Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 11:42
LAS AIR VISSE MENS NU MèRE HIC

Pucer les mômes pour ne pas les perdre sur une aire d'autoroute !?! Je viens d'entendre qu'une société française avait eu cette idée et je crois bien que la chose est déjà en route... Big brother, quand tu nous tiens.

Quitte à passer une fois de plus pour un vieux con réac', je me dis que c'est du délire. Il m'a été donné de travailler dans un internat avec des gamins particulièrement agités, qu'il fallait surveiller comme le lait sur le gaz. J'ai accompagné moult fois ces gosses en ville, mes collègues et moi les avons emmené à Strasbourg, à Paris. Nous avons toujours ramené l'équipe au complet, même si parfois, l'envie d'en perdre un ou deux, les plus pénibles, nous prenait.

Il m'a aussi été donné d'accompagner des classes ou des groupes d'écolier en visite à Nancy, qui n'est pas un mouchoir de poche, jamais au grand jamais, nous n'avons perdu de gamins.

Alors, marquer les mômes pour les retrouver... si les parents étaient un peu plus fermes et bienveillants au lieu de laisser leur progéniture faire n'importe quoi, si les professionnels de l'enfance se sentaient un peu plus investis de la responsabilité qui leur incombe au lieu de prendre les enfants pour leurs copains comme on le voit trop souvent, on n'aurait pas besoin de leur coller une puce informatique pour les garder. Un peu de bon sens bon Dieu, un peu de responsabilité.

Au rythme où on va, c'est bientôt un GPS qui sera collé à nos chères têtes blondes pour savoir, où ils sont, où ils vont, comment ils vont... et l'étape suivante sera de leur greffer une puce à même le cerveau afin qu'ils fassent ce que nous voulons, quand nous voulons, comme nous voulons.

Big Brother, tu m'emmerdes !

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Et ben ma puce, t'es fâchée?
Répondre