Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

2 avril 2019 2 02 /04 /avril /2019 17:57

La moule... sublime. Et sous la vidéo, les paroles... il est grand temps de se mettre au karaoké. Là au moins, ça vaut la peine.

Merci Monsieur Ricet Barrier

Humm, c'est une rousse affriolante

Ma belle marchande de poissons
Elle a les mains un peu collantes
Et le teint hâlé d'un vieux pêcheur breton
Et tous les jours je la contemple
Décongelant ses maquereaux
J'écoute sa voix qui m'enchante
Plus douce qu'un violon alto.

Ah la moule, ah la moule, elle est belle, elle est fraîche,
ma moule!

Ooooh ça me tue
Le jour, j'en rêve
La nuit, j'en crève
Elle me rend fou
Je n'en peux plus.

Car cette rousse impénétrable
Ne vit qu'à l'heure de la marée
Ses denrées sont si périssables
Qu'elle n'a jamais une minute à me consacrer
Mais quelle conscience de poissonnière
Elle soigne toujours ses bons clients
Quand j'ai une poussée d'urticaire
Elle rajoute un citron gratuitement.

Ah la moule, ah la moule, elle est belle, elle est fraîche,
ma moule!

Ooooh ça me tue
Elle sent le large
L'iode et les algues
Comment lui dire
Que je n'en peux plus.

Ô vous ma rousse ininflammable
Oubliez donc vos bigorneaux
Mon amour est plus délectable
Que la plus belle moule de Hollande ou de Boucho
De sa jolie voix caressante
Wouah bada dababo (avec la voix de Louis Armstrong)
Elle m'a dit: Ah je vois ce que vous avez
Mangez de la plie ou de la limande
C'est très  bon pour les décalcifiés.

Oooh, je pêche dans les eaux troublantes
De l'incommunicabilitéééééé!
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
La moule toujours l'amoul, comme disent les chinois.
Répondre