Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 11:20
RONIT ELKABETZ

Madame Elkabetz, vous venez de quitter ce monde. Les médias parlent discrètement de vous et de votre travail de comédienne. Pour ma part, je souhaite juste ici évoquer un souvenir qui m'est doux.

Je ne vous ai vu qu'une fois dans un film. C'était il y a maintenant 9 ans. J'étais allé voir La visite de la fanfare, un moment merveilleux offert par le réalisateur israélien Eran Kolirin.

Une petite fanfare de la police égyptienne se rend en Israël pour jouer à l'inauguration d'un centre culturel arabe. Personne pour accueillir les musiciens à l'aéroport. Ils essaient donc de se débrouiller seuls pour se rendre au lieu de rendez-vous, à Petah Tikva. En demandant leur direction dans un anglais approximatif, ceux-ci se retrouvent au fin fond du désert israélien à Bet Ha Tikva, petite ville israélienne oubliée du monde. Commence alors, entre les musiciens arabes et les autochtones israéliens, une rencontre de gens perdus, géographiquement, économiquement, socialement, affectivement.

Un film assez peu passé en salle mais indispensable de voir, de connaitre, en ces temps obscurs où s'affrontent les hommes et les femmes de nationalité, de croyance, de philosophie différentes. Un hymne à l'Humanité simple.

Merci à Vous, Madame Ronit Elkabetz. Vos collègues et vous m'avez fait plus qu'aimer ce film, vous avez renforcé ma conviction que c'est du mélange des genres, du partage, de la connaissance et de la curiosité que naît la lumière.

Et s'il existe... que Dieu vous garde.

Partager cet article
Repost0

commentaires