Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 15:29

Je me suis toujours demandé pourquoi le quidam allume la lumière quand il va poser culotte ? Sauf à aller soulager ses flans dans un hall de gare ou au beau milieu de son loft, en général il est assez facile de repérer le réceptacle. De plus, une fois assis, au quotidien, c'est à dire sans avoir excessivement fêté la veille l'anniversaire d'un pote, il est assez rare de s'assoir avec la lunette mal positionnée, au mitan du fondement. Enfin, une fois le paquet déposé, sauf à être franchement stupide, la zone à essuyer se trouve toujours au même endroit et si vous l'avez trouvée une fois, vous la trouverez mille fois, même les yeux bandés. J'ajoute qu'il est assez rare d'avoir à relire le mode d'emploi, la chose s'acquérant normalement assez vite au plus jeune âge. Alors, pourquoi user de l'énergie. Les lumens n'ont jamais aidé à trouvé son trou du cul que par ailleurs, personne n'a jamais pu voir en face, sauf Jésus pour qui le le don de dédoublement permet à la fois au Saint Esprit de se rassurer lui même sous forme christique quand le Père va vérifier s'il reste du papier en réserve. Alors, mes ami(e)s, je vous en conjure, si vous voulez faire un geste troglodytesque pour la planète, laissez la lumière des toilettes éteinte à l'heure des commissions, les grosses seulement ; ça n'apporte rien à l'acte et en plus, ça repose les yeux !

Partager cet article
Repost0

commentaires