Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 08:18

La langue française est cruelle pour les enseignants. Tu passes un temps fou à expliquer aux élèves qui sont en face de toi que la lettre « s » se prononce [s] quand ladite lettre n'est pas entre deux voyelles,  c'est-à-dire lorsque le s se trouve en début de mot, entre deux consonnes ou entre une voyelle et une consonne, que dans tous les cas, quand on voit ss écrit dans un mot, on entend le son [s] parce qu'on double le s quand il est entre deux voyelles pour obtenir le son [s] et enfin que la lettre « s » se prononce [z]  quand elle est entre deux voyelles : a, e, i, o ou u, et qu'on entend le son [z]. et pour conclure qu'en n'écrivant qu'un seul s, on obtiendrait le son [z].

Et à ce moment là, quand tu demandes si tout le monde a compris, il y a toujours un gnome qui te répond : "Vraisemblablement, et sans vouloir jouer les tournesols primesautiers, vous avez raison de désacraliser, sans céder à la désocialisation, la désynchronisation asémantique et nonobstant asymptomatique du savoir comment prononcer le s en une nanoseconde. C'est absolument parasismique !"

Putain de langue française... mais quel bonheur.

Partager cet article
Repost0

commentaires