Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 14:42
PAS RÔLE DANS FAON

Allez... nouvelle salve des propos des petits nenfants avec lesquels je travaille.

O. à qui je disais "Alors, ça y est, tu es en CP, dans l'école des grands, tu es contente ?" m'a répondu sans coup férir "Maintenant, on travaille sérieux"...

Comme quoi le travail des collègues de maternelle, considéré souvent par les collègues* de l'élémentaire comme du pipi de chat, serait aussi appréhendé comme tel par les sortants de Grande Section... Monde cruel !

Un peu après, O. en se remémorant son entrée au CP, ajoute "Au début c'était difficile... J'ai fait un p'tit peu des progrès... depuis ce matin !!!"

Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

Et celle que je préfère. Après avoir demandé à O. de me raconter un de ces livres préféré, O. évoque La belle au bois dormant, cite les protagonistes et parle des fées. Elle boucle l'évocation des magiciennes comme suit " ... et aussi une méchante sorcière... genre avec un p'tit corbeau !!!"

Et voilà, on sait enfin à quoi servent les corvidés nains, à définir les gentilles ou les méchantes fées. Ben moi, j'ai beaucoup aimé, genre un vieux maître que les petits nenfants font encore bien rire.

Merci O.

* Je précise sans flagornerie que je ne suis pas de ces gens là. Bien au contraire, pour travailler avec les enseignantes de maternelle, je vois la somme de boulot qui est faite ainsi que sa qualité. Et plus encore, quand les familles ne scolarisent les petits qu'au moment de l'école obligatoire, je vois bien les lacunes importantes dues au manque de fréquentation de la maternelle... Alors bon !

Partager cet article
Repost0

commentaires