Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 17:11

La visioconférence, c'est top.

J'ai expérimenté depuis plusieurs jours la chose avec deux classes différentes de cycle III animées par leurs enseignantes respectives.

Gamins très investis, super attentifs et relativement sérieux dans l'utilisation de ces outils numériques.

Très sympa, mais... Mais les collègues, dites modulateur, qui animent les séances finissent complètement rincées. Chapeau à elles, car non seulement il faut gérer l'outil technique, gérer le contenu didactique, en faisant montre, comme d'habitude, d'une pédagogie qui ne laisse personne au bord de la route, tout en gérant aussi la prise de parole des élèves. Un vrai chalenge.

En effet, en classe, l'interaction se fait dans le groupe, la gestuelle de celle ou celui qui intervient ou répond étant vue par TOUS. Alors qu'en visioconf... ce n'est pas un groupe humain, c'est un ensemble de vignettes qui apparaissent et disparaissent de l'écran en fonction de l'intervention de l'un ou de l'autre.

Imaginez vous en classe, avec, à la place d'une vision globale, une vue fragmentaire et quasi ponctuelle qui oblige à sauter d'un individu à l'autre... crevant.

Tout ça pour en venir à l'état de fatigue dans lequel se trouve le modérateur après avoir fait cours de cette façon...

Pour illustrer l'état de fatigue en fin de session, le propos d'une des collègues, s'adressant à la maman d'une de ses élèves, à la maison avec sa fille : " Pourrez-vous m'envoyer le dessin de la photo de votre fille ? " au lieu de " Pourrez-vous m'envoyer la photo du dessin de votre fille ? "

On voit bien que si l'idée était là, l'influx nerveux qui pilote le langage avait été un peu perturbé par un passage au dessus du triangle des Bermudes...

Du coup, il aurait fallu que ma collègue ajoute : " Pour pouvoir me l'envoyer en MMS, pouvez vous faire une photo du dessin de la photo de votre fille qui a fait le dessin que j'aimerais que vous puissiez m'envoyer... "

Pardon ? C'est pas clair ? Ah... Enfin, bon, même si je n'étais pas modérateur de la séance, moi aussi je suis un peu fatigué.

Spéciale dédicace à qui se reconnaitra wink

Partager cet article
Repost0

commentaires

Blandine 30/04/2020 17:44

Oh j'adorrrrrre !!!! Je vois très bien de qui tu parles, et je l'imagine bien là ;-)