bien"... C'est tout vu !

Souvenons-nous des années sombres de la France d'avant guerre (la seconde, mondiale)

Regardons un peu les dérives des endroits où le brun, telle la marée de pétrole, a souillé la plage de nos valeurs humanistes et culturelles.

Il nous reste le choix d'aller voter car plus nous serons, moins la France réactionnaire pourra se targuer d'afficher des pourcentages forts.

France du ras le bol (celle qui ne supporte plus bien les politiques en place mais qui pour autant ne pense pas en bleu marine), France de la tentation piscicole, France du bof, France de la pensée du tous pourris (c'est pas forcément faux), bouge toi, fait l'effort d'aller glisser ton bulletin dans l'urne dimanche. Juste pour montrer que tu existes encore, que tu n'es pas prête à accepter n'importe quel régime politique.

Oui, celui en place nous fait tous râler... France de l'abstention, pense à ce que ça sera si tu ne te remues pas les fesses. J'ai confiance en toi... alors, je ne m'allie pas à ceux que j'ai conspués dans un de mes précédents posts, je te demande juste d'user d'un droit que la République t'a offert : le vote !

Et d'avance... Merci !

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 17:29
RE PAIRE TEMPS PORE AILE

Un mot d'enfant qui m'a fait plaisir au sortir d'un travail avec 4 élèves de CE1 bien sympathiques.

"Tous les soirs j'ai du mal à me réveiller le matin !"

Boudiou, pas étonnant que ça fatigue...

Merci petite demoiselle d'avoir dit cette phrase qui alimente le blog.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 17:14
SEL à GRAS MèRE NOUVELLE

Revenons sur un point de grammaire...

Si j'utilise ce procédé grammatical par lequel un mot ou une proposition qualifient un nom (ou un pronom) en lui étant juxtaposés ; le mot ou la proposition ainsi juxtaposés.qui permet de qualifier un nom par un mot ou un groupe de mots sans lien ni verbe, quand je dis

"Curé en Afrique, il usait de son statut pour abuser des autochtones"

puis-je considérer qu'il s'agit là de l'apposition du missionnaire ?

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 17:01
T'EST VRAIMENT MA LASSY

C'est terrible, les enfants d'aujourd'hui ne sont plus capables de poser leurs fesses correctement sur une chaise quand il sont en classe. Ainsi, ils sont à moitié debout, ou à genou sur la chaise, ou le postérieur à moitié dans le vide. Bref, il n'est pas rare qu'en ayant ce type de posture, l'un ou l'autre glisse, et se retrouve cul par dessus tête. Je passe le fait qu'avec la colonne vertébrale en colimaçon, ils se réservent à partir de la vingtaine, des réveils façon lumbago de première bourre...

J'ai donc décidé de leur apprendre un dicton : "Bien mal assis ne profite jamais !"

Partager cet article
Repost0