Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 07:46

Il n'était pas si différent que ça de ses frères... quand il était sur le pot, le petit poussait !

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 17:52

Un conseil Madame, afin qu'il apprécie vos Chinon, évitez de dire à un amateur de contrepèteries que vous suez des mains... 

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 17:34

En fouillant dans les archives, l'anthropologue Aristide Petitpas a enfin trouvé l'origine du bonnet de bain.

Initialement, quand on les sommait de mettre un bonnet plutôt qu'un chapeau, ces nageurs goguenards répondaient en se gaussant :

"On mettra nos bonnets d'main"

Mais voilà, les frimas arrivant, le rhume les prit...

CèDE SEIZE ONT

"Et les gars, ne gardez pas vos chapeaux, vos bonnets vous protègeraient mieux"

"T'inquiète (snif). On bettra (snif) nos bonnets d'bain (snif)"

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 17:30

Mmmmmmmmmmmmmmhhhhhhhhh Huguette, fouette moi... fais de moi ta chose !

FOU ÊTES MOU AAAAAAAAAAHHHHHHHHH

"Grand fou !"

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 17:22

Sale môme...

FER LE TOUR DU SUE JET

"Bon... Euh... Rémy, on y va ? Ta maman nous attend pour le repas."

"J'm'arrête quand j'veux"

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 15:02

J'ai beaucoup aimé cette maxime offerte par François, merci François :

"Aux sites de Bologne, elle préfère les mines de Pompéi"

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 14:39

Bon, certes, j'aboie avec les chiens pour Fifi et Péné mais de là à signer une pétition pour demander à la dame de rembourser les tunes qu'elle aurait indument reçues, il serait peut-être bon de laisser la justice passer avant de ce faire.

Je comprends l'agacement des uns et des autres, dont je fais partie d'ailleurs. Cependant, même si c'est de plus en plus difficile à réaliser, n'oublions jamais qu'en France tout accusé est présumé innocent et qu'il incombe à notre justice de prouver sa culpabilité.

Comme on dit, il n'y a pas de fumée sans feu... mais nous sommes en période électorale, dont nous savons tous le côté nauséabond.

La pratique de la pétition peut être intéressante, mais à la vitesse à laquelle progresse celle dont j'ai mis le lien ci dessus, c'est un peu trop Action/Réaction sans prise de distance.

Alors, même si la vox populi se déchaine, ne la considérons pas trop vite, au risque de tomber dans le populisme honni, comme vox dei. Une fois encore, si nous voulons respecter ce qu'est notre République, laissons travailler qui de droit ! (Et pas de droite... )

Bon, sur ce, en bon moraliste que je suis... je vais aller acheter le canard enchaîné... c'est vraiment trop bon ! Hi hi hi.

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 13:12

En période de sécheresse, pour éviter l'érythème des bars de site, il faut seulement mouiller les soles.

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 13:11

Je le confesse, dans le fond, c'est un plaisir de s'occuper de ton bien !

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 13:06

Qu'on prenne la chose au pied de la lettre, ou qu'on la torde en contrepet, on reste dans l'injonction comportementale : "Taisez-vous en bas !"

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 08:10

Je ne suis pas pro-tabac, au contraire. Cependant, je trouve les actions gouvernementales complètement schizophrènes . Faire diminuer la consommation du produit pour protéger les gens ET surtout le budget médical tout en comptant sur les subsides que rapporte le tabac au budget de l'Etat grâce aux taxes... !?!?

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 07:56

 

C'est pas parce qu'on change de mois qu'on change de foi, Je considère que DT reste un gros crétin.

C'est pas parce qu'on change de mois qu'on change de foie... il est encore en bon état.

Conclusion, c'est pas parce qu'on change de mois qu'on change deux fois !

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 19:31

900 000 balles pour Péné... les enchères montent.400 000 de plus que la semaine dernière. Attention à la fellation, comme dirait Rachida...

Merci le Canard enchainé !

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 19:29

Ministre de la culture ou tête de l'art ?

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 08:12

Vous me demandez qui est DT ? Enfin... DT... les initiales de Ducon Total ! Vous savez, la grande gueule peroxydée.

En regardant de plus près sa tronche, je me dis qu'il y a bien peu de traits des indiens d'Amérique.

Ducon Total doit avoir un arbre généalogique avec des racines européennes, anglo-saxonnes peut-être. Alors ?... Hop, dans un avion pour le vieux continent... qui lui refusera l'accueil !

Riot must go on...

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 19:10

Fillon, Macron, Hamon, Mélanchon... une belle bande de on !

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 17:24

Je ne sais plus bien si c'est

Les feuilles molles se ramassent à la perte...

ou

Les feuilles, masse, se rappellent à la morte

mais j'aime vraiment les premières paroles de cette chanson de Jacques Vrai Père.

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 12:33

C'est un vrai paradoxe que de remettre à Plutarque ce que tu peux faire le jour même... Procrastination, quand tu nous tiens !

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 12:18

Fifi, que tu ne veuilles pas te laisser abattre, je n'en ai strictement rien à cirer.

En revanche, qu'au final tu sois battu, mais pas à ta droite, ça, ça m'intéresse !

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 12:07

Vous souvenez-vous de Paul le poulpe ? Feue cette pieuvre allemande qui donnait, en Allemagne, le résultat des matchs de la coupe du monde de foot. Fi des sondages, paris inutiles, Paul avait la réponse infuse. Mais voilà, Paul n'est plus. Alors, comment faire pour connaitre le résultat des élections ?

Ne désespérons pas trop vite, une charmante jeune fille au doux prénom de Paule, a accepté de jouer le rôle de l'octopode disparu à une variante près. Un peu comme Bahia (Sarah Forestier) dans le film Le nom des autres, qui entre en contact plus qu'intimes avec les hommes pour les faire changer de l'option politique qui est la leur, Paule ira voir chaque candidat pour le sonder à sa façon.

Ainsi nous serons informés du résultat si Paule le palpe !

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 09:20

Second tour de la primaire socialiste.

Aller voter aujourd'hui, c'est comme avoir la gueule de bois avant d'avoir bu la première goutte. Pfff...

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 09:02

DT est président depuis neuf jours et pourtant... DT s'enfonce dans son incompétence !

Signature d'un décret interdisant l’entrée aux Etats-Unis des citoyens d'Iran, d'Irak, de Libye, de Somalie, du Soudan, de  Syrie, et du Yémen.

Certes, ces pays sont, on le sait bien, les nids d'un radicalisme tueur, mais les iraniens, irakiens, libyens... ne sont pas tous des terroristes. Combien de victimes parmi eux, combien obligés de fuir une mort annoncée ? D'ailleurs, l'Arabie Saoudite n'est pas dans la liste des exclus, on se demande bien pourquoi, car en matière de terrorisme... ?

DT n'est pas n'importe qui mais il fait n'importe quoi, encore et encore, avec le risque annoncé d'une mise à feu et à sang de son propre pays et par rebond, de tant de pays du monde. L'avenir s'assombrit, DT s'en charge. Et le monde s'offusque... mais cela suffira-t-il ?

Quand qu'il en soit... Riot must go on !

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 16:14

C'était réellement étrange, ce minuscule filet de lumière. Aussi ténu qu'un cheveu, il se dessinait là, sous mes yeux, à la surface de l'eau. Pour être plus précis, il faisait exactement frontière entre l'eau et la porcelaine qui servait de réceptacle. Incongruité absolue, ce mince rai lumineux avait trouvé sa place, oui, dans la cuvette de mes toilettes !?!

Folie ? Non... la ligne existait bel et bien, séparant le liquide du solide. Pourquoi là, dans cet endroit ? Je n'en avais pas la moindre idée, mais je devais me résoudre à l'évidence, il était là, sous mes yeux.

Mes toilettes avaient fait l'objet d'un ménage parfait, Laura étant une reine du nettoyage. Rien ne maculait la cuvette, l'eau de Javel avait combattu les miasmes, contré les marques. Alors ? Qu'était-ce donc que ce fil d'où jaillissait une radiation, faible certes, mais suffisante pour être remarquée ? Cela n'éclairait pas, cela était, immanent.

Je l'observai fixement, avec la montée insidieuse d'un sentiment étrange. Pas de peur physique réelle. Curieuse sensation. Calme apparent, fascination progressive, malaise sous-jacent. Intrigué au départ, je sentais maintenant l'angoisse aux aguets. Et pourtant, je restais calme.

Le filet lumineux était là mais n'évoluait pas, ni en taille, ni en intensité. En revanche, son emprise sur moi croissait lentement et surement. Refluant le cartésianisme, je cédai progressivement à un mal être intérieur indescriptible mais bien présent.

Et pourtant, je restai là, à observer, à tenter de comprendre, à élucider, et surtout, à rationaliser la chose. C'est précisément à ce moment que ce qui m'avait intrigué un bon moment disparut, sapant ma tentative intellectuelle de rendre l'évènement cohérent. Si je fus rassuré sur le coup, je réalisai promptement que l'étrangeté persistait.

Je n'avais pas bougé d'un pouce. Je fixais toujours l'eau, au fond de la cuvette, obscure à cet instant. Cependant, je savais que la lumière s'était déplacée de l'autre côté de cet endroit intime. Je n'avais perçu aucun mouvement, aucun changement, mais j'en avais pleine conscience, elle avait migré dans la pièce qui jouxte les toilettes et avait trouvé refuge sur le mur.

Etant toujours au même endroit, il m'était impossible de la voir mais je la savais existante, installée, quasi omniprésente. L'emprise sur moi devenait plus forte, j'étais envahi. Sourde inquiétude, qui n'épargnait maintenant aucun recoin de ma personne. Je percevais l'étrange, je le vivais corps et âme.

Le trouble s'intensifia lorsque je me retrouvai dans la situation initiale. Toujours debout dans le même lieu, je revivais ce qui m'avait intrigué quelques instant auparavant. Même filet de lumière, même luminescence, même endroit, même forme. Seule différait ma sensation, je me sentais peu à peu possédé.

Le manège recommença. Disparition du phénomène, nouvelle migration, au même endroit. Et puis une fois encore, réitération de la perturbation, Sysiphe angoissant. J'étais paralysé de frayeur, pétri d'épouvante. J'appréhendais maintenant le malin dont l'incarnation était pour le moins ésotérique.

Je n'ai toujours pas compris comment, mais à un moment du cycle infernal, j'ai pu me retrouver dans la pièce adjacente, en face du mur qui accueillait la lumière que je percevais dès lors sans hésiter comme satanique. Le filet avait cédé la place à une sorte d'onde à peine perceptible, qui se mouvait avec lenteur sur le mur, de haut en bas, protéiforme.

Je n'étais plus isolé et pu échanger quelques mots avec ceux qui faisaient le même constat horrifié que moi. Si je me souviens d'avoir parlé, j'ai totalement oublié mes mots tant je me sentais asservi par ce halo pernicieux. Dans une audace extrême, mon voisin avança d'un pas et posa la main sur le mur pour tenter d'effacer la lueur.

Comme elle l'avait fait à maintes reprises, celle-ci s'éteignit au premier contact de la main avec la surface sur laquelle la pâle lumière n'avait cessé de se mouvoir étrangement. Il y eût un temps d'arrêt, à nouveau l'espoir d'une délivrance. Celui-ci retomba vite. Nous étions à présent convaincus, sans mot dire, que la chose nous avait choisi comme hôte, à part égale. Nous étions possédés, sans avoir pu, ni su, résister.

Dans un ultime sursaut, j'allumai la lampe, puis aussitôt le poste de radio et restai immobile un long moment. Il me fallu du temps pour sortir de ce redoutable cauchemar. Et j'avoue que c'est avec le souvenir de la nuit et une certaine appréhension qu'au moment du lever je suis allé dans ce lieu, dit d'aisance, pour soulager ma vessie...

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 13:16

Il vaut mieux éviter les messes à Forbach !

Comme c'est beau les sources ! Merci François.

Même pour les folles de la messe ? Si c'est le cas, elle pourront s'égayer dans la nature et s'intéresser de près au bord des sites...

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 11:58

Vous connaissez, j'en suis sur, la façon de faire boire une grande quantité de liquide à un chameau à l'aide de deux briques.

Voici une variante qui permet à votre prochain de s'hydrater.

L'INDE AN L'AUTRE

"C'est du gagnant... "

"... gagnant !"

Partager cet article
Repost0