Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 12:02

Vous savez quoi ? Grosse émotion existentielle ce matin ; en ouvrant mon tiroir à couvert et ustensiles de cuisine, je suis tombé sur un objet qui m'a interpelé, quelque part, au niveau du vécu, comme on disait il n'y a pas si longtemps. Un ouvre-boîte-décapsuleur !!!

LèSE EAU BOEUFS JET DU TEMPE ASSEZ

Putain, le coup de vieux que j'ai pris. C'est vrai quoi. Depuis combien de temps, ménagère de plus de cinquante ans, as-tu utilisé ton ouvre boîte-décapsuleur ? Allez, réfléchis ! Je suis sur que ça fait une paille...

Souviens-toi, la boîte de conserve de sardines, ou mieux... d'anchois dont le couvercle présente une petite languette qui permettra l'ouverture à la condition que tu uses de ton ouvre-boîte-décapsuleur.

Souviens-toi. Déjà, tu prends la boîte dans le mauvais sens, l'ouvre-boîte-décapsuleur est forcément à l'envers, et merde. Après ça, tu es agacée parce que tu n'as pas de temps à perdre. Forcément, si tu manges de la conserve, c'est que tu n'es pas en train de popoter un petit plat sympathique. Donc tu es pressée, ou pressé si tu est une ménagère de sexe masculin. Tu as prévu de te préparer vite fait une salade tomate-olives-anchois, sur le pouce.

Et là, paf, stressé(e) parce que tu as déjà perdu quelques précieuses secondes en remettant la boîte, ou l'ouvre-boîte-décapsuleur, c'est selon, dans le bon sens, tu agis trop vite en tournant ce dernier et tu colles de l'huile d'anchois plein le plan de travail sans te louper les doigts et la chemise, bein évidemment. Chiotte !

Alors qu'aujourd'hui, fini tout ça, une languette à tirer et la bobinette choit ! C'est bien et triste à la fois. Bien parce que tu t"économises le temps et l'adrenaline, mais c'est triste parce que ça te renvoit au fait que tu as largement dépassé le stade des 20 piges et qu'en plus, te voilà privé d'un instrument fort utile à développer et entretenir ta musculature main-poignet-bras.

Sans compter le moment ou ta petite fille/ ton petit fils te demandera avec l'innocence de la juvénilité : "Dis Mapy/Papy, c'est quoi ça ?" en montrant l'ouvre-boîte-décapsuleur ; là aussi, tu vas prendre deux siècles.

Alors, bon, il ne faut non plus tomber dans la déprime la plus profonde car il reste, dans l'ouvre-boîte-décapsuleur, la partie décapsuleur. Pour les non fumeurs, donc non possesseurs de briquet dans la poche, c'est bien pratique, le décapsuleur ! Et pour ce qui concerne le travail du poignet, il y a bien d'autres moyens que l'utilisation de l'ouvre-boîte-décapsuleur pour continuer à l'entretenir, suivez mon regard !

Bref, j'hésite à l'heure où j'écris à encadrer mon ouvre-boîte-décapsuleur et l'accrocher au mur comme objet d'une vie qui fût ou à m'ouvrir une petite bierre avec icelui !

Partager cet article
Repost0

commentaires