Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 18:21
ÎLE FAUSSE AD APTE HAIE

Aïe aïe aïe, avec l'idée d'installer des portiques pour détecter les terroristes dans les gares, ça va pas être facile pour eux !

Imaginons un peu la situation de celui/celle qui a décidé de revêtir la tenue du kamikaze pour aller se faire sauter au milieu de la foule.

Normalement, la ceinture d'explosifs peut-être cachée sous des vêtements un tant soit peu amples. Mais là ? Fini... Ce sera repéré très vite, les projectiles prennent de la place, les explosifs itou, sans compter qu'il faut y ajouter le détonateur.

Il faut donc trouver LA solution "discrète".

Ayant ma petite idée, human bombers décérébrés de tous poils, je vous la soumets :

La poche stomacale, déjà testée pour la came, peut utilement accueillir clous, vis, boulons de toutes sortes. Attention, la ferraille au contact de l'acide chlorhydrique produit par l'estomac provoque un dégagement de gaz qui générera des ballonnements désagréables, voire indélicats au moment où l'éructation gagne, pensez donc à faire passer tout ça avec une petite tisane digestive.

Voilà donc la première question réglée. Maintenant, les explosifs ! Diable diable, où les loger ??? Devinez ! Oui, précisément, là ! Là où ils seront bien au chaud, discrètement cachés, ne laissant rien apparaitre. Conseil d'ami, si vous n'avez plus de beurre dans le frigo, demandez à votre pharmacien d'ajouter une burette de vaseline ou à défaut, un suppositoire de glycérine, au petit sachet de tilleul pour la tisane, ce sera de la plus grande utilité.

Enfin le détonateur et le mécanisme pour l'actionner. La place étant de plus en plus réduite, pour ne pas installer ça dans une poche de parka ou de jean, trop indiscrète, pensez à un endroit qui se voit très peu à hauteur d'homme, sauf à aller faire le mariole sur le pont élévateur de votre garagiste : l'entrejambe ! Lieu idéal, qu'il soit féminin ou masculin. Un déclencheur dissimilé dans la partie intime de madame ou bien caché derrière le scrotum de monsieur... la maréchaussée, n'y verra si j'ose dire, que du feu.

Reste la question de l'activation de tout ça. Placé où je l'ai indiqué, le déclencheur pourra être actionné très facilement avec la plus grande simplicité du monde, en prétextant les démangeaisons d'une cystite pour madame ou encore en ayant l'attitude de celui qui se gratte les gonades au réveil, attitude très fréquentes dans la gente masculine.

Tous ces conseils prodigués, je vous demande une chose, human bombers décérébrés de tous poils, si un jour vous suivez mes conseils, envoyez moi une photo, ce serait sympa, et si possible... avant de vous gratter !

Partager cet article
Repost0

commentaires