Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 17:46

Je crois que j'ai trouvé mon homme... Jean Lassalle !

Boudiou, un gars qui donne de sa personne pour obtenir des choses pour ses administrés, ça change.

Juste en chantant à l'Assemblée Nationale, il sauve une gendarmerie qui devait fermer près du tunnel du Somport. L'histoire ne dit pas si c'est un comma trop bas qui, en agressant les oreilles sensibles des députés lui a fait obtenir ça.

En arrêtant de becqueter pendant 39 jours, il sauve une industrie, certes à capitaux japonais, mais où travaillent 150 personnes quand même. Là non plus, rien sur ce qui a motivé nos amis du soleil levant à maintenir l'usine si ce n'est la rumeur d'un nouvel Hiroshima à coup de bombe nucléaire bricolée dans l'élevage de brebis du frère cadet du député.

Bon, sa marche à travers la France, où il rencontre des tas de gens de la France d'en bas, d'en haut, de là et d'ici et même du milieu en incarnant "la voix des sans voix" alors que d'autres parlent des sans dents alors qu'on ne sait même pas le nombre de leur caries, ça incite à l'écouter. Réfléchissez une seconde, écouter ceux qui prêtent leur voix aux sans voix est bien plus facile que d'écouter ceux qui ne prêtent même pas leurs dents aux sans dents.

Vous les avez vu, vous, tous les autres, se bouger les miches, s'agiter de la guibole, jouer les rossignol en assemblée plénière, se priver de tête de veau ou de caviar ? Non. Moi non plus. A part agiter les mandibules pour faire des promesses qu'ils s'empresseront de ne pas honorer ou de les oublier. Nada, que dalle !

Et puis, quand même, un gars qui réussit, dans ses meetings de 27 personnes, à faire s'applaudir les gens eux mêmes... C'est impressionnant ; c'est vrai, c'est important des fois de s'applaudir soi -même. Je confesse que parfois, dans le huis clos de ma salle de bain, il m'arrive de m'applaudir à tout rompre, avant d'aller boire un verre de l'amitié avec moi-même.

Un gars qui porte le béret, un vrai français en somme, et dans dans les autres départements, tout ça sans maugréer contre l'étranger comme celle et ceux qui le font sans même chausser des charentaises, ni porter une baguette sous le bras, ça donne confiance.

Enfin, un gars qui a déjà recruté son ministre de l'intérieur, et qui ose le présenter avant d'être élu, car il le sera, il l'a dit ; ça en impose non ?

J'ENLACE HALLE

C'est décidé, juste pour continuer à rigoler, au milieu des dix autres clowns, c'est à lui que j'apporte mon soutien.

Partager cet article
Repost0

commentaires