Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 19:22

Eh... l'élu... je réfléchissais... j'ai un âge qui m'a permis de connaître aux manettes le Grand Charles. Trop gamin pour avoir une conscience politique, mais il inspirait le respect et je pense, même pour ses détracteurs. Est venu ensuite Pompidou. J'étais encore trop jeune pour voter ; il était le représentant, d'un bord auquel je commençait à sentir qu'il ne me convenait pas. Pompidou était cependant pour moi un Président. Giscard lui a succédé, à ma grande déception, mais, je le tenais aussi pour un Président. Sont venus ensuite, Tonton, pour qui j'ai voté. Un indéniable côté Machiavel, Tonton... mais bon, j'avais voté et même si j'étais loin d'être toujours d'accord avec ses paroles et ses actes, c'était celui que j'avais choisi comme président. J'ai voté aussi pour le Grand Jacques, un sacré filou qui nous a bien couillonné, nous de la gauche qui avons été obligés de choisir entre Charidbe et Syllah... Filou, mais avec une aura de chef d'état. Mais toi mon pauvre, je n'ai jamais réussi à me convaincre, depuis ton élection, que tu est président... pour moi, tu es élu, c'est tout... un vulgaire élu.

Partager cet article
Repost0

commentaires