Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de plaisir-de-mots.over-blog.fr
  • : Mon objectif est d'explorer l'inconnu d'une vie nouvelle, grâce, entre autres, à l'écriture. Le ton restera le même; souvent impertinent, parfois cynique mais toujours en tentant de garder ce qui nous permet encore de vivre dans ce drôle de monde, l'humour, dans tous ses états.
  • Contact

Rechercher

15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 19:39

Aujourd'hui, je dédie cette image à la patronne et cuisinière d'un petit coin sympa en France à qui une bande de commères ignares a un jour commandé du calamar.

Le quarteron d'andouilles, trois imbéciles conduites par une harpie dont la réputation d'emmerdeuse n'était et n'est toujours plus à faire alentour, a boudé ce qui se trouvait dans l'assiette.

Cette recette espagnole est pourtant délicieuse, je peux l'affirmer pour y avoir goûté à plusieurs reprises.

Mais voilà, le calamar était géant... pas comme celui que l'on pêche près de nos côtes. Alors, plutôt que de médire, ces dames auraient pu s'étonner poliment. Mais de cela il ne fût pas question. La cuisinière ayant expliqué qu'il s'agissait de calamar géant se fit agonir, conspuer. Et que c'était du calamar OGM, et que le calamar géant ça n'existe pas...

Alors que leurs mecs s'étaient tapé la cloche du même met, ne laissant rien traîner dans l'assiette, les quatre bouffonnes ne daignèrent toucher une seule bouchée du plat servi.

La cuisinière en fût bien marrie et meurtrie, alla vérifier la justesse de son propos, sur l'emballage du produit et ailleurs tant les viragos l'avaient fait douté. Le calamar géant existait bien, elle avait raison contre l'absolue certitude sertie d'ignorance crasse.

Alors, mesdames les buses, je confirme par cette image les dires de cette cuisinière. Si j'avais un jour douté que la connerie géante existe, avec vous, j'ai pu m'en convaincre de visu. Alors mesdames, celle-ci est tellement coriace qu'il est vain de vouloir vous convaincre mais au moins, justice sera ainsi rendue publiquement à une personne qui fait son boulot avec sérieux, honnêté et générosité, toujours dans l'esprit de satisfaire ses client(e)s.

CAS L'ÂME, ART GEANT
Partager cet article
Repost0

commentaires