Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 12:23

Qu'appelle-t-on réussir ?

Le rappeur Jul, moqué pour son orthographe pour le moins incertaine, sinon désastreuse, sur les réseaux sociaux, a répondu : "Je suis parti de rien sans savoir écrire bien et c'est pas ce qui m'a empêché d'écrire des tubes!!! (...) Faites ce que j'ai fait en quatre ans et on en reparlera!!"

Certes... mais entre l'oral et l'écrit, le pas est d'importance et ce qui précisément rend l'écrit si précis, si exigeant, c'est qu'il permet de se faire comprendre, en tous lieux et en tous temps, de toutes celles et de tous ceux qui n'ont pas eu loisir d'entendre le message oral délivré.

Alors ? Fi de l'orthographe ? Pourquoi pas, mais le risque est celui d'une babélisation, si j'ose le néologisme.

Quant à la réussite, si c'est de faire du fric et des fans en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, quels qu'en soient les moyens, même les plus calamiteux, alors, je n'ai pas réussi.

Si réussir, c'est faire du bruit, le plus possible, en éructant des inepties qui s'adressent plus au cerveau reptilien qu'au néocortex, alors je n'ai pas réussi.

Si réussir, c'est fanfaronner au top ten de la bêtise humaine où l'on peut voir des Cauet, Hanouna et consort qui gagnent des fortunes sur le dos de la stupidité des auditeurs/téléspectateurs, alors je n'ai pas réussi.

Et quand je vois tout ça, je me dis que la réussite, ce n'est pas ça.

La réussite, c'est un enfant qui découvre le lecture et y prend plaisir. La réussite, c'est un élève en difficulté qui d'un coup, devient capable d'expliquer qu'il y a un s à la fin d'un mot parce qu'il y a plusieurs éléments. La réussite, c'est la victoire sur soi-même, c'est le franchissement de l'obstacle qui générait le trouble, c'est le retour de la confiance en soi.

Le reste n'est que vanité et médiocrité.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 09:13

Dermanger : 1) déranger à cause d'une forte démangeaison. 2) se repaitre de tissu de type conjonctif situé entre l'épiderme et l'hypoderme.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 14:10

Elle se trouvait là, dans le métro qui reconduit chez lui le parisien exténué de sa journée. Dehors, le jour baissait déjà, la température aussi, affres de l'automne. Elle était  mal assise, un peu avachie. Le torse légèrement plié, le bassin fuyant vers l'avant du siège.

Elle n'avait pas d'âge. Elle avait des âges. Celui de ses mains, osseuses, aux articulations noueuses, aux ongles trop longs, non manucurés. Celui de son visage, dont un front à peine ridé, mais une gorge qui trahissait les ans. Celui d'une bouche mi-close, découvrant une rangée de dents un peu jaunes. Celui d'une mâchoire supérieure peut-être édentée, masquée par une lèvre tombante.

Elle semblait fatiguée, en plus d'être lassée par le trajet. Son souffle tenait du soupir plus que de la respiration. Les yeux vides, enfoncés dans leur orbites, pointaient vers l'infini. De temps à autres, le temps d'une déglutition, la mâchoire inférieure, à peine prognathe, rejoignait la mâchoire supérieure. Dans le rictus associé, l'absence de dents devenait flagrant. Elle était petite, maigre, semblait usée par la vie, vidée par le labeur.

Travaillait-elle encore ? Elle ne paraissait pas avoir atteint le temps de la retraite. Ses mains... ses mains disaient le travail du présent. Avait-elle trié, la journée durant, à la chaine, des objets à emballer ? Avait-elle, pendant huit heures, serré mille fois le même écrou, sur la même pièce, sur mille voitures qui avaient défilé sous ses yeux ? Avait-elle passé le balai, puis le lave-pont sur des hectares de sols salis par les employés de bureau ?... Jamais je ne le saurai, mais elle était là, dans le métro, à mes yeux éreintée.

Le trajet lui pesait.

Sa poitrine elle aussi témoignait de l'âge. Petite, mais un peu tombante, elle se soulevait profondément pour se transformer en long souffle de lassitude à l'annonce d'un retard de la rame, d'un contretemps du voyage qui vraisemblablement, lui devenait interminable.

Le froid automnal n'était pas suffisant pour qu'elle soit chaudement vêtue. Une chemise blanche rayée finement de noir, très froissée, s'ouvrait sur un informe tee-shirt fuchsia à col rond. Son pantalon noir tire-bouchonnait un peu au dessus de chaussures reebok qui dataient. Un sac Samsonite posé sur ses genoux complétait le bagage au sol, grand sac plastique garni d'objets divers.

Rompue de fatigue, du moins, me semblait-il, après avoir maugréé une fois encore, elle porta la main au sac, tira avec quelque peine une fermeture éclair rétive qui découvrit un intérieur délabré, une doublure déchirée. Elle en tira une paire de lunettes d'un autre temps. Ne les ajustant pas sur son nez, elle les laissa dans la position première, de travers.

Ses mains décharnées plongèrent à nouveau dans le cabas fatigué. Elle le fouilla, poche après poche. Elle en retourna le contenu avec une certaine nervosité mais sans que rien ne s'en échappe, et finit par trouver, dans l'invisible fatras, l'objet convoité.

Elle sortit ce que je reconnus comme un journal. Ce dernier était aussi froissé que la chemise de la dame, plié dans tous les sens, comme on le fait à la hâte quand, plongé dans sa lecture, on est surpris par l'arrêt du transport. Une fois le chiffon de papier à moitié déplié avec difficulté, elle se mit à lire, les lunettes sur le nez, toujours asymétriques.

A l'article suivant, la dame tourna la page. Je découvris alors ces deux inscriptions, dans les polices ad hoc, en haut de page, la première sur la gauche, la seconde à l'opposé : Le Monde puis Eco + Entreprise !

Stupéfaction....

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 15:50

Avion de chiasse : coucou de voltige pour aérodromophobe

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 15:45

Sympatrique : qui a la sainte faculté irlandaise et de participer aux peines et aux joies des autres irlandais.

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 15:41

Quand tu te coiffes avec les pattes du réveil, c'est déjà pas top mais alors quand tu t'es coiffé avec le peigne du rasoir... j'te dis pas !

Spéciale dédicace à qui de droit, qui n'avait même pas bu l'apéro !

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 15:38

Si tu te nommes POURLASAISON, que ton fils vient au monde en automne, ne le prénomme pas Tristan... il risque de déprimer.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2017 4 26 /10 /octobre /2017 12:22

Les vide-maisons suite à décès apportent parfois des surprises inattendues. Je me suis retrouvé devant un courrier que j'avais envoyé il y a plus de quinze ans, un dessin élaboré il y a quarante-huit ans. C'est émouvant.

Et puis, il y a les objets, les livres... parmi les écrits que j'ai récupérés, une petite gourmandise. Moi qui aime les jeux de mots et qui ai initié une rubrique mauvalise, j'ai été comblé par cet opus de Jean-Loup CHIFFLET ; Le cafard laqué, les mots-portemanteaux.

J'y ai appris moult choses sur ces fameux mots, ainsi nommés par Lewis Carroll, que nous nommons aussi les mots-valises.

Je vous livre quelques mots écrits dans ce livre car ils m'ont bien plu.

Autorut : plaisir solitaire en automobile (dangereux en conduisant NDLR)

Campong : camping d'en face.

Chateaubruyant : auteur des Mémoires d'outre bombe (j'adore)

et enfin, un de toute beauté

Concerf : ensemble harmonique composé de cors et de bois.

Du coup, cette lecture a activité mes neurones et je vous livre sans honte quelques trouvailles. Tout de mon cru, comme dirait l'autre :

Cabotrain : moyen snob de locomotion ferroviaire

Ecrevette : chimère, fruit d'un accouplement illégitime dont nous ne dirons rien pour ne gêner ni la crevette, ni l'écrevisse. L'écrevette vit dans un milieu liquide dont la salinité est précisément de 17,5 g/litre, c'est dire qu'il faut chercher...

Cherurbain : angelot des villes

Dervichnou ; mystique sunnite ayant mal tourné

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2017 3 25 /10 /octobre /2017 13:55

Y aurait-il une information boulversifiante tous les deux mots ???

"Oh my god"

"Oh my god"

"Oh my god"

"Oh my god"

"Oh my god"

"Oh my god"

...

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2017 3 25 /10 /octobre /2017 08:40

Ce matin, considérant son fort potentiel, le CECOS avait fait appel à Glinglin...

"Mademoiselle, auriez-vous l'obligeance de me fournir une fiole mieux dimensionnée car je crains un débordement tsunamesque au premier jet"

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 12:00

Aujourd'hui... pas que des bonnes nouvelles : 92 parlementaires de l'extrême beurk font leur entrée au Bundestag.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 11:55

Ce matin, Mariette travaillait à préserver sa jeunesse.

"Syphon MaÎtre Décolle, une fois encore, m'a fait part de son infini savoir. Il  m'a assuré qu'une bonne mise en boîte, ça conserve... "

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 11:53

Du côté du cercle polaire, quand une tempête détruit tout au petit matin, peut-on dire qu'il s'agit d'une horreur boréale ?

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 19:20

Perso, j'ai essayé... j'y arrive pô !

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 19:16

Originaire de Tchernobyl ?

"Poil aux cils !"

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 19:12

Boutin se retire de la politique. Vous voyez... Il n'y a pas que des mauvaises nouvelles dans l'actualité.

Franchement, merci pour ce moment.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 18:30

J'vous l'disais... Le Père Noël...c'est pas vraiment un humain.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 15:49

Est ce l'anthropomorphisme ? C'est pour le moins étonnant. Un chimpanzé sans poil

...  donne la curieuse impression qu'il est... à poil !

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 18:47

Aaaahhhh, mais c'est Jean-Claude qui lit...

 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 18:44

Euh... juste une question : la pièce, on la met où pour avoir un Coca ?

"Mmmhhmhmmhhh... "

"OK, ça marche !"

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 18:40

Conflit aérien.

"Casse toi... "

"Pauv'con !!!"

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 15:57

Une raison de plus d'avoir du mal de blairer les mouettes, fussent-elles rieuses !

"Waooohhh, j'aimerais becqueter mon casse dalle tranquille"

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 15:44

Et ben dis donc...

"Quand le jeunot s'est pointé à l'Elysée, j'y ai dit quand t'appuies là, ça fait pschhhhh et quand t'appuies ici, ça fait boum"

"J'te l'dis mon garçon, ne pas avoir remis le couvert pour un second mandat, ça lui a porté sur la cafetière... "

"Tu crois ?"

"Sur de sur, mon p'tit gars"

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 08:45

En cas de secousses sismiques dans les îles Tuamotu, je vous jure qu'on peut voir l'atoll onduler...

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 17:18

Euhh... juste... fais gaffe au loupé...

"Après ça... je lime !"

Partager cet article
Repost0