Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 08:27

Dans le Canard Enchainé n° 5110 du 10 octobre dernier, l'article Coté en ourse donne quelques indications sur le coût de la réintroduction des deux femelles plantigrades dans nos montagnes pyrénéennes : un bras... pas moins !

Même minimisé par le ministère de l'écologie, on arrive à 350 000 euros. Transport en avion cargo depuis la Slovénie, dépôt en hélico dans la montagne. L'histoire ne dit pas si à l'accueil il y a eu un petit brunch caviar, saumon fumé, champagne pour que les deux ourses se refassent une petite santé avant d'aller se débrouiller seules dans la montagne.

Pour autant, si je comprends bien la nécessité écologique de préservation des espèces, je trouve tout de même délirant les sommes mises en jeu. Et en matière d'écologie, l'avion... l'hélico... bof !

L'argent dépensé pour cette action aurait pu être mis à profit pour aider l'Aquarius par exemple... mais l'introduction des migrants malheureux est loin d'être à l'ordre du jour, quelle tristesse.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Eh! Lui amener les migrants par avion (ça éviterait qu'ils se noient) mais de là à les déposer dans les Pyrénées en hélico pour aller serrer la pince aux ours, je ne vois pas l'intérêt...
Répondre