Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 10:58

Il y a quelques jours, un habitant de Parmain, dans le Val d'Oise, a été verbalisé parce qu'il était sorti, avec l'attestation de rigueur, pour aller acheter UNE baguette. La maréchaussée aurait considéré qu'il fallait acquérir une réserve de baguettes et non une seule.

Je suis étonné, ne serait-ce pas là une incitation à la ruée sur les miches ???

Je me questionne, s'il avait demandé une demi-baguette, aurait-il payé le double de l'amende ?

Si on rapporte la chose au prix du pain, l'équation mathématique devient la suivante : la baguette vaut, prix moyen, 1 € en boulangerie. UNE baguette vaut, prix moyen en présence des condés, 1 + 135 soit 136 €. Alors que deux baguettes, prix moyen en boulangerie ET en présence des condés, 1 + 1 soit 2 € ?!?!

Si on considère cela d'un point de vue purement écologique, le prix de la baguette unique évolue selon un facteur 135 dès qu'elle change de milieu. Le passage de l'intérieur de la boulangerie à la rue en témoigne. Cependant, le phénomène n'est pas constant. Il se produit surtout quand la maréchaussée fait office de catalyseur. Le plus étonnant est que le phénomène disparait dès que l'on passe à deux baguettes...

La science n'a pas fini de se questionner et on ne m'enlèvera pas de l'idée que c'est un comble de prendre un pain en achetant une baguette !

Partager cet article
Repost0

commentaires