Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 13:20
L'ART ET FORMES DE L'OR TAUX GRAFF

C'est reparti pour un tour, le Nessy* de la langue française refait surface... réforme de l'orthographe.

Allez, je ne suis pas chien, cliquez sur ce lien. Il vous permettra de prendre connaissance en partie de la chose.

Au passage, je note déjà des choses avec lesquelles je suis en désaccord, non pas parce que je suis un linguiste distingué (je ne suis pas linguiste... ) mais simplement pour des raisons de différence entre langue orale et langue écrite, de distinction des choses...

Point 1. Il me semble que la nouvelle façon d'écrire les nombres facilitera la compréhension dans un texte lu... mais à la dictée ??? Il faudra préciser de quoi on parle pour l'exemple donné car les tirets ne se prononçant pas, quand on dira soixante et un tiers, comment distinguer s'il s'agit de soixante plus un tiers ou de soixante-et-un-tiers.

Point 6. Sur les mots empruntées à une langue autre. Pour le pluriel, suppression du e additionnel comme les matches qui devient les matchs pour lesquels la marque du pluriel reste le s. Mais pour les misses, qui devient les miss... on fait une exception ? Pourquoi pas un s supplémentaire ? Comment nos élèves vont-ils savoir s'il s'agit d'un pluriel ou d'une erreur, même si, en matière de miss, on est plus souvent face à des erreurs qu'à des pluriels ?

Pour le reste... il y aura, comme avant, des exceptions. Ils faudra bien les apprendre, alors pas de quoi pondre une francomtoise, euh, pardon, une franc-comtoise.. ah non, peut-être une franque-honte-Oise etc etc...

*surnom du monstre du Loch Ness

Partager cet article
Repost0

commentaires