Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 08:06

Ce matin, il fait gris, j'ai pu me lever un peu tard car c'est les vacances. Je sirote mon café en écoutant sur France Inter l'émission de Sonia Devillers Viols planifiés des hommes en Libye : l'indicible récit, avec ,Cécile Allegra,  réalisatrice du documentaire Libye, anatomie d’un crime.

Le viol des femmes utilisé comme arme de guerre, c'est devenu malheureusement banal tant les reportages nous le rapportent au quotidien. Qui plus est, cela est depuis des siècles. Attention, je ne minimise pas la chose, ignoble, odieuse, abominable. Non, mais si je savais déjà que les femmes étaient  violées en temps de guerre, et pas seulement les femmes, je découvre une autre horreur avec la façon de faire pour le viol des hommes

L'acte en lui même est déjà monstrueux, pour les unes comme pour les autres, et ce qui l'est plus encore, c'est la torture morale puisque les bourreaux forcent les suppliciés à s'auto-violer ou à violer leurs pairs, sous peine d'autres tortures s'ils refusent. Ainsi dans les deux cas, l'homme violé est à la fois victime et bourreau. Comble du raffinement dans la perversité.

Fils de déporté, soucieux des droits de l'homme, j'ai souvent eu l'occasion de voir ou d'entendre, à distance évidemment, ce que l'homme est capable de mettre en œuvre pour faire souffrir son prochain. Je me rends compte aujourd'hui que je m'étais habitué à tout cela. Mais ce matin, à l'écoute de l'émission, j'ai eu des hauts le cœur.

Arte diffuse ce soir ce documentaire. Je n'aurai pas le courage de le regarder. Trop insupportable, j'ai honte.

Partager cet article
Repost0

commentaires