Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

23 janvier 2022 7 23 /01 /janvier /2022 17:28

Monsieur l'agent de police.

L'autre jour, alors que j'entrai tranquillement dans mon auto, je fus victime d'un accident. A peine assis et les mains presque sur le volant, j'ai subi un choc. Mon véhicule fut violemment heurté, projeté en avant, me collant au dossier du siège, envoyant ma tête en arrière et occasionnant ainsi une vive douleur aux cervicales.

Par bonheur, j'évitai tout de même le coup du lapin. A peine remis de ma surprise, j'allais sortir pour constater les dégâts lorsqu'un conducteur arriva à vive allure sur l'avant de mon véhicule. Cela me déséquilibra et précipita ma tête sur le volant, engendrant un éclatement de ma lèvre supérieure et fêlant une de mes incisives.

La nuque endolorie et la bouche en sang, je réussis malgré tout à m'extraire de l'auto. A mon grand désarroi, les deux conducteurs, celui qui m'était rentré dedans à l'arrière et celui qui avait buté à l'avant, m'avaient joué la fille de l'air. J'étais debout, stupéfait et même un peu ahuri par tous ces chocs.

Dépité de ne pouvoir me plaindre ni dresser de constat avec qui que ce soit, je m'étais résigné à remonter dans l'auto pour partir quand un fou inconscient me faucha avec une violence indicible. La force de la collision fût telle que je passai par dessus le véhicule qui m'avait cogné et je m'étalai au milieu d'autres véhicules qui, malgré des manœuvres d'évitement, ne réussirent pas esquiver mon corps endolori.

Affligé de multiples contusions, d'une belle luxure d'épaule, de quatre côtes enfoncées, d'une double entorse du genou, d'une fracture ouverte de la cheville gauche et  d'un traumatisme crânien suivi d'une amnésie partielle, je viens seulement, après de longs mois d'hospitalisation et de plusieurs opérations compliquées, de me remettre à marcher pour enfin retrouver une vie normale.

Tout cela pour vous expliquer, Monsieur l'agent de police, la situation complexe dans laquelle je suis vis à vis de mes assurances qui m'assaillent et me réclament, afin de porter plainte contre eux, l'identité des trois chauffards, ainsi que le nom, l'adresse et le numéro de téléphone du forain propriétaire de l'auto-tamponneuse dans laquelle je suis monté. Que dois-je faire ? Comment dois-je opérer ?

En vous remerciant d'avance pour vos précieux conseils.

Partager cet article
Repost0

commentaires