Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 19:17
JEAN RAGE

La liberté de parole oui... mais !

Si l'on admet que tout un chacun a le droit de s'exprimer, forcément, il n'y a rien à dire sur les déclarations du vieillard interviewé sur BFM ce jour.

De même qu'il n'y aurait rien à dire sur toutes déclarations radicales proférées par des décérébrés ou pire encore, par des extrémistes d'un bord, qui, en quête de promotion, foncent illico sur l'autre bord extrême, celui qui a le vent en poupe ces temps-ci.

Alors ? Liberté absolue ? Ben non, en tous cas pour moi, et j'assume ma position.

Entendre un ancien ministre, a priori de gauche, déclarer probable la mise sous influence juive de l'actuel chef du gouvernement, c'est effarant et inadmissible.

Dans la situation actuelle, où la société est prête à exploser parce que le vivre ensemble a été mis à mal par des cinglés, où la peur reptilienne de l'autre, du juif, du musulman... guette au coin de chaque rue, est-il besoin d'entendre un vieillard déclarer des conneries pareilles ?

J'ai des collègues et amies de religion musulmane, qui me disent leur peur car la stigmatisation de leurs proches est réelle, sourde, mais réelle...

J'ai des amis juifs qui ont peur pour leur sécurité.

Alors, n'y a-t-il rien d'autre à faire que déclarer de pareilles imbécilités ? Qui plus est en allant fouiller dans la vie privée du premier ministre, c'est petit, mesquin, digne des époques où l'étoile jaune n'était pas loin.

Monsieur Dumas, vous dont la probité reste à démontrer, taisez-vous.

Monsieur Bourdin, réfléchissez un peu, si tant est que vous en fussiez capable, et surtout, mordez-vous la langue au sang avant que de poser de si stupides questions.

Nous subissons les affres de la radicalisation, de grâce, épargnez-nous cela, sénilité d'un côté, connerie audimatique de l'autre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
T'as pas de copains normaux? Alors? Je ne sais pas moi. Des curés défroqués?D'anciens alcooliques? De vrais drogués?Ordinaires.<br /> <br /> Mais ta raison c'est pas beau de vieillir surtout quand les charognards rodent.
Répondre