Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 10:53

Tu fais grève pour faire valoir tes droits, normal puisque la grève est un droit. Tu obtiens ce que tu demandais, c'est bien, tu peux reprendre le travail. Cependant, comme tu as fait grève, tu n'es pas rétribué pour le temps de grève, ça semble logique puisque que tu n'as pas travaillé. Alors tu fais grève pour être payé le jour où tu as fait grève pour défendre tes droits, normal puisque le droit de grève est un droit, comme nous l'avons déjà écrit. Ton employeur accepte finalement de te payer le temps de grève fait pour défendre tes droits mais refuse de payer le temps de grève que tu as fait pour réclamer d'être payé pendant le temps où tu as fait grève pour défendre tes droits. En toute logique, il semble nécessaire de faire grève pour obtenir d'être payé le temps de grève où tu l'as faite pour réclamer d'être payé le temps de grève où tu demandais que ton employeur te règle le temps de grève pour défendre tes droits...

Surfeur, surfaite, tu n'as rien compris à mon propos, alors un exemple suffira, informe toi sur la grève SNCF des 28, 29, peut-être 30 octobre et qui sait, peut-être aussi du 1er, 2, 3, 4, 5, 6, 7... novembre.

Délirant.

Partager cet article
Repost0

commentaires