Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 19:05

A bien y réfléchir, bientôt nous n'aurons plus à craindre le virus.

En effet, depuis le dernier confinement qui n'est pas un vrai confinement mais un "machin" dans cette troisième vague d'un tsunami biologique,  l'état a remis en place les attestations, puis finalement les a retirées. Juste besoin d'une attestation qui atteste qu'on n'a pas besoin d'attestation.

Commerces essentiels ouverts, mais pas les autres... et puis, finalement si, l'essentialité s'étendant au plan sémantique ; au cas par cas, à la hauteur de la grogne de chaque corporation, poussée par des politiques d'opposition qui sont bien malins et ont la tâche facile en étant pas à la barre.

Mesures qui conduisent ceux qui en ont les moyens à fuir les lieux de restriction, laissant sur place ceux qui malheureusement n'ont qu'une alternative, celle de rester sur place, avec la peur au ventre, l'angoisse en tête, la crainte de la contamination.

Dispositions qui opposent le médical à l'économico-politique.

Alors, ça grogne grave, ça grogne fort. de partout. Avec la puissance du peuple mécontent qui fait céder, pas à pas, le gouvernement

Je crains que cette grogne s'amplifie, donne lieu à des violences, du côté de ceux qui grognent, du côté de ceux qui les réprimeront sans état d'âme.

Je crains qu'un jour, peut-être pas si loin que ça, la révolte gagne, la vraie, celle née de la rage de tous ceux qui plus rien à perdre. Je crains que les gens finissent par s'entretuer, par jalousie, par désespoir, par colère. Cela à l'échelle d'un pays comme à celle de la planète.

Alors, le virus n'aura plus d'hôtes pour se développer et se répandre.

Puisse ce jour ne jamais arriver.

Partager cet article
Repost0

commentaires