Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 10:06

Recette improvisée ce matin... envie de tester la cuisson d'un coquelet au wok.

Sans apport de matière grasse, faire dorer doucement le coquelet de tous les côtés dans le wok.

Quand la peau est bien colorée et un peu craquante, ajouter quelques toutes petites branches ciselées de céleri vert (le haut des branches, effeuillé, convient parfaitement) une poignée de tomates séchées finement ciselées également, une gousse d'ail frais et même la peau qui entoure la tête d'ail, un bel oignon découpé, des herbes de Provence, une pincée de gros sel.

Saupoudrer généreusement le tout de paprika doux. Mouiller légèrement à l'eau. Arroser d'un demi verre de vinaigre balsamique.

Laisser mijoter doucement à couvert jusqu'à cuisson complète du coquelet. Je ne donne pas de temps, il faut vérifier régulièrement. Si l'évaporation est trop forte, réduire la température et/ou ajouter un peu d'eau.

Pourquoi ce titre me direz vous ?

Hier, j'ai tenté pendant un temps incalculable de paramétrer mon nouveau téléphone, offert par mes enfants...

Ne sortant pas de polytechnique, n'ayant plus 20 ans, et bien que relativement patient de coutume sur le bricolage, les réglages etc etc, après m'être bousillé les yeux sur l'écran du portable, sur celui de l'ordi pour trouver des solutions, après m'être pété les oreilles au téléphone portable, l'ancien, pour que mon fils ainé m'aide à 300 km de là, l'affaire a commencé à me péter... je vous laisse deviner.

Aussi, lorsque que j'ai été pris par l'envie destructrice et assassine de générer un rapprochement bref mais violent entre le téléphone et le mur, je me suis dis qu'après, j'aurais non seulement des regrets, en plus des remords d'avoir détruit mon cadeau, mais surtout beaucoup de mal à téléphoner avec les débris...

J'ai donc pris une sage décision : sortir et aller faire quelques courses, à la fois pour sortir du virtuel et revenir à une saine réalité, remplir mon frigo mais aussi faire passer cette rogne qui m'avait envahie... garce !

Du coup, j'ai acheté un coquelet, et cela a calmé ma colère. Dommage que ce ne soit pas remboursé par la sécu...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Noëlle 04/06/2017 14:57

voilà une belle manière de se calmer. tu devrais peut-être la proposer à tes élèves... en attendant, bravo pour cette recette qui semble alléchante.

Patrick 05/06/2017 13:22

Je vais faire une provision de coquelets... Bises