Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 12:06

Curieuse sensation ce matin, où je suis sorti de chez moi pour le première fois depuis dimanche.

Regard méfiant, prise de distance, changement de trottoir, fesses serrées quand les gens sont un peu plus près.

Le stress est facteur 10 de multiplication des distances proximales. Je me sentais plus tranquille quand le quidam était loin... compréhension soudaine de la fonction des cerveaux reptilien et limbique que le néocortex a bien du mal a contenir.

Marche jusqu'au labo d'analyses médicales pour vérifier que le sang est assez fluide pour ne pas franchir le Styx avant d'avoir vu la mort du coronavirus et profité d'une retraite annoncée.

Au labo, nickel, distances de sécurité respectées au guichet, secrétaires masquées, mais pas façon soirées SM, ça rassure. Gel hydroalcoolique à disposition. J'en ai profité pour me dénuder et enduire tout mon corps d'athlète... une heure de travail ! Ensuite, j'ai moi même pu glisser ma carte dans la fente. N'y voyez aucune allusion, il s'agissait simplement de ma carte Vital. Aux temps de Me Too, il est de rigueur de rester correct.

A l'invitation de l'hôtesse qui m'accueillit fort aimablement, sourire masqué, je me suis rendu en salle d'attente, seul, rassuré.

Puis ce fut le rush ! Une, deux... six personnes sont arrivées. Après avoir fait comme moi, sauf pour le gel, les uns et les autres sont venus s'asseoir en salle d'attente !?! Alors, même avec un siège d'écart, je ne suis pas sur que la distance d'un mètre ait pu être respectée. J'avais anticipé en me levant pour aller me réfugier, en geignant tel un chiot apeuré par une vivisection potentielle, dans un angle du mur, la truffe tournée vers le mur.

Dieu me tripote, comme aurait dit ce bon Pierre Desproges, que l'attente fut longue avant que d'être percé.

Enfin, l'infirmière arriva, délivrant mon angoisse.

Mais quand il fallu repartir, il me fallait passer devant celle et celui qui attendaient... J'ai rampé jusqu'à la sortie en espérant que le covid19 ne se transmet pas par le fondement...

Partager cet article
Repost0

commentaires